AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clive Cussler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
molodoi
Lecteur débutant
Lecteur débutant
avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Exilé du Pays De La Bière
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Clive Cussler   Mer 29 Mar 2006 - 10:46

Clive Cussler est un écrivain américain. Il est né en 1931 (il a donc 74-75 ans). Ce n'est donc plus un jeune premier.

Cussler ne s'est pas mis très rapidement à l'écriture. Après son service militaire (plus de 3 ans - ça ne rigolait pas à l'époque, en pleine guerre), il a vécu de petits boulots. Mais il a connu pas mal de succès dans la publicité.

C'est pendant sa période de "publicitaire" que l'idée d'écrire a commencé à germer dans la tête de Clive Cussler. A l'époque (son premier bouquin date de 73, donc on peut raisonnablement situé la naissance de cette idée fin des 60's, début des 70's), le milieu de la pub commençait à l'ennuyer sérieusement. La "légende" veut que ce soit sa femme qui ait provoqué le déclic de l'écriture. A l'époque, elle avait un boulot de nuit (standardiste dans un bureau de police, d'après ce que j'ai pu lire). Passant la nuit seul, Cussler cherchait quelque chose pour s'occuper. Alors, pourquoi ne pas écrire un livre?

Clive Cussler n'a jamais prétendu faire de la haute littérature. Il écrit plutôt des romans où se mêlent la grande aventure et l'action. La plupart de ses romans mettent en histoire les mêmes personnages. Donc, dans un sens, on évolue quelque peu avec eux.

L'idée de base, c'est que le personnage principal, Dirk Pitt, est chercheur. Il est ingénieur de recherche pour une agence gouvernementale américaine. Ces recherches portent sur l'océan. Cette agence s'appelle la NUMA (National Underwater and Marine Agency - http://www.numa.net). La plongée sous-marine et, de manière générale, tout ce qui touche à la mer sont des éléments importants des histoires de Cussler.

Bien que cette agence existe réellement (elle a été fondée par Cussler lui-même), la façon dont il décrit son fonctionnement dans les romans diffère, bien entendu, de la réalité. La fiction permet de vivre des aventures formidables sans prendre aucun risque...

Un autre élément clé des romans de Cussler, c'est, je dirais, l'aspect historique. A la trame principale vient tjrs se greffer un élément de l'Histoire (bateau échoué, citée perdue, tombeau perdu, ...). Dans un sens, c'est un peu comme si on avait droit à un Indiana Jones marin. Oui, je pense que ça décrit bien l'ambiance: un Indiana Jones marin.

Attention, il ne s'agit en aucun cas de vérité historique. Ca reste avant tout des romans, dans ce qu'ils ont de plus purs, à savoir un bon moment de détente au coin du feu.

Alors, évidemment, les romans de Cussler ne sont pas parfaits. Certains sont très bons, d'autres s'oublient dès le livre refermé. Donc, je pense qu'il faut bien choisir les Cussler (je parlerai de l'un ou l'autre de ses livres dans des posts ultérieurs).

Un autre point négatif dans les romans de Cussler, c'est qu'il souffre parfois d'un certain manichéisme. Les bons sont les gentils et les méchants, ben ils sont vraiment très méchants (ça me fait penser au sketch des Inconnus, parodiant le Club Dorothée et les Bioman: "pourquoi est-ce qu'il m'attaque? Parce que tu es la gentille! Oui mais pourquoi? Parce qu'il est le méchant!"). Ce manichéisme (un peu primaire) se retrouve surtout dans ses premiers romans. On pourrait qualifier cela de pêché de jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
molodoi
Lecteur débutant
Lecteur débutant
avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Exilé du Pays De La Bière
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: L'or des Incas   Mer 29 Mar 2006 - 10:51

L'Or des Incas



Paru en 1994
1532 : les derniers survivants d'un peuple décimé cachent au coeur des Andes un somptueux trésor : la chaîne d'or du dernier Inca, si lourde qu'il faut deux cents hommes pour la porter.

1998 : Shannon Kesley, intrépide et séduisante archéologue, parcourt le Pérou avec son équipe, n'hésitant pas à plonger dans les profondeurs d'un puits sacré... Mais l'or des Incas suscite d'autres convoitises, bien peu scientifiques, celles en particulier d'un réseau mondial de trafiquants d'oeuvres d'art, décidé à tout pour atteindre ses fins.

C'est le premier roman de Clive Cussler que j'ai lu

Je l'avais loué à la bibliothèque communale de l'endroit où je vivais à l'époque. Je n'arrive plus à retrouver les raisons pour lesquelles j'avais décidé de louer un livre de cet auteur. Sans doute suis-je tombé dessus par hasard, au gré de mes déambulations parmi les rayons "romans" de la bibliothèque. Je dois peut-être avoir accroché à la couverture (en attachment - Incas.jpg) et le résumé m'avait semblé sympa. En plus, c'est une grosse brique (genre 500 pages) et j'aime les gros bouquins parce que j'ai l'impression d'en avoir pour mon argent.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce bouquin (probablement mon préféré de Clive Cussler). Il est très divertissant (qualité essentielle dans ce genre de roman). Le roman est facile à lire, sans difficultés de scénario ou situations trop complexes pour embrouiller le lecteur. Le fil directeur de l'histoire est bien défini, facile à retenir et à suivre. L'histoire en elle-même est simple (peut-être même simpliste, diront certains): les gentils et les méchants cherchent un même trésor chacun de leur côté, et se lancent dans une course palpitante où tous les coups sont permis (en gros, ça reste très classique - rien de neuf sous le soleil).

On n'a pas le temps de s'ennuyer dans le livre. Le rythme est soutenu tout au long du roman. C'est tellement soutenu que tu peux avoir l'impression de sortir de la lecture totalement décoiffé, comme si tu avais fait des km au volant d'une cabriolet.

Un des points forts aussi du livre, c'est l'introduction de la Civilisation Incas. Ca reste une civilisation fascinante pour bcp de monde. Ca devient très facile de se laisser emporter par le bouquin.

Et puis, qui n'a jamais rêvé d'une course au trésor quand il était petit? Dans un sens, ce bouquin renvoie un peu vers les rêves d'enfants...
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Clive Cussler   Mer 29 Mar 2006 - 15:27

J'ai pas bien compris un truc, tu dis :
Citation :
L'idée de base, c'est que le personnage principal, Dirk Pitt, est chercheur.
Apparemment c'est le nom d'un perso qu'il reprend dans certains de ses bouquins ? Mais sur le site NUMA il y a une photo avec lui, donc il met en scène cet Homme?
Si j'ai bien compris NUMA permet de préserver les fonds, l'héritage marin et les sites archéo ? Effectivement ça doit offrir de bien bonnes bases pour des romans "indiana Jones", en tout cas moi ça me plait et je ne connaissais pas du tout cet auteur.
Merci de cette bien belle présentation.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
molodoi
Lecteur débutant
Lecteur débutant
avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Exilé du Pays De La Bière
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Clive Cussler   Mer 29 Mar 2006 - 18:26

shenzy a écrit:
J'ai pas bien compris un truc, tu dis:
Citation :
L'idée de base, c'est que le personnage principal, Dirk Pitt, est chercheur.
Apparemment c'est le nom d'un perso qu'il reprend dans certains de ses bouquins?

Dirk Pitt est le héros de 95% des romans de Cussler. Il travaille à la NUMA. Au fil des romans, son poste à la NUMA évolue. De simple ingénieur, il évolue vers directeur des recherches (si mes souvenirs sont bons).

shenzy a écrit:

Mais sur le site NUMA il y a une photo avec lui, donc il met en scène cet Homme?

Laughing Le Dirk en question sur la photo du site web est le fils de Clive Cussler, Dirk Cussler. J'imagine que le prénom de son héros fétiche vient de celui de son fils

Very Happy

Ensuite, il faut bien différencier la NUMA fictive (qui est une agence gouvernementale d'exploration marine/sous-marine) et la NUMA réelle qui s'avère être, grosso modo, une sorte d'association sans but lucratif fondée par Cussler qui a une vocation, nous dirons, écolo.

shenzy a écrit:

Si j'ai bien compris NUMA permet de preserver les fonds, l'héritage marin et les sites archéo?

C'est, grosso modo, la fonction de la NUMA réelle. Les fonctions de la NUMA fictive sont un peu plus étendues, vu que le roman permet de s'abstraire aisément des complications de la réalité.

La NUMA fictive a, aussi, une mission scientifique (comprendre les phénomènes marins/sous-marins, étudier les éco-systèmes, ...).

shenzy a écrit:

Merci de cette bien belle présentation.

No prob'.

Demain je présente un autre bouquin. Cool
Revenir en haut Aller en bas
molodoi
Lecteur débutant
Lecteur débutant
avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Exilé du Pays De La Bière
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: sahara   Jeu 30 Mar 2006 - 9:13

Sahara



Paru en 1992
D'où vient la terrible marée rouge surgie dans le delta du Niger, et grosse de menaces pour l'écologie mondiale ? Quel rapport entre cette catastrophe et la disparition en 1930, en plein Sahara, de l'aviatrice Kitty Manock ? Ou celle d'un bateau américain, évanoui dans la brûme soixante-dix ans plus tôt ?

Parti à la recherche de la barque funéraire d'un pharaon, le chasseur de trésors Dirk Pitt, va être entraîné, en compagnie de la douce Eva, dans la plus étrange et la plus dangereuse de ses aventures.

A nouveau, la couverture est en attachement (sahara.jpg).

On a tiré un film de ce bouquin (aie aie - http://www.saharamovie.com), sorti en 2005. Matthew McConaughey (dans le rôle de Dirk Pitt) et Penelope Cruz (dans le rôle d'Eva). C'est le premier film tiré de la bibliographie de Cussler. Il semblerait que ce ne soit pas le dernier... Le film vaut ce qu'il vaut. En général, les adaptations cinématographiques des romans sont très mauvaises, à quelques exceptions près, comme Le Seigneur des Anneaux où P. Jackson a réussi à restituer une grosse partie de la magie du livre, les Harry Potter (je n'ai pas lu les livres mais les films sont vraiment bons). De même, Les Chroniques de Narnia (sorti cet hiver) a plutôt bien respecté les métaphores religieuses du livre. Pour revenir à Sahara, le film est pas top. On passe un bon moment si on n'a pas lu le livre. Dans le cas contraire, on est très gêné par les raccourcis et on fait difficilement le lien entre les différents éléments.

Pour le bouquin, c'est le premier très très gros succès de Cussler (ça explique sans doute pourquoi on a choisi d'adapter ce roman et pas un autre). Cussler démontre parfaitement dans ce roman sa capacité à écrire des romans d'aventure. Les recettes du genre sont parfaitement appliquées : un méchant richissime et surpuissant menace la planète entière. Les gentils luttent contre lui avec l'énergie du désespoir, menés par un héros déterminé et indestructible, qui prend tous les risques et sort vainqueur.

De plus, je pense que l'aspect "exotique" de l'histoire permet au lecteur de rêver encore plus. Le Sahara et l'Afrique sont très mal connus du grand public (sous entendre, le monde occidental). Cette région du monde conserve une part de mystère, accroissant ainsi la part de rêve déjà générée par l'aventure en elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clive Cussler   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clive Cussler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Auteurs] Clive Cussler
» Clive CUSSLER (Etats-Unis)
» [ Clive Cussler] Croisière fatale
» [Aventure] Iceberg
» Théorie intéressante sur la cité mythique de Troie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par genres) :: Policier-
Sauter vers: