AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tatiana de Rosnay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nimiane
Entre bibliophage et bibliotaphe... ou les deux !
Entre bibliophage et bibliotaphe... ou les deux !
avatar

Nombre de messages : 724
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 09/05/2005

MessageSujet: Tatiana de Rosnay   Lun 16 Oct 2006 - 22:26

Spirales - Tatiana de Rosnay


Pocket (2006)

Présentation de l'éditeur :
"Hélène est une femme à la vie lisse, sans histoire. Un jour, sur un coup de tête, elle qui n'a jamais connu la moindre aventure trompe son mari avec un inconnu. L'adultère vire au cauchemar quand, au lit, l'amant sans nom meurt d'une crise cardiaque. Hélène s'enfuit, décidée à ne jamais rien dire, et surtout à tout oublier. Mais, affolée, elle laisse dans la chambre de l'inconnu son sac à main. Et avec lui, tous ses papiers... Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Jusqu'où ?"


Voilà un livre que je n'ai pas pu lacher de la première à la dernière ligne ! (Bon d'accord, il n'est pas bien long - 176 pages).

Un super thriller psychologique mené de main de maître par Tatiana de Rosnay. Des phrases courtes donnent un rythme rapide et halletant à cette histoire diabolique.

Deux thèmes ressortent à mes yeux de cet ouvrage :
- jusqu'où faut-il aller pour sauver les apparences ?
- comment peut-on vivre une vie vide de tout ?

Mon avis restera assez court parce que je ne veux rien dévoiler de l'histoire mais j'ai été happée par cette "spirale" (ces Spirales) et j'ai passé un excellent moment de lecture, le coeur battant !

Hélène c'est l'équivalent de Bree dans Desperate Housewives ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nimiane
Entre bibliophage et bibliotaphe... ou les deux !
Entre bibliophage et bibliotaphe... ou les deux !
avatar

Nombre de messages : 724
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 09/05/2005

MessageSujet: La mémoire des murs - Tatiana de Rosnay   Mer 13 Déc 2006 - 20:47

La mémoire des murs - Tatiana de Rosnay


Pocket (2005)

Présentation de l'éditeur :
"L’appartement correspondait pourtant exactement à ce que Pascaline, informaticienne de quarante ans, avait imaginé pour sa nouvelle vie de femme divorcée sans enfants. Un deux-pièces calme et clair donnant sur une rue animée.
Mais à peine installée, elle apprend par une voisine qu’un drame s’y est déroulé quelques années auparavant. Comment vivre dans un lieu marqué par l’horreur ? Comment continuer à dormir dans cette atmosphère oppressante ? Et pourquoi Pascaline est-elle obsédée par cette tragédie ?
Lentement, sûrement, par touches infimes, cette histoire ranime chez elle une ancienne douleur, une fragilité secrète restée longtemps enfouie.
Seule face à la mémoire des murs, elle devra affronter son propre passé."


Un livre poignant et angoissant qu'on ne lache pas de la première à la dernière ligne ! Pascaline nous entraîne dans son tourbillon, petit à petit, les choses se mettent en place dans son esprit perturbé et la raison de cette pertubation qui a viré à l'obsession s'éclaire après un parcours plein de souffrances... Une souffrance enfouie mais jamais disparue, (impossible !) qui va remonter, prendre toute sa place, une rancoeur à peine exprimée mais pas évacuée... vont remontées et la mener à regarder son passé en face... Un très bon thriller psychologique !
Revenir en haut Aller en bas
Ga-L
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 37
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mar 11 Nov 2008 - 20:29

Elle s'appelait Sarah

Par rapport à la présentation ci-dessus de La Mémoire des murs, voici ce qu'a dit Tatiana de Rosnay, journaliste à Elle et Psychologies : " Ce que je ne savais pas encore, c'est que Pascaline Malon et ses souffrances enfouies allaient ouvrir la porte à Sarah Starzynski et Julia Jarmond, mes héroïnes de Elle s'appelait Sarah."


Résumé :
Paris, le 16 juillet 1942 : la rafle du Vel' d'Hiv'. La police française fait irruption dans un appartement du Marais. Le petit Michel, paniqué, se cache dans un placard, et sa grande soeur Sarah, dix ans, l'enferme et emporte la clé en lui promettant de revenir. Mais elle est arrêté et emmenée avec ses parents.
Paris, mai 2002. Julia Jarmond, journaliste pour un magazine américain, est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel' d'Hiv. Au cours de ses recherches, elle est confrontée au silence et à la honte qui entourent le sujet. Au fil des témoignages, elle découvre, avec horreur, le calvaire des familles juives raflées, et en particulier celui de Sarah. Contre l'avis des siens, Julia décide d'enquêter sur le destin de la fillette et de son frère.

Mon avis :
la première partie nous permet, avec beaucoup de simplicité, de faire notre devoir de mémoire, de se rappeler.
La deuxième partie, lorsque les vies de Julia et Sarah se rencontrent, est beaucoup plus romancée. Tout en restant passionnante.
C'est relativement bien écrit et facile à lire.
Dans l'ensemble, je dois dire que ce livre m'a littéralement bouleversée, m'a fait réfléchir sur la notion de "devoir de mémoire". Je pense que j'y penserai encore quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Montréal, Québec
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 3 Avr 2011 - 2:17

Je suis en train de lire "Elle s'appelait Sarah". Pour le moment, j'aime bien. Je vous ferai part de mon avis dès que j'en aurai fini la lecture.

Tatiana de Rosnay a publié un roman en 2009, qui s'intitule "Boomerang". Je l'ai acheté, mais il est encore dans ma liste de bouquins à lire. À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 12 Juin 2011 - 23:49

Boomerang - Tatiana de Rosnay


4e de couverture :

Courte biographie de l'auteur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tatiana_de_Rosnay

Née de mère britannique et de père français1, Stella et Joël de Rosnay, Tatiana de Rosnay est mariée et a deux enfants ; elle a vécu à Paris, Boston et enfin en Angleterre. De retour à Paris en 1984, elle est attachée de presse, puis journaliste pour Elle et critique littéraire pour Psychologies magazine.

Depuis 1992, Tatiana de Rosnay a publié huit romans en français et deux en anglais. Elle a aussi collaboré à la série Affaires familiales pour laquelle elle a écrit deux épisodes avec le scénariste Pierre­-Yves Lebert. Cette série fut diffusée sur TF1 pendant l'été 2000.

Bibliographie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tatiana_de_Rosnay

*L'Appartement témoin
Fayard 1992, J'ai lu 2010

*Mariés, pères de famille
Plon, 1995.

*Le Dîner des ex
Plon, 1996.

*Le Cœur d'une autre
Plon 1998, LGF sept. 2011.

*Le Voisin
Plon, 2000.
Pocket, 2001.
LGF, mars 2011,.

*La Mémoire des murs
Plon, 2003.
Pocket, 2005.
LGF, septembre 2010.

*Spirales
Plon, 2004.
Pocket, 2006.

*Moka
Plon, 2006.
Libra diffusio, 2007.
LGF, oct. 2010.

* Elle s'appelait Sarah (titre original : Sarah's Key), trad. Agnès Michaux
Éditions Héloïse d'Ormesson, 2007.
-->réédité en livre de poche en 2008.
-->Récompensé par plusieurs prix dont le Prix des lecteurs du livre de Poche - Le Choix des Libraires et le Prix Gabrielle d'Estrées.

* Boomerang (titre original : A Secret Kept), trad. Agnès Michaux
Héloïse d'Ormesson, 2009.

*Rose, trad. Raymond Clarinard
Héloïse d'Ormesson, 2010.
-->Prix Hauserman/Métropoles 2011.

Mon avis :

J'ai un avis plutôt partagé sur ce livre.
Ce qui est positif : l'histoire et les personnages; on n'a pas le sentiment de relire le même scénario pour la 1.000e fois; les dialogues ne sont pas pleins de clichés. Donc a priori : on va passer une bonne lecture.
ce qui m'a un peu dérangé quand même, c'est que :
- le passage de début à Noirmoutier m'a prodigieusement ennuyé.
- je trouve le personnage d'Antoine assez agaçant parce que je le trouve un peu "mou", sans aucune initiative ni force de caractère (surtout face à ses enfants, c'est insupportable! on aurait souvent envie de le secouer).
- et aussi
Spoiler:
 
Mais surtout : même si j'ai compris de quoi traitait le livre, même s'il y a une trame plutôt bien définie, j'ai trouvé que le livre partait un peu dans tous les sens au bout d'un moment : la narration part dans X directions en même temps, et puis il faut quand même dire qu'au bout d'un moment
on finit par être agacé :
Spoiler:
 
J'ajouterai que j'ai été aussi déçue par la promesse de suspens de la 4e de couverture. J'attendais un mystère plus prenant que ça, l'histoire ne m'ayant à vrai dire pas touchée.

PS : j'ai trouvé le titre très mal choisi !! Rien à voir avec l'histoire en question.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Sam 16 Juin 2012 - 14:58

J'ai lu durant mes dernière semaine Elle s'appelait Sarah. Je rejoins Ga- L. Le style et l'intrigue sont simples, voir presque banales pour ce qui est de cette dernière. La puissance du roman repose principalement sur l'évocation d'une période méconnue ou refoulée de l'histoire de France : la rafle du Vel' d'Hiv'. Tatiana de Rosnay précise d'entrée qu'elle n'a pas de vocation d'historienne : ce que nous lisons est une fiction inspirée de faits réels, la fiction reste souvent un outils privilégié pour évoquer des faits "tabous". On retrouve le principe chez Yasmina Khadra. De plus, l'auteur utilise aussi le regard étranger : avec Julia pour soulever les questions sensibles. D'une certaine manière le lecteur ayant peu de connaissances historiques peut s'identifier facilement au personnage. Il existe aussi une véritable puissance émotionelle et "pédagogique" dans ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Montréal, Québec
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 26 Aoû 2012 - 5:10

Je suis d'accord avec les autres avis publiés avant moi. Ce roman m'a donné envie de lire davantage sur le Vel d'Hiv, qui est plutôt méconnu au Québec. Cependant, le début m'a ennuyé, ce qui m'a presque fait arrêter la lecture. De plus, certains passages étaient parfois très longs. En ce qui concerne les personnages, ils étaient pour la plupart intéressants, surtout Julia qui amène un point de vue externe à toute cette histoire. Bref, un roman simple et facile à lire, mais sans plus.

J'ai en ma possession Boomerang et La mémoire des murs de cette même auteure. J'avais commencé le premier il y a quelques mois, mais le début est effectivement très ennuyant et j'ai décidé d'arrêter. Pour l'instant, ces deux bouquins demeurent dans ma liste à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tatiana de Rosnay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» SPIRALES de Tatiana de Rosnay
» ELLE S'APPELAIT SARAH de Tatiana de Rosnay
» ROSE de Tatiana de Rosnay
» LE VOISIN de Tatiana de Rosnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: