AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amélie Nothomb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Amélie Nothomb   Ven 10 Déc 2004 - 10:43

J'aime également beaucoup les écrits d'Amélie Nothomb.

Depuis 1992, Amélie Nothomb publie un roman par an. Cet auteur belge manie avec dextérité la langue française, elle possède un style bien particulier qui met le lecteur dans un état jubilatoire. Ses romans peuvent se classer en 2 catégories :
• les romans autobiographiques (on peut conseiller à ceux qui ne l’ont jamais lue de commencer par ceux-là) :
 Le sabotage amoureux,
 Stupeur et tremblements (adapté au cinéma),
 Métaphysique des tubes,
• et les fictions (les autres romans).

Biographie
Née en 1967 à Kobe, au Japon
Son père, Patrick Nothomb, est ambassadeur de Belgique, baron et écrivain.
Amélie Nothomb passe ses cinq premières années au Japon.
Elle vivra successivement en Chine, à New York, au Bengladesh, en Birmanie et au Laos, avant de débarquer à dix-sept ans en Belgique.
Elle écrit depuis dix-sept ans.
Elle obtient l’agrégation de philologie romane à l'Université Libre de Bruxelles.
Elle retourne au Japon en 1990 pour exercer le métier d’interprète dans une grande entreprise de Tokyo.
Bibliographie
Romans
(tous publiés par Albin-Michel – certains sont maintenant en livre de poche)

Hygiène de l’assassin, 1992, Prix Alain-Fournier et René-Fallet, adapté au Théâtre (Gérard Desarthe, avec Jean-Claude Dreyfus) et au cinéma (François Ruggieri, Jean Yanne)
Le sabotage amoureux, 1993, prix Jacques Chardonne
Les combustibles, 1994, adapté au Théâtre
Les Catilinaires, 1995, prix Paris-Première
Péplum, 1996
Attentat, 1997
Mercure, 1998
Stupeur et tremblements, 1999, grand prix du Roman de l’Académie française, adapté au cinéma
Métaphysique des tubes, 2000
Cosmétique de l’ennemi, 2001
Robert des noms propres, 2002
Antéchrista, 2003

Sur Amélie Nothomb :

Amélie Nothomb de A à Z - portrait d'un monstre littéraire, de Michel Zumkir , éditions Le Grand miroir

Chansons

Elle a écrit les paroles des chansons suivantes de la chanteuse Robert :
Celle qui tue
L’appel de la Succube
Sorcière
Nitroglycérine
Le chant des sérines
A la guerre comme à la guerre
Requiem pour une sœur perdue

Autres écrits

"L'existence de Dieu", 6 pages dans LA REVUE GENERALE- Numéro 3/1996
« Le Mystère par excellence » nouvelle de 39 pages, septembre 1999 (Grand Livre du Mois)
« Brillant comme une casserole » recueil de 3 contes paru chez La Pierre d’Alun, 2000.
(On peut les lire sur les sites Internet fenrir et mademoisellenothomb.)

Sites Internet sur Amélie Nothomb
http://membres.multimania.fr/fenrir/nothomb.htm
http://peplautes.free.fr/
http://www.princesse-robert.com/inspirations/amelienothomb.html (sur la chanteuse Robert)
http://www.mademoisellenothomb.com/

Autres sites avec quelques articles sur Mademoiselle Nothomb
http://www.chez.com/guidelecture/peplum.html
http://membres.multimania.fr/ainsidire/nothomb.htm

Quelques constantes de l’œuvre d’Amélie Nothomb
Les noms des personnages
roman noms
Hygiène de l’assassin Prétextat Tach
Les combustibles Le professeur, Daniel et Marina ?
Les Catilinaires Emile et Juliette Hazel, Palamède et Bernadette Bernardin
Péplum Celsius
Attentat Epiphane Otos, Ethel
Mercure Omer Loncours, Françoise Chavaigne et Hazel Englert
Stupeur et tremblements Analyse du nom de la japonaise
Cosmétique de l’ennemi Jérôme Angust, Textor Texel
Robert des noms propres Plectrude
Antéchrista Blanche et Christa

Le rapport avec la nourriture (Hygiène de l’assassin, Les Catilinaires, Robert des noms propres)
La mort (Tous)
L’amitié et l’amour passion (Hygiène, Sabotage, Mercure, Robert)
Le dialogue comme procédé littéraire (Hygiène, Les combustibles, Péplum, Mercure, Cosmétique)

Présentation d'un des romans : Le sabotage amoureux
Le père d’Amélie Nothomb a été muté en Chine. Toute la famille quitte le Japon pour s’installer dans le ghetto de San Li Tun à Pékin, où sont parqués une partie des étrangers (Français, Belges, Italiens, Allemands, Chiliens, Camerounais, Roumains, Albanais …). L’auteur nous fait donc découvrir la ville de Pékin telle qu’elle est apparue alors aux yeux d’Amélie, fillette de 5 ans. Après avoir par ses propres moyens découvert la signification du mot communisme : « Un pays communiste est un pays où il y a des ventilateurs », Amélie se consacre à ses deux activités favorites : promenades à cheval sur le Boulevard de la Laideur Habitable et guerre Alliés contre Allemand de l’Est dans le ghetto de San Li Tun - une version amélienne de « La guerre des boutons ». L’auteur en profite pour nous démontrer la nécessité d’avoir un ennemi :
« Sans ennemi, l’être humain est une pauvre chose. Sa vie est une épreuve, un accablement de néant et d’ennui.
L’ennemi c’est le Messie.
Sa simple existence suffit à dynamiser l’être humain. »
La vie se déroule parfaitement bien pour Amélie puisqu’elle est le centre du monde. Jusqu’à l’arrivée d’Elena qui va provoquer un profond bouleversement chez la fillette : rien de moins que le déplacement du centre du monde !
Le désir d’Amélie sera de plaire et de se faire aimer par Elena. Cependant Elena, qui a un an de moins que la narratrice, l’ignore complètement. Elle bafoue tout ce qu’elle aime. Quand Amélie montre son cheval à Elena, celle-ci fait remarquer, à juste titre, que ce n’est pas un cheval. Quant à la guerre, Elena trouve cela ridicule. Arrive le moment où commence l’école pour Amélie. Tous les enfants se retrouvent à la petite école française de Pékin, sauf les allemands et les anglophones. Amélie n’apprécie guère l’école, tout d’abord à cause des activités scolaires qu’elle juge sans intérêt, mais aussi car Elena daigne écouter un petit garçon Fabrice qui devient alors le rival d’Amélie. Elle réussit à l’évincer, mais elle n’a toujours pas conquit la belle Elena. Jusqu’au jour où sur ordre d’Elena, Amélie « se sabote » pour elle. Parviendra-t-elle à ses fins ?


J'espère qu'il y a d'autres fans !!! Ce texte a été écrit en 2003, avant la parution de Biographie de la faim.
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Ven 10 Déc 2004 - 12:50

merci pour ce topic...je l'ai vu dans je ne sais plus quelle emission litteraire et depuis le temps je voulais lire qqchose d'elle au moins ça m'aura aiguillé.
(Et puis toutes mes amies m'ont dit d'un air horrifié "quoi tu n'as rien lu d'elle!" je dois bien etre la seule...)

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Tsukiyo
Vieux Piaf Asthmatique
Vieux Piaf Asthmatique
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Arkham Asylum
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: péplum- stupeur et tremblements   Mer 15 Déc 2004 - 6:13

J'ai lu Peplum, il m'a tout simplement passionné, je l'ai lu trés vite.
Elle posséde en effet un style d'écriture envoutant, un vocabulaire qu'on ne voit plus tellement dans la littérature actuelle, et des syntaxes de phrases géniales, elle est acide, cynique et pétillante.

L'univers qu'elle crée dans ce livre et l'explication qu'elle donne à l'évennement particulier de pompei, on y croirait presque.
La refléxion qu'elle nous trace dans ce livre est effarant, tenir un livre entier sur un dialogue et une simple réflexion ... qui ne l'est pas temps que ça puisqu'elle aborde là le pouvoir, l'emprise de l'homme sur la nature, l'empreinte de la technologie, le résultat des guerre, mais aussi une réflexion sur l'avenir des pays pauvres ou sous développés, puisqu'ils n'existent plus dans la fiction de ce futur .... un livre donc qui nous permet au delà des ses propres questionnements de nous poser nous aussi un tas de questions....
Vraiment génial.

Par contre, j'ai beaucoup moins aimé Stupeur et tremblements .... rahhhhh, elle s'attaque au japon, même si les 3/4 des choses qu'elle critique et dénonce sont vraies ... le style d'écriture reste en tout cas trés absorbant.
Revenir en haut Aller en bas
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: méthaphysique des tubes-attentat-combustibles   Mer 15 Déc 2004 - 12:48

J'ai une tendresse particulière pour stupeur et tremblement car c'est le premier que j'ai lu d'elle. La méthaphysique des tubes se passe aussi au japon, et là je crois que ça te plaira plus car elle parle avec amour de ce pays. Et puis sa vision des petits bébés est très très drôle, et il y a une part de réalité dans tout ça !
Peplum est celui que j'ai le moins aimé, mais il m'en reste 4 à lire, les deux derniers, attentat et combustibles. C'est à cause de la crispation entre les personnages Celsius et Amélie qui ne cessent de dialoguer alors qu'ils s'agacent mutuellement. Mais je reconnais que c'est du grand art comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: stupeur et tremblements   Lun 20 Déc 2004 - 14:03

Voila j'ai remedié a mon inculture...je viens de finir "stupeur et tremblements" c'est génial ,je ne sais pas comment descrire l'ambiance de ce livre et tout ce que j'ai ressenti tellement c'est particulier et genial.Comprendre la societé Japonnaise quand on est une fille occidentale moderne ,les us et coutumes ...la hierarchie ,le respect ,le dit et non dit,etc...
Mais je vois qu'il y a une adaptation ciné , de quand?...je vais me renseigner. Qui a vu le film? par rapport au livre? parceque bien souvent on est deçu alors je reste sur le livre ou je tente le film..?

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny


Dernière édition par le Mer 8 Mar 2006 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: stupeur et tremblements-metaphysique des tubes   Lun 3 Jan 2005 - 20:06

J'avais lu Stupeur et tremblement (que j'avais adoré) en cours et je viens de lire Métaphysique des tubes...

J'adore ce qu'elle écrit (c'est d'un côté assez délire...) et elle a un style très savoureux.

Par contre..est-ce que vous avez eu l'occasion de l'entendre parler (dans une interview)?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: biographie de la faim   Lun 3 Jan 2005 - 21:51

je l'ai entendu une fois dans une emission genre vol de nuit ou elle présentait "biographie de la faim" (mon prochain livre a lire) et elle est un peu particuliere ...originale ,fraiche ,j'ai bien aimé mais on retrouve son style dans sa façon d'être ..je suis en train de dire une evidence zut!

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny


Dernière édition par le Mer 8 Mar 2006 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosencrantz
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: mercure   Mar 4 Jan 2005 - 13:24

Citation :
Mais je vois qu'il y a une adaptation ciné , de quand?...je vais me renseigner. Qui a vu le film?

Le film date de 2003, réalisé par Alain Corneau, avec Sylvie Testud dans le role d'Amélie. Il est très fidèle au livre. Le film s'en tient strictement à ce qui est dit dans le livre et rend parfaitement son ambiance. La narratrice en voix off rapelle la lecture du roman.
De plus Sylvie Testud, aussi fofolle que l'auteur, colle très bien au personnage.

J'ai lu beaucoup de Nothomb, mon préféré est Mercure. C'est l'histoire d'un vieux milliardaire vivant seul sur une ile avec une jeune fille atrocement mutilée au cours d'un bombardement de la première guerre dans lequel elle a perdu sa famille. Le vieil homme engage une infirmière pour s'occuper de sa protégée. L'infirmière se retrouve alors confronté à ces deux étranges personnages, isolés dans une maison immense sans miroir, ni vitre, ou quoique ce soit qui puisse refleter la laideur informe de la jeune bléssée.
Je n'en dis pas plus, c'est une histoire géniale, on retrouve tous les thèmes chers à Nothomb que Alinoé a décrit dans le premier post. C'est malsain à souhait et en plus il y a du suspense!
Revenir en haut Aller en bas
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: mercure- biographie de la faim   Mar 4 Jan 2005 - 13:56

Je crois bien que Mercure est un de mes préférés. Et la fin c'est du jamais vu dans les romans (enfin du moins à ma connaissance).
C'est vrai que le défaut d'Amélie Nothomb, c'est parfois de ne pas savoir finir ses livres. Mais là c'était génial, 2 fois génial !!! Bref, vous l'aurez compris, cela m'a enthousiasmé k1 .
Pour les émissions avec Amélie, sur les sites que j'ai cités au début du sujet, on peut les télécharger (je n'ai pas testé). Je l'ai entendue sur Franc Inter au Fou du Roi, elle était détendue et a fait preuve d'humour. Elle expliquait qu'elle aime croquer la vie, d'où son dernier livre Biographie de la faim.
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: le sabotage amoureux-stupeur et tremblements-attentat   Lun 10 Jan 2005 - 16:12

Je vciens d'acheter "Le sabotage amoureux". Comme Alinoé avait conseillé de commencer par celui-là (entre-autre)
J'avais pris "stupeur et tremblements" mais je l'ai reposé. En fait, j'ai peur (c'est peut-être stupide) de ne pas aimer car je ne suis pas une fana du Japon.
J'avais choisi "attentat" pour le titre pareil, je ne l'ai pas acheté.
Je retourne en ville mercredi, je pourrai toujours les acheter.
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: le sabotage amoureux   Mar 11 Jan 2005 - 13:23

Je regrette d'avoir reposer les 2 autres livres car j'ai commencé "le sabotage amoureux hier soir et franchement j'adore!!. J'en ai lu la moitié, j'aurai bien continué mais la fatigue l'a emportée. J'aime beaucoup sa façon d'écrire, le vocabulaire est trés riche, c'est plein d'humour. Vivement ce soir que je rentre du boulot, pour liure la suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Li'ilch
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 182
Localisation : St Sébastien sur Loire (à une rue de Nantes)
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: biographie de la faim   Jeu 20 Jan 2005 - 17:31

Je connaissais pas du tout Amélie Nothomb mais au CDI du lycée j'ai vu "la Biographie de la faim", je l'ai lu, et j'ai adoré ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://syriaetliilch.blogg.org
Arwen
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Montréal, Québec
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: méthaphysique des tubes-   Sam 29 Jan 2005 - 5:31

Je viens de louer Métaphysiques des tubes à la bibliothèque. Je n'ai jamais lu un livre de cet auteure mais j'avais entendu parler de ce roman. Alors je vous donne mon appréciation dès que je l'ai lu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Linda
Big Admin absolue
Big Admin absolue
avatar

Nombre de messages : 1988
Age : 37
Localisation : Champigny sur Marne
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: le sabotage amoureux   Dim 30 Jan 2005 - 18:53

Comme Shenzy et Mumu je viens de remédier à mon inculture concernant Amélie Nothomb. Aujourd’hui j’ai enfin lu un de ses livres: Le sabotage amoureux.
Je vais donc vous faire part de ma réaction "à chaud", mais je pense qu’une relecture de quelques passages est à envisager…

En général je n’aime pas vraiment les romans autobiographiques: on y voit trop souvent un mélange de plainte et d’orgueil qui peut vite devenir lassant, voire agaçant…
Là aucune lassitude, il y a bien un peu d’orgueil, mais celle d’une gamine de 7 ans. Comment lui en vouloir ?

Quelques passages m’ont un peu écoeurée: Amélie reste authentique dans les évènements qu’elle nous narre, et elle ne nous épargne donc d’aucune cruauté de la petite seconde guerre mondiale qu’elle a vécu.

Par contre d’autres m’ont plutôt fait rire.

Elle ne laisse pas indifférent non plus: le coté paradoxal du "personnage", soumission et domination à la fois (l’étrange recherche de la domination à travers la soumission). Et sa grande imagination, sa façon de voir et d’expliquer les choses, son absence de pudeur…
Il y a tant de choses à dire mais je ne veux pas tomber dans une explication digne d’un pseudo-psy du dimanche…

L’écriture reflète bien l’auteur: authentique, piquante…et comme l’a noté Tsukiyo plus haut, un coté acide et des tournures de phrases géniales !

J’avais lu que la fin était bâclée: je n’ai pas trouvé. Et puis il s’agit d’une tranche de vie, pas de ses mémoires…

Pour ce qui ne l'ont jamais lu voici un petit extrait du début pour vous faire une idée de son écriture o21

Citation :
Au grand galop de mon cheval, je paradais parmi les ventilateurs.

J'avais sept ans, Rien n'était plus agréable que d'avoir trop d'air dans le cerveau. Plus la vitesse sifflait, plus l'oxygène entrait et vidait les meubles.

Mon coursier déboucha sur la place du Grand Ventilateur, appelée plus vulgairement place Tien An Men. Il prit à droite, boulevard de la Laideur Habitable.

[…]

À l'approche de l'enceinte, le coursier ralentit pour permettre aux gardes de m'identifier. Je ne leur parus pas plus suspecte qu'à l'ordinaire.

Je pénétrai au sein du ghetto de San Li Tun, où je vivais depuis l'invention de l'écriture, c'est-à-dire depuis près de deux ans, aux environs du néolithique, sous le régime de la Bande des Quatre.
Revenir en haut Aller en bas
jonkalak
Double daddy
Double daddy
avatar

Nombre de messages : 2434
Age : 40
Localisation : Planet earth
Date d'inscription : 25/11/2004

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Dim 30 Jan 2005 - 19:09

Malgrès la très bonne entrée en matière que j'ai eu grace à l'adaptation ciné de Stupeur et tremblements (en même temps j'ai un truc avec Sylvie Testud k14 ) j'ai du mal à m'intéresser à Amélie Nothomb.
Je n'ai jamais vraiment lu ce qu'elle a fait mais l'image que j'en ai ne m'incite pas à aller vers ses livres. Si des fans veulent essayer de me motiver je suis preneur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.soleilceltic.com
rosencrantz
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Dim 30 Jan 2005 - 23:29

Déjà pour te motiver, je vais user d'un argument un peu facile : ses romans sont plutôt courts et l'écriture incite à une lecture rapide. En une journée c'est réglé. Comme ils sont courts, les longueurs sont rares.... Razz (avouez qu'elle était très recherchée celle là!!) Donc pas de problème pour entrer dans l'histoire.
Il faut voir si tu apprécie le genre autobiographique. Si ce n'est pas le cas, il vaut mieux choisir les romans purement fictionnels.

J'aime bien ses romans, mais je connais peu le personnage public. J'ai l'impression qu'elle en fait des caisses en interview pour la promo et pour cultiver son étrange personnnage. Ne t'arrete pas à cette façade excentrique car les romans valent plus le coup que ses passages sur plateau télé.
Revenir en haut Aller en bas
jonkalak
Double daddy
Double daddy
avatar

Nombre de messages : 2434
Age : 40
Localisation : Planet earth
Date d'inscription : 25/11/2004

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Dim 30 Jan 2005 - 23:47

rosencrantz a écrit:
les romans valent plus le coup que ses passages sur plateau télé.
Voilà qui pourrait me motiver un peu plus.
Il me reste en gros une montagne de livres à lire mais en 2008 quand j'aurais fini peut-être irais-je jeter un oeil à un de ses livres
Revenir en haut Aller en bas
http://www.soleilceltic.com
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Lun 31 Jan 2005 - 11:36

rosencrantz a écrit:
J'aime bien ses romans, mais je connais peu le personnage public. J'ai l'impression qu'elle en fait des caisses en interview pour la promo et pour cultiver son étrange personnnage. Ne t'arrete pas à cette façade excentrique car les romans valent plus le coup que ses passages sur plateau télé.
Comme Rosencrantz, je ne connais d'Amélie Nothomb que ses livres. J'ai entendu parler du personnage public par des gens qui n'ont pas lu ses livres et j'ai l'impression que les journalistes enferment Amélie Nothomb dans le personnage public qu'ils ont créés en partie. D'après ce que j'ai pu glaner deci delà, elle n'était pas à l'aise au début pour les interviews et les journalistes lisent vite les bouquins et ne retiennent que 2 ou 3 anecdotes choquantes qu'ils resservent inlasseblement car ils n'ont pas le temps de creuser d'avantage ce qu'ils ont lus.
C'est pourquoi, je ne m'intéresse pas au personnage public, mais juste à ce qu'elle écrit.
Ces romans "autobiographiques" sont des romans. Elle met en scène des souvenirs en poussant le trait à fond et avec maestria comme pour les autres romans. On peut très bien se dire que je n'ai que le narrateur et non pas Amélie Nothomb.
"Le sabotage amoureux" c'est un peu sa guerre des boutons à elle. C'est vrai que c'est cruel et écoeurant, mais ce qui est amusant c'est qu'elle pousse à fond la logique de la narratrice, petite fille de 7 ans.
Bref, vous avez compris, je suis fan, mais de l'écriture. Le personnage public, j'ai peur d'aller voir de crainte d'être déçue. Je ne sais pas si j'ai envie de la rencontrer... (De toute façon, il y a peu de chance qu'elle passe pas loin de chez moi !)
Revenir en haut Aller en bas
Ness
Allow win
Allow win
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 41
Localisation : Sur la route de Brandivy
Date d'inscription : 05/11/2004

MessageSujet: Mercure   Mar 1 Fév 2005 - 13:18

Je viens de lire Mercure, et je n'ai pas du tout aimé. J'ai trouvé l'idée de base intéressante, mais je n'ai pas aimé la façon dont elle est développée, décrite.
De même que je n'ai pas aimé les dialogues entre les différents personnages.

_________________
3 petits bouts, hauts comme 3 pommes : 3 belles fleurs s'épanouissant.
3 présents en devenir qui se doublent. Se (re)croiseront-ils dans les ans à venir?

Livres pour tous petits : Crapoussin
Revenir en haut Aller en bas
rosencrantz
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Mar 1 Fév 2005 - 14:01

Citation :
mais je n'ai pas aimé la façon dont elle est développée, décrite.

C'est le style de l'auteur qui t'a déplu ou plutôt la tournure que prend l'histoire? (ou les deux!!) Ou l'ambiance générale du roman?
Revenir en haut Aller en bas
Ness
Allow win
Allow win
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 41
Localisation : Sur la route de Brandivy
Date d'inscription : 05/11/2004

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Mar 1 Fév 2005 - 15:13

Citation :
C'est le style de l'auteur qui t'a déplu ou plutôt la tournure que prend l'histoire? (ou les deux!!) Ou l'ambiance générale du roman?
Un peu des 2. Déjà, j'ai trouvé que les personnages n'agissaient pas comme ils devaient ou pouvaient le faire. Et puis il y a 2 passages ou les explications données sont trop simplistes, à mon gout.
En fait, je crois que j'ai trouvé l'histoire non réaliste, et c'est ce qui a dû me déranger.

_________________
3 petits bouts, hauts comme 3 pommes : 3 belles fleurs s'épanouissant.
3 présents en devenir qui se doublent. Se (re)croiseront-ils dans les ans à venir?

Livres pour tous petits : Crapoussin
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: le robert des noms propre   Sam 19 Fév 2005 - 18:41

Amélie Nothomb, c'est absolument génial en plus tous ces livres parlent plus ou moins explicitement d'elle de sa vie, par exemple j'ai lu "le robert des noms propre" c'est un livre traitant de la passion d'une mère pour sa fille adoptive, cette mère souhaite que sa fille réalise son rêve à elle devenir danseuse ( suis je claire dans mon explication!? ).
La petite va le faire de bonne Grace , suivant tous les conseils de son prof de danse à l'opéra de Paris ( il me semble....) et de sa mère qui la conduiront à l'anorexie , tout comme Amélie Nothbomb qui à l'adolescence mesure 1metre 72 pour 32 kilos (source le Magasine Muze , un mag de littérature)
Je vous le conseille

Sinon j'ai lu
"stupeur et tremblements
le sabotage amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Criki
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 46
Localisation : Sélénite
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: les catilinaires-les combustibles   Sam 19 Fév 2005 - 22:12

J'ai adoré "Métaphysique des tubes", "Stupeur et tremblements", "Biographie de la faim" et "Cosmétique de l'ennemi".
J'ai apprécié "Les catilinaires", "Les combustibles", "Péplum" et "Le sabotage amoureux".
J'ai été déçu par le "Robert des noms propres". J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de passages trop long. La fin me paraît baclé.

Je trouve qu'Amélie est une écrivaine hors du commun. Elle peut paraître spéciale, mais ses livres sont passionnants pour la plupart. Elle a un style bien à elle, qu'on reconnait dès les premieres lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Deana troy
Fergme ta glande gueul' et ouve tes mir-hettes
Fergme ta glande gueul' et ouve tes mir-hettes
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 27
Localisation : la cinquième planète en partant de celle du petit prince
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   Ven 4 Mar 2005 - 21:07

je viens d'arriver sur le forum et que vois-je ? un sujet de deux pages sur Amelie Nothomb ! Je ne suis pas encore fan mais pour l'instant, séduite par son style cru et léger et son humour ....
en fait je suis en train de lire Le sabotage amoureux et pis j'ai connue l'auteur grâce à ma soeur qui est en train de lire et d'acheter tous ses livres ... donc je me suis dit que c'était sûrement bien puisque je fais confiane à ma soeur en matière de bouquins .... résultat : je suis séduite (comme je l'ai dit plus haut), même si j'ai pas fini Le Sabotage amoureux ( je lis beaucoup de livres en même temps Confused )....
après je pense que je vais m'attaquer à ses autres oeuvres ... Very Happy


edit: je m'édite pas mal de temps après pour dire que je vais commencer à aduler Amélie Nothomb lol! là je suis en train de lire Biographie de la faim (rassurez vous, j'ai fni avant le Sabotage amoureux...) et J'AIME !!! je n'ai pas tro grand chose à dire de plus à part que c'est une génie de l'écriture, de la réthorique (supers métaphores de fous très présentes !! Mr. Green ) et pis voilà....
Revenir en haut Aller en bas
Clems
Entre ange et démon, attention je suis modé!
Entre ange et démon, attention je suis modé!
avatar

Nombre de messages : 1064
Age : 33
Localisation : à la recherche du temps déjà perdu
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: hygiène de l'assassin   Ven 20 Mai 2005 - 7:19

N'ayant rien lu d'elle, et ayant un peu de temps devant moi, j'ai acheté un Amélie Nothombe....mais vous me faites un peu peur car personne n'a parlé encore de celui que j'ai acheté:
Citation :
Hygiène de l'assassin
, y a quelqu'un qui l'a lu? vais je être deçue par ce premier opus???

Citation :
le robert des noms propre" c'est un livre traitant de la passion d'une mère pour sa fille adoptive, cette mère souhaite que sa fille réalise son rêve à elle devenir danseuse ( suis je claire dans mon explication!? ).
La petite va le faire de bonne Grace , suivant tous les conseils de son prof de danse à l'opéra de Paris ( il me semble....) et de sa mère qui la conduiront à l'anorexie
j'ai hésité à l'acheter celui là........ça sera le prochain je pense!!!

_________________
j'suis prof!!!!! ayé j'ai réussi!!
En ce moment....je suis dans la littérature de jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amélie Nothomb   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélie Nothomb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Nothomb, Amélie] Cosmétique de l'ennemi
» Amélie NOTHOMB
» [Nothomb, Amélie] Hygiène de l'assassin
» [Nothomb, Amélie] Biographie de la Faim
» ACIDE SULFURIQUE d'Amélie Nothomb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: