AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Molière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Molière   Mer 25 Jan 2006 - 14:13

Je n'ai pas vu Dom Juan en piéce de théatre. Le seul Dom Juan que j'ai vu est la réécriture de Pouchkine
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Molière   Mer 25 Jan 2006 - 15:11

ben nous tous les ans il y a une troupe qui le joue au festival donc j'ai eu l'occasion de voir plusieurs versions et notamment comme dit Jonk des versions "classiques" et des versions "underground" et j'avoue que cette pièce se prête bien a l'underground.
Le personnage de Don Juan n'est pas "sympathique" comme vous dites mais j'aime bien son cynisme jusqu'au bout même devant le commander.
Pour l'époque il représentait une apologie du libertinage qui a choqué pas mal de personnes et la pièce ou plutôt certains passages ont été censurés et réintégrés dans le texte que bien plus tard.
Mais c'est le propre de Molière de mettre le doigt sur des sujets dérangeant, comme il l'a si bien fait dans tartuffe.
La société courtisane avait bien besoin de ça...

Vous avez vu et écouté le Don Juan de Mozart? il est génialissime.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Ciceronne
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Molière   Mer 8 Fév 2006 - 14:39

Bonjour Smile.


Je m'excuse d'avance de ne pas avoir lu les réponses au sujet, juste le sujet en lui-même Wink.

J'ai lu de Molière deux ou trois pièces, celle dont je me souviens le plus, c'est l'Avare. Il y a aussi eu le Malade Imaginaire (c'était il y a longtemps) et Les fourberies de Scapin (ça devait être ça. Enfin je crois ^^' -Bref !).

Et j'aime beaucoup ! C'est toujours drôle, mortellement grave dans certains cas (à moins que je ne confonde ^^). Je n'ai lu que les oeuvres, je n'en ai jamais vu au théatre (quoique récemment, mon professeur de français nous a fait visualisé l'adaption filmographique de L'avare, par Louis de Funès, c'était hilarant !).


Pour revenir à Don Juan dont j'ai vu souvent l'apparition en survolant vos messages Razz, je suis en pleine recherche du bouquin pour le lire ^^'.


Voilà, c'était Ciceronne Smile.
Revenir en haut Aller en bas
http://96057.aceboard.Net
PtiteElfe
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 31
Localisation : NiSSa La BeLLa
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Molière   Ven 9 Juin 2006 - 19:21

Molière ... Je crois que c'est un des rares auteurs étudié au lycée que j'ai apprécié ...
Les traits des personnages sont toujours d'actualité même si l'on voit que l'époque diffère ...
Ca se moque , gentillement des défaults de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
TiZ
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 30
Localisation : Bengaluru
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Molière   Ven 30 Juin 2006 - 16:54

J'ai beaucoup de mal à lire le théâtre, enfin, surtout à commencer. Parce que plus d'une fois je me suis laissée prendre....mais pas par Molière. Les fourberies de Scapins qu'on avait étudié en 5eme m'avait assez traumatisée : je m'étais faite violence pour ne pas décrocher ^^

Don Juan j'aimerais bien le lire cependant.

L'avare, je ne sais plus si je l'ai lu mais j'ai vu deux représentations dont l'une par une compagnie de mon île natale, faite tout en créole : à mourir de rire.
Le metteur en scène et auteur a su respecter la visée de l'oeuvre et son esprit tout en l'adaptant à la société Réunionnaise actuelle (les caricatures, les défauts, les objets locaux, la langue régionale et des expressions que l'on redécouvre .... ) .

Bref, un vrai bonheur. il a du faire une tournée en France et participe souvent au festival d'Avignon ; je ne sais pas s'il est connu la bas : Sham's.

En tous cas il m'a un peu réconciliée avec Molière ^^[/u]
Revenir en haut Aller en bas
Clems
Entre ange et démon, attention je suis modé!
Entre ange et démon, attention je suis modé!
avatar

Nombre de messages : 1064
Age : 34
Localisation : à la recherche du temps déjà perdu
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Molière   Mar 6 Mar 2007 - 11:49

Je suis étonnée de ne jamais avoir posté ici...
Alors, moi j'adore Molière, d'une part car c'est une période que j'apprécie beaucoup...
Puis Molière, c'est Moliere!!!
C'est vrai qu'il n'a rien inventé, qu'il n'a fait , souvent, que reprendre des comédies déjà existantes( mais entre nous, Racine n'a fait que ça...) mais c'est une écriture qui a traversé les époques....

Pour ceux qui ont eu du mal avec le Misanthrope, c'est vrai que cette pièce est un peu particulière, et je ne conseille pas de commencer par celle là!!
Mais l'écriture de Molière est excellente!!
L'autre jour, je donnais un cours à un élève de seconde, et on étudiait la dernière scène de L'Ecole des Femmes, et en lui montrant toutes les subtilités de l'écriture... à la fin, elle me sort (alors qu'à la base c'était pas gagné!!) "c'est impressionnant comme c'est bien écrit, comment il est génial...." et elle ajoute "en même temps c'est Molière"!! Et là je me suis dit qu'au moins j'avais réussi quelque chose!!

Mais Molière, faut quand même recontextualiser! Il a toujours dit qu'il voulait, dans ses pièces, montrer les défauts des gens, et de faire rire sur ces défauts, car le ridicule corrige mieux que toutes les leçons...

Molière a aussi fait l'ancêtre des comédies musicales!!! Avec le Bourgeois Gentihomme, il mêle répliques, chants et danses, cela donnait des grands spectacles!

Certains le comparaient à Marivaux... je suis d'accord que bien souvent les piéces de Marivaux font plus "rire" que Molière... mais Marivaux, c'est un siécle aprés Molière... il ne jouait pas face au roi, ni face aux personnes qu'il voulait critiquer...

Si on prend l'exemple de L'Ecole des Femmes, la pièce a quand même fait scandale à cause d'un sous entendu... Agnes dit que Horace lui a pris son... et elle ne termine pas tout de suite la phrase... Arnolphe et le public pense qu'il s'agit de sa virginité, alors qu'il s'agit en fait de son ruban... il faut resituer cette scène dans l'époque... c'est sur qu'aujourd'hui, on est tellement habitué à entendre parlé de sexe à longueur de journée qu'on n'y prête plus attention, mais à l'époque, c'était extrêment dangereux de parler de ça sur scène...
Dans Tartuffe, la pièce a été interdite par la Censure et Anne d'Autriche, parce qu'on attaque des faux devots et que tous les devots se sont sentis visés... on n'est pas du tout dans le même monde....

Mais je trouve quand même que Molière reste d'actualité, beaucoup plus que Racine et Corneille...

_________________
j'suis prof!!!!! ayé j'ai réussi!!
En ce moment....je suis dans la littérature de jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Carabas
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Molière   Sam 21 Avr 2007 - 12:26

Ce que j'aime chez Molière, en plus de ses pièces, bien entendu, c'est son culot. La censure interdit la représentation du Tartuffe? Qu'à cela ne tienne, il riposte par une pièce tout aussi corosive, Dom Juan.
L'Ecole des Femmes fait scandale? Il écrit un an après la Critique de l'Ecole des femmes, petite pièce comique dans laquelle 6 personnages s'affrontent, les uns défendant l'Ecole des Femmes, les autres la descendant en flèche. Dans cette comédie, Molière expose ses idées sur le théâtre et revendique sa volonté de faire rire le "parterre" (à l'époque, les pauvres comme les Nobles se rendaient au théâtre pour voir les comédies de Molière).
De plus, si les pièces ont plus de saveur quand on les contextualise, il faut reconnaître que les types qu'il a créés sont éternels...
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Molière   Jeu 6 Déc 2007 - 17:25

Ralalala faut que je vous raconte hier j'ai vu le Mysanthrope par la comedie Française mise en scène de Lukas Hemleb : la claque. C'etait vraiment énooorme. J'ai aimé la précision des déplacements, du souffle, du texte ( pas d'eux je vous l'accorde mais bon ). La distribtion des rôles est très bien.

Piouuuuuuuf quand je saurai faire ça moi aussi !

Quand au texte lui même bah j'ai aimé aussi mais je pense que les acteurs portaient le texte et le rendait beau.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Molière   Mer 12 Oct 2011 - 11:26

J'ai lu les femmes savantes mais en espagnol, oui je sais c'est bizarre mais ils n'ont qu'un seul exemplaire en français à la bibliothèque donc je fais avec les moyens du bord.
4ème de couverture

Clitandre, après avoir s’être épris d’Armande, préfère finalement jeter son dévolu sur sa sœur Henriette. Les deux jeunes gens vont devoir affronter la cabale de la sœur, de la mère et de la tante d’Henriette, toutes trois gagnées à la cause de Trissotin, poète fat et vain qui profite de la prétention de ces dames pour tenir salon et arriver à ses fins. La mère d’Henriette désire qu’elle l’épouse, et que ce soit Armande qui se marrie avec Clitandre, contre l’avis de celui-ci. Ariste, oncle d’Henriette, se range de son côté, et fait croire à la faillite de la famille pour connaître les intentions de Trissotin et de Clitandre. A cette annonce, le faux poète se retire, et l’amoureux redouble d’ardeur auprès d’Henriette. Tout rentre dans l’ordre, et il ne reste à Armande que la philosophie pour la consoler



Je ne sais pas si ça respecte le rytme, la construction du texte original. Le but pour moi c'était surtout de comprendre du mieux possible le texte. En tout cas, je crois que cette pièce est celle qui m'a le plus fait rire, le mari ne réussissant pas à tenir tête à sa femme ; celle ci complètement omnubilée par la pureté du langage qu'elle sacrifie le désir des autres. Certaines scènes m'ont fait rire toute seule ! Le caractère des personnages étant poussé au paroxysme ça provoque l'hilarité. D'autant que, souvent les répliques sont extrêment bien trouvée. La pièce est vive, bondissante ça ne s'arrête jamais jusqu'à la scène finale, qui réserve son lot de surprises. C'est vraiment une bonne surprise, déjà parce que et aussi parce que je pense que le traducteur a réussi à rendre l'esprit de la pièce et que j'ai réussi à comprendre l'ensemble de la pièce avec mon niveau d'espagnol.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Molière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Molière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Molière] George Dandin
» Loïs, Molière et le masque de fer
» [Molière] Amphitryon
» Avis de marché - Communauté d'agglomération du Bassin de Thau (34) - Travaux de rénovation générale du Théatre Molière à Sète - lot 13 mosaiques, lot 14 toiles peintes (plafond), lot 16 toile peintes (murales), lot 17 peintures décoratives et dorure
» Le Plateau de la Molière - Vercors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Théâtre-
Sauter vers: