AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Urbi- Marine Auriol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Urbi- Marine Auriol   Lun 11 Déc 2006 - 21:08

Résumé

Nous sommes dans un pays où sévit un régime totalitaire qui a élevé un mur pour protéger la population de l'extérieur, des ennemis et surtout des "cadrieux" qui ont organisé la résistance.
Toute la pièce se déroule devant l'immeuble FR-72-G5.
Glady est la gardienne de l'immeuble, Goert son mari est réfractaire au régime. Après la liquidation mystérieuse de ses deux habitants, Heberto, membre des services de renseignements vient emménager dans l'appartement 196. Assez rapidement, il se lie avec Lylon, la prostituée que tous rejettent. Puis avec Goert qu'une ultime diatribe publique contre le pouvoir a fait arrêter. Goert, libéré est comme brisé. Pourtant chaque nuit, en compagnie de Lylon et Heberto, il arrose de peinture rouge les maisons de ceux que le pouvoir projette de supprimer en espérant les avertir du danger. Dans la ville, des rumeurs circulent sur l'infiltration de dissidents autrefois chassés. Un attentat éclate. Lors d'une de leurs expéditions nocturnes, Lylon arrive au rendez-vous de Goert et heberto accompagnée de deux soldats qui arrêtent Heberto, le condamne à mort sur l'heure pour sédition. Goert et Lylon l'ont dénoncé pour se sauver eux-mêmes, Goert alléguant de ne pouvoir abandonner Gladys, Lylon de ne pouvoir abandonner un vieux locataire qui n'a plus qu'elle. Tout cela n'est qu'une mise en scène d'Heberto, destinée à tester la réelle capacité de résistance d'éléments éventuellement subversifs. Goert et Lylon rentrent, Heberto se relève et dicte son rapport, il envoie les soldats dans l'immeuble, on entend des coups de mitraillette...

L'auteur

Cf le topic "Zig & More " du même auteur, partie théatre

Mon avis: Futuriste,comme "Zig & More". Un cadre de suspition permanent qui nous met mal à l'aise. J'ai préféré le premier tome de ces chroniques, je trouve plus original.
Revenir en haut Aller en bas
 
Urbi- Marine Auriol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SPACE MARINE 1500pts
» Essai - Ulysse Nardin Marine Diver
» [vente] Flottes BFG, ork, impériale/space marine
» [vente] Man O'War et Epic Space Marine (le retour)
» INFANTERIE DE MARINE JAPONAISE 1945

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Théâtre-
Sauter vers: