AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'écriture ou la vie - Jorge Semprun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 28
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: L'écriture ou la vie - Jorge Semprun   Dim 12 Mar 2006 - 16:16

Voilà alors je tiens absolument à présenter cet auteur formidable, dont j'ai lu et étudié le livre L'écriture ou la vie pour les besoins du TPE de l'année dernière. J'ai monté un véritable dossier dessus (qui vaut ce qu'il vaut) et je tiens à dire que travailler sur ce livre a été absolument passionnant !


L'AUTEUR


Jorge Semprun est né à Madrid en décembre 1923. Fils d’un diplomate espagnol d’origine noble, partit en exil le 17 juillet 1936, date de l’insurrection militaire menée par Franco. En 1938, Jorge Semprun assiste impuissant à la défaite de la République espagnole ; il en garde une profonde blessure morale. C’est cette déchirure qui est à la base de son engagement dans la Résistance à l’automne 1942. Il est alors âgé de 19 ans. A la suite d’un important sabotage ferroviaire à Pontigny le 8 octobre 1943, Semprun est arrêté, trahis par le revolver qu’il portait sur lui. Il est d’abord conduit à la Feldgendarmerie d’Auxerre avant d’être ensuite transféré au camp de Compiègne puis déporté à Buchenwald, enregistré sous le matricule N°44904. Ses connaissances en allemand et le soutien de l’organisation communiste clandestine lui valent d’être affecté à l’Arbeitsstatistik, le service chargé d’enregistrer les nouveaux arrivants.

Jorge Semprun est libéré le 12 avril 1945. Dix-sept ans après son retour de déportation, il décide de prendre la plume et de raconter sa captivité. Il invente un genre littéraire, le roman autobiographique (ou auto-fiction). Son œuvre, L’écriture ou la vie, constitue un témoignage saisissant qui nous montre l'étonnant pouvoir que possède l'écriture, à savoir de sauver une vie ravagée par la guerre et l'expérience concentrationnaire.

Jorge Semprun fait actuellement parti de l'Académie Goncourt.

Résumé de l'oeuvre


Comme vous l'avez compris, c'est avant tout un témoignage. Mais Jorge Semprun ne voulait pas se borner à juxtaposer une série de faits, si horribles soient-ils. Son but était de les faire ressentir, et il a fait pour cela en partie appel à la fiction (d'où auto-fiction). Ce n'est pas une lecture de pur loisir je dirais, parce que l'auteur demande à son lecteur de s'investir dans son processus de mémoire et dans une réflexion sur sa vie (la vie). La mémoire étant quelque chose d'instable, le récit n'est pas entièrement chronologique : on passe d'un endroit à un autre, puis pour expliquer ceci il faut remonter quelques années auparavant...

Et là vous vous dites pfff trop barbant tout ca! Mais ce livre n'est pas le simple témoignage d'un vieillard sénile. Il nous entraîne dans un monde de poésie, ou les références à la littératures sont (à mon goût) relativement abondantes, ainsi que les réflexions philosophiques (vivre un cauchemar pareil appelle à se poser certaines question). Il ne se contente pas non plus de décrire le camp dans toute sa misère, mais les rendez-vous secrets de poésie le dimanche dans une baraque, les réseaux communistes clandestins au sein même du camps....

Au hasard des lieux et des rencontres, Jorge Semprun nous montre comment il a survécu à la vie, grâce à l'écriture. Dans un premier temps le titre se comprend de la façon : tu dois choisir ENTRE l'écriture ET la vie. Puis vers la fin du roman, l'écriture est DEVENUE la vie.

Mon avis


Pour compléter ce que j'ai déjà écris plus haut je rajouterais simplement que c'est un livre qui m'a fait beaucoup réfléchir parce que Jorge Semprun m'a offert une vision très interéssante des choses, que je n'aurais pas eus de moi même. On a le sentiment d'être en sa compagnie tout au long du roman, et Dieu sait que sa compagnie est enrichissante!!lol
Un livre à lire absolument, qui fait d'ailleurs parti pour information de la sélection de la bibliothèque idéale (à côté de Kafka, Proust et j'en oublie! Même si je précise il n'a rien avoir avec ces deux auteurs au niveau du style!!).

Son oeuvre

Jorge Semprun a principalement écrit deux types d'ouvrages : de l'auto-fiction ou carrément de la fiction. Ses auto-fiction se rejoignent et se complètent, ce qui est très plaisant pour un amateur de l'auteur.

ROMANS

-Le Grand Voyage (1er roman)
-L'évanouissement
-La deuxième mort de Ramon Mercader
-Netchaïev est de retour
-La montagne blanche
-L'Algarabie
-L'écriture ou la vie
-Le mort qu'il faut


AUTRES

-La guerre est finie (scénario)
-Le "Stavisky" d'Alain Resnais (scénario)
-Le retour de Carola Neher (théâtre)
-Adieu, vive clarté...(récit)

-Autobiographie de Federico Sanchez
-Federico Sanchez est de retour

(Je ne savais pas où classer les deux!).


Dernière édition par Amelly le Ven 10 Juin 2011 - 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie   Dim 12 Mar 2006 - 23:11

C'est une très bonne idée Amelthetueuz d'avoir fait un topic sur cet auteur et ce livre !

J'ai lu L'écriture ou la vie après avoir vu sur la 5ème Jorge Semprun parler de la deuxième guerre mondiale. Bien sûr, il est revenu sur sa propre expérience mais il savait aussi mettre des évenements en perspective. Il était vraiment passionnant.
Alors pour prolonger ce moment de découverte intense, je me suis procurée ce livre et je n'ai pas été déçue.

Effectivement, ce n'est pas un quelconque livre sur la déportation. Bien sûr, on ressent toute l'horreur de ces lieux sans espoir, tout l'avilissement des nazis, toute l'urgence et toute la dérive de ces rescapés de la mort. Mais, comme le rappelle Amelthetueuz, Jorge Semprun parle aussi de la vie qui continue coûte que coûte et de petits moments volés au désespoir qui sont autant de petites victoires contre le régime nazi.
N'empêche, Jorge Semprun délivre ici la réalité nue sans qu'on se sente agressé par des propos insoutenables par l'horreur sans nom qu'ils relatent. Je suis assez sensible et des films comme la Shoah ou Nuits et brouillard me mettent le coeur au bord des lèvres. Là, ce n'est pas l'impression qui domine, c'est plus subtil.
Ce livre soulève des milliers de questions sur la capacité à survivre de l'être humain et sur la difficile recomposition de soi après avoir vu et subi le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 28
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Jorge Semprun - Le grand voyage   Dim 12 Mar 2006 - 23:54

LE GRAND VOYAGE


Le Grand Voyage fait parti de la série d'auto-fictions de l'auteur et c'était son premier roman (son premier essai pour témoigner de ce qu'il avait vécu).

Dans ce livre, il invente un personnage imaginaire, le "Gars de Saumur", avec qui il discute pendant sa déportation en train vers le camps de Buchenwald. Bien que la déportation soit réelle, le dialogue ne l'est pas. En vérité, Jorge Semprun n'a parlé avec personne pendant ce voyage, et ca lui a tellement pesé qu'il a inventé le dialogue qu'il aurait eu s'il avait eut quelqu'un à qui parler.

Comme pour L'écriture ou la vie la chronologie n'est qu'à peu près respectée (nombreux retours en arrière sont habituels chez Semprun), et dans ce premier opus l'auteur nous conte ce qui a été la raison de sa déportation (ses activités de Résistant et autres anecdotes).

Pour les amateurs de Jorge Semprun, un délice, encore une fois k8


Dernière édition par Amelly le Ven 10 Juin 2011 - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie - Jorge Semprun   Mar 23 Oct 2007 - 11:44

Je rejoins Oj' sur l'avis. Ce n'est plus seulement un récit sur l'horreur des camps... Je ne sais pas comment expliquer il y'a un ton plus "léger". Le retour à la vie nous ais compté par l'intermédiaire de souvenirs qui nous font aimés la vie. Une veritable claque de positivisme malgré l'épreuve.
J'aime particulièrement celle de la fiche d'identité à remplir lors de l'arrivé au camps

Spoiler:
 

Ainisi que l'histoire de l'officier allemand qui chante. Pour moi ça a beau être un livre " sur les camps", il est vraiment à part... Bien sur il évoque les conditions mais en filigramme à travers des moment de vie. On sent dans son récit la solidarité ( lors de la libération de Buchenval).

Pour finir j'ai une affection toute particulièrement pour le second chapitre " Le Kaddish"

Je le conseille vivement, il fait réfléchir sur la notion de vie
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 28
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie - Jorge Semprun   Ven 10 Juin 2011 - 10:54

Ce matin au réveil m'attendait une bien triste nouvelle : l'annonce de la mort de Jorge Semprun, cet auteur que j'adore, mardi 7 juin à 87 ans. k19 l'un des seuls auteurs dont la mort puisse m'affecter sincèrement.

http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Actualite/Jorge-Semprun-la-mort-d-un-grand-temoin-_NG_-1970-01-01-624163

Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie - Jorge Semprun   Ven 10 Juin 2011 - 17:29

Oui c'est une triste nouvelle. Mais je relativise : à 87 ans, il a eu une belle vie, il a su témoigner de l'horreur absolu et y survivre et être un témoin important de son siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 28
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie - Jorge Semprun   Ven 10 Juin 2011 - 20:42

Oui c'est vrai, il n'empêche que je le regrette.
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie - Jorge Semprun   Ven 10 Juin 2011 - 22:03

Je te comprends.
J'aime beaucoup aussi cet écrivain et savoir que nous n'aurons plus l'occasion de lire de nouvelles oeuvres laisse toujours un goût amer.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie - Jorge Semprun   Lun 13 Juin 2011 - 20:11

Je suis comme toi Amelly, j'ai été très peinée d'apprendre sa mort. C'est une personne donc j'ppréciais le raisonnement et l'écriture. Il y a quelques mois il donnait une interview à François Busnel sur France Inter afin d'évoquer son parcours littéraire et personnel. Autant dire que les 45 minutes d'émission n'ont absolument pas suffit.... Il ne reviendra donc pas pour évoquer la suite !
Cet homme a pris progressivement une place dans mon panthéon au fil de son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie - Jorge Semprun   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écriture ou la vie - Jorge Semprun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jorge SEMPRUN (Espagne)
» Les bonnes résolutions littéraires
» Semprun, Jorge
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Des ateliers d'écriture dans vos régions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: