AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 William Faulkner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 30
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: William Faulkner   Ven 5 Mai 2006 - 16:57

Je vais vous parler « Une rose pour Emily et autres nouvelles» de William Faulkner. C’est une petit recueil de nouvelles extraites d’un autre recueil « Treize histoires »

Tout d’abord une courte biographie de l’auteur :

William Kaulkner nait en 1897, à New Albany dans le Mississippi, dans une vieille famille aristocratique ruinée par la guerre de sécession. Son père Murry Cuthbert Faulkner, est un raté doublé d’un ivrogne dominé par sa femme, Maud.
Enfant taciturne et étrange, le jeune William se distingue par ses goûts littéraires et artistiques.
William Faulkner sert dans l'aviation durant la Première Guerre mondiale. Journaliste à La Nouvelle-Orléans, il est révélé en 1929 au grand public avec la parution de 'Le bruit et la fureur'. Il obtient également la reconnaissance du milieu littéraire en recevant le Prix Pulitzer et le National Book Award à deux reprises, ainsi que le Prix Nobel de littérature en 1949. Son succès réside dans la 'déconstruction' qu'il opère sur le tissu narratif traditionnel. A l'instar de Mark Twain, il ancre ses récits dans le Sud des Etats-Unis, dénonçant la décadence de ce terroir depuis la fin de la Guerre de Sécession et les violences raciales qui y sont commises.

Quatrième de couverture :

Au centre des plus célèbres nouvelles de W.Faulkner, trois portraits de femmes denses et profonds : la tragique Miss Emily cloîtrée dans sa maison comme dans ses souvenirs ; Minnie Cooper, vieille fille tourmentée par l’indifférence des hommes jusqu’au meurtre, et Nancy, la blanchisseuse noire abandonnée par son mari, dont le jeune Quentin raconte les peurs et les superstitions.

« Un voyage hallucinant au bout de la folie et des passions les plus dangereuses… »

J’ai bien aimé ce recueil car on y retrouve tout l’univers de Faulkner. Un univers pessimiste où se mêlent déchéance, péché et l’expiation par la souffrance et tout ceci forme la trame dramatique de son œuvre.
J’ai moins aimé la nouvelle sur Nancy la blanchisseuse car j’y ai retrouvé le style d’écriture et la forme du récit qui m’avait dérangés dans « Le bruit et la fureur ». Une forme ardue, décousue qui rendent la lecture difficile et/ou facilement incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
 
William Faulkner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William Faulkner et son Oeuvre.
» Sartoris - William Faulkner
» William FAULKNER (Etats-Unis)
» William FAULKNER: Docteur Martino et autres histoires
» William FAULKNER: Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: