AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ubiquité- Claire Wolniewicz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Ubiquité- Claire Wolniewicz   Sam 27 Mai 2006 - 17:40

Résumé
Pour Adam Volladier, né un an après le décès d’un frère aîné à l’âge de trois mois, la vie commence à 34 ans, quand ses parents, qui l’ont toujours couvé, décèdent. A la suite d’une série de méprises sur son identité, il découvre les autres, a le sentiment d’exister et se métamorphose. Mais devenir un autre n’est pas un jeu innocent. Surtout quand Adam devient… un vrai faussaire

L'auteur

Claire Wolniewicz est née en 1966. Elle partage aujourd’hui sa vie entre la ville et la campagne.

Après l’écriture d’un recueil de nouvelles (Sainte Rita, Finitudes, 2003), Ubiquité est son premier roman.

Mon avis:
Changeant est le mot qui convient pour le définir. En effet le personnage se mue en plusieurs personnes avec la rapidité d'un caméléon. Au début cela sucite de l'interêt mais au bout d'un moment on arrive à saturation et on attend avec impatience que le personnage se pose.
Ce livre dépeint la difficulté à s'intégrer dans la société, le danger du mensonge avec les sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ubiquité- Claire Wolniewicz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les hommes noirs préfèrent t'ils les femmes a la peau claire ?........
» [McNab, Claire] Antipodes
» [Ubac, Claire] Les chemins de Sarasvati
» La Chambre Claire
» [Etcherelli, Claire] Elise ou la vraie vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: