AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ian McEwan - Samedi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Ian McEwan - Samedi   Ven 16 Fév 2007 - 23:04

Présentation de l'auteur (en 4e de couv) : Né en 1948, Ian McEwan est considéré comme l'un des écrivains anglais les plus doués de sa génération. Outre Les chiens noirs et Délires d'amour, on lui doit, entre autres, Le jardin de ciment, Un bonheur de rencontre et L'innocent, tous accueillis par une presse enthousiaste et adaptés à l'écran. L'enfant volé a reçu le prestigieux Whitbread Novel of the Year Award et en France le prix Fémina étranger (1993). Amsterdam a été couronné par le Booker Price (1998) et Expiation par le WH Smith Literary Award (2001).

L'histoire de Samedi : Drôle de journée pour Henry Perrowne, neurochirigien réputé d'une quarantaine d'année. Elle commence par un réveil nocturne qui lui permet de voir l'arrivée en flamme d'un avion au dessus de Londres en direction de l'aéroport d'Heathrow, continue par un accrochage en voiture aux conséquences redoutées mais insoupçonnées puis par ses taches quotidiennes et la préparation d'un dîner qui doit réunir toute la famille : sa femme qu'il aime comme au premier jour, son fils, joueur de blues de talent qui habite chez lui, sa fille poétesse et son beau-père poète de renom, tous deux en visite éclair.

Ce que j'en pense : Qu'est-ce que j'ai pu m'ennuyer à sa lecture ! En essayant de décortiquer pourquoi, je me dis que je suis à des millions d'années lumière de la vie de ce type et de ses préoccupations : le plaisir de conduire une mercedes n9 , la camarade émulation d'un match de squash disputé contre un ami et collègue, les longues descriptions de troubles et d'opérations neurologiques, la peur de vieillir... Henry Perrowne a une petite vie tranquille et à part 10 pages pendant lesquelles, on se demande comment ça va tourner, le reste est plat. Il m'a paru que tout durait des heures et des heures. Il n'y a que peu de dialogue parce que l'auteur s'attache principalement à décrire les pensées de son personnage principal et j'imagine que ça ajoute à la sensation de lenteur.
Peut-être devrais-je le relire dans quelques années quand mes enfants auront une vingtaine d'années comme les siens, peut-être qu'alors, mes préoccupations auront rejoint les siennes et que ce livre résonnera plus en moi ! Enfin, je serai curieuse d'avoir vos témoignages sur ce livre ou sur cet auteur qui continue de me laisser perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Ian McEwan - Samedi   Ven 6 Avr 2007 - 17:27

Ce fut une longue semaine pour le finir n15

Je ne sais pas vraiment si j'ai aimé, je suis en pleine analyse... autant dire que ça peut prendre du temps. C'est sur que les intérêts sont des fois déconcertants. Cela dit, ce que je trouve intelligent dans l'écriture, c'est le fait que le quotidien peut être bousculé par un incident minime et que la journée peut prendre une tournure négative après cela.
Quand aux descriptions des troubles neurologiques, ça m'a paru sortir à tel point de l'ordinaire que ça m'a presque paru agréable, un peu prise de tête vu qu'on ne possède pas forcément les références.
Le plus casse pied dans ce livre c'est la longueur, il n'est pas très interatif. On a un peu de mal à croire que Henry arrive à faire tout ça... ou alors c'est wonder-henry! Cela dit, on ne s'attend pas trop à
Spoiler:
 
(en tout cas c'était parti pour...)
Spoiler:
 
Enfin, c'est un livre qui est tout de même ancré dans les évènements actuels.
Revenir en haut Aller en bas
Noiraude
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 6
Age : 48
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Ian McEwan - Samedi   Lun 9 Avr 2007 - 0:01

Ben moi, j'ai même pas réussi à le finir... Je suis très déçue par ce livre qui m'a vraiment barbé alors que j'apprécie plutôt cet auteur habituellement. J'ai vraiment eu l'impression que Ian Mac Ewan se regardait écrire, et cela m'a empéché de rentrer dans le livre.
Revenir en haut Aller en bas
Andromède
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Ian McEwan - Samedi   Lun 9 Avr 2007 - 22:23

J'ai l'impression que personne n'a aimé ce livre. Je ne l'ai pas lu mais une telle unanimité ne me donne pas envie de le lire, lol.

Qu'avez-vous lu de cet auteur et lequel de ses romans me conseilleriez-vous? (J'espère ne pas être HS, je n'ai pas trouvé d'autres sujets sur lui).

J'ai lu Délire d’amour que j'ai trouvé assez médiocre et je n'ai toujours pas compris où voulait en venir l'auteur .o7

Par contre Expiation est, sous certains aspects, un roman magnifique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Ian McEwan - Samedi   Mar 10 Avr 2007 - 3:43

Moi j'ai lu qu'Expiation et comme tu dis magnifique "sous certains aspects" . Mais j' en garde pas un souvenir magistral. J'avais bien aimé la première partie quoique un peu longue, la deuxième m'avait barbé mais bon l'aspect guerre ça me le fait pas trop puis j'avais lu un long dimanche de fiançaille quelques temps avant.
Mais je crois qu'apparemment on retrouve cette longueur dans pas mal de ses romans vu ce que vous dites. Ce livre m'a pas donné envie de découvrir plus cet auteur, malgré la plébicite qu'il a eu.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Ian McEwan - Samedi   Mar 10 Avr 2007 - 20:34

Andromède a écrit:
J'ai l'impression que personne n'a aimé ce livre. Je ne l'ai pas lu mais une telle unanimité ne me donne pas envie de le lire, lol.
]

Si mon père a aimé... je sors!
Personellement, c'était mon premier contact avec cet auteur, je pense que je lirai un autre livre de lui. Je n'aime pas rester sur une mauvaise impression, même si je trouve toujours un point positif dans un livre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ian McEwan - Samedi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ian McEwan - Samedi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [McEwan, Ian] Samedi
» Ian McEwan au salon du livre 2011 !
» Ian MCEWAN (Royaume-Uni)
» Un samedi dans les Vosges
» destination disney samedi sur bel rtl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: