AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le palaquin des larmes - Chow Ching Lie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Le palaquin des larmes - Chow Ching Lie   Lun 11 Sep 2006 - 12:06

Le palaquin des larmes - Chow Ching Lie



Résumé:

"Je suis née dans la Chine de la misère et des larmes. Petite fille, j'ai souffert et pleuré de bonne heure. J'étais jolie : ce n'est pas un mérite, ce fut une malédiction. Laide et difforme, je n'aurais sans doute pas été mariée de force à l'âge de treize ans." Choisie pour son exceptionnelle beauté, Chow Ching Lie est contrainte d'épouser l'héritier d'une des plus grosses fortunes de Shanghai. Elle incarne ainsi, sous le règne de Mao Tsé-toung, le drame de la femme chinoise et de son asservissement séculaire. D'un bouleversement à l'autre, Chow Ching Lie est donc soumise à rude épreuve. Heureusement, son don pour la musique la sauve. Envers et contre tout, elle poursuit ses cours de piano et entre au Conservatoire. Artiste et virtuose, elle voit alors s'ouvrir à elle une carrière internationale.

Dans la main de Boudha - Chow Ching Lie



Résumé:

L'auteur mondialement connu du Palanquin des larmes poursuit son récit là où elle l'avait interrompu. Exilée à Paris à la mort de son mari, mi-femme d'affaires, mi-pianiste, mère de deux enfants puis grand-mère, Chow Ching Lie (ou Julie) mêle à son amour pour la Chine et pour les siens la sagesse bouddhiste. Tour à tour, son récit démêle les anneaux de l'Histoire, fulmine sous l'horreur des sévices et des persécutions infligés à son peuple, et nous enserre dans l'intimité d'une vie familiale précieuse. Tout oreilles et coeur battant pour les autres, libre et entreprenante, Chow Ching Lie est tantôt exécrée en Chine, traitée en « traître capitaliste et ennemie du peuple », tantôt honorée pour ses talents de pianiste. Mais, en France ou ailleurs, elle n'oublie jamais que c'est dans la main de Bouddha qu'elle est née.


Mon avis:
Trés beaux livres qui nous permettent de suivre le destin de cette femme de caractère, virtuose, dans une Chine au début de Mao et qui change.
On y découvre les traditions chinoises (le respect des anciens au dépend de tout etc) et la mise en place du communisme les changements qu'il a pu opérer.
C'est un livre bouleversant et je ne sais par quel bout l'aborder tellement il y a de choses. Cette jeune fille qui se retrouve mariée avec un riche bourgeois, la souffrance de cette décision, puis la relation qui se tissera entre eux plus tard car lui l'aime énormément et il s'installera un respect et une certaine affection entre eux qui est touchante. La relation avec la belle famille et surtout la belle mère qui l'humilie, et la prive de sa passion pour le piano. Puis surtout son ascension pour devenir "la virtuose" qu'elle fut, la découverte du piano...
Enfin je ne peux que vous le conseiller car c'est un livre émotionnellement très fort. Je dis souvent "un" car j'ai moins aimé le second qui a mon goût est nettement moins passionnant.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 30
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Le palaquin des larmes - Chow Ching Lie   Lun 11 Sep 2006 - 16:18

Le Palanquin des larmes, je m'en souviens...un peu. Je l'ai lu quand j'étais petite, même pas encore ado.
Je me souviens très bien des émotions fortes dégagées par le récit, l'humiliation de la belle-mère. Ce livre m'avait révoltée, je ne comprenais pas qu'on puisse vivre comme ça, avec le poids des traditions.
Par contre, je ne me souviens pas trop du mari ni de la portée politique.
Un livre à relire comme tant d'autres pour les avoir lu beaucoup trop jeune.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le palaquin des larmes - Chow Ching Lie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHOW Ching Lie (Chine)
» [Lie, Chow Ching] Le palanquin des larmes
» Lisa See
» LE PALANQUIN DES LARMES de Ching-Li Chow
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: