AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chambre des officiers - Marc Dugain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: La chambre des officiers - Marc Dugain   Mar 18 Avr 2006 - 16:04

La chambre des officiers - Marc Dugain



Quatrième de couverture:

"La guerre de 14, je ne l'ai pas connue. Je veux dire, la tranchée boueuse, l'humidité qui traverse les os, les gros rats noirs au pelage d'hiver qui se faufilent entre les détritus informes, les odeurs mélangées de tabac gris et d'excréments mal enterrés, avec, pour couvrir le tout, un ciel métallique uniforme qui se déverse à intervalles réguliers comme si Dieu n'en finissait plus de s'acharner sur le simple soldat. C'est cette guerre-là que je n'ai pas connue."
Dans les premiers jours de 14, Adrien F, lieutenant du génie, est fauché par un éclat d'obus sur les bords de la Meuse. Défiguré, il est transporté au Val-de-Grâce où il séjournera cinq ans dans la chambre des officiers. Au fil des amitiés qui s'y noueront, lui et ses camarades, malgré la privation brutale d'une part de leur identité, révéleront toute leur humanité. De cette épopée dramatique, émouvante, mais drôle aussi parfois, on retiendra que des blessures naît aussi la grâce.

On les appelait les « gueules cassées » pendant la première guerre, des hommes qui se retrouvaient défiguré, avec un trou a la place de la mâchoire et du nez.
Ce roman raconte l’histoire d’Adrien un jeune lieutenant, qui se retrouve défiguré par un obus. Il se retrouvera dans « la chambre des officiers » un endroit de l’hôpital Val de Grâce réservé aux « gueules cassées » sans miroirs. Ne pouvant pas parler on lira toutes ses émotions, l’horreur de son état, sa relation au monde, ses souvenirs (Constance, femme qu’il a connu et aimé un soir avant de partir et qui reste le souvenir agréable qui le maintient) mais surtout on va vivre avec lui les multiples opérations (16 en tout) pour retrouver un semblant de visage.
Mais Adrien n’est pas seul dans cette chambre et il se liera et soutiendra avec d’autres blessés. Ensemble ils tenteront de retrouver une « humanité » perdue aux yeux des autres.
Les réflexions d’Adrien sont fabuleuses dans le sens ou l’apparence est hélas primordiale aux yeux des autres, même si ce qu’il est est toujours au fond de lui. Il réapprendra à vivre avec cet autre visage, à l’accepter et à le faire accepter.
Ce livre est plein d’espoir, de sentiments. L’amitié qui se noue entre ces êtres de mauvaise fortune est bouleversante.
C’est aussi une vision de la guerre qui horrifie, mais qui hélas est d’actualité même si la médecine a fait d’immense progrès. Et la médecine malheureusement progressait beaucoup en temps de guerre. On découvre aussi dans ce livre les efforts acharnés de ce médecin qui tente les premières greffes osseuses, bien sur il y a la curiosité de la nouveauté médicale mais cet homme est tellement compatissant et finalement le sauveur.
J’ai adoré la relation d’Adrien avec l’infirmière, qui est la seule personne qui au départ le regardera normalement et qui lui réapprendra à vivre son quotidien, qui le soutiendra, et sera sa force.
Je crois que j’ai tout aimé dans ce livre et surtout la fin….

J'ai vu le film aussi de François Dupeyron, avec Eric Caravaca, Sabine Azema et André Dussollier et je dois dire qu'il est aussi bien que le livre.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
 
La chambre des officiers - Marc Dugain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dugain, Marc] La chambre des officiers
» Marc Dugain
» Marc Dugain
» Marc Dugain (avec Christophe Labbé)
» 68e BCA - Officiers à MORISEL (Somme) le 8/08/1918

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: