AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "La voleuse de livres" de Markus Zusak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emjy
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : 94
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Sam 7 Avr 2007 - 15:32

ATTENTION: CHEF D'OEUVRE ...



Quand la Mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter.
Une histoire étrange et émouvante où il est question
- dune fillette ;
- de mots ;
- d'un accordéoniste ;
- d'Allemands fanatiques ;
- d'un boxeur juif ;
- de vols.

Traduit en 20 langues, le best-seller 2007.

Mon avis : C'est un roman incomparable, je n'ai rien lu de tel jusqu'à aujourd'hui. Il est puissant, virevoltant, touchant à en tomber par terre, écrit de manière virtuose et différente, drôle parfois aussi, mais toujours terriblement sublime. La mort est la narratrice du récit mais ne vous fiez pas au côté soit disant "sensationnaliste" de ce choix de l'auteur. Ici, la forme sert toujours le fond. Je n'irai pas jusqu'à faire un résumé de cette oeuvre, car il serait forcément réducteur. Je serais tout simplement incapable de lui rendre hommage en relatant son histoire à proprement parler. Disons juste qu'il s'agit de suivre une fillette allemande du nom de Liesel, fraîchement adoptée et arrivée dans une petite ville misérable près de Munich, de découvrir ce qui fait d'elle une voleuse de livres, de partager son goût et sa faim des mots, de vivre à ses côtés pendant quelques années... De faire la connaissance des personnes qui compteront dans sa vie : son adorable "Papa" accordéonniste à la générosité et au courage impensables, à sa "maman" jamais avare de gros mots et de tendresse, de son meilleur ami -un peu aussi amoureux d'elle - Rudy, l'incorrigible gamin à qui on s'attache irrémédiablement ; Max, son Ami juif, qui trouvera refuge dans les mots et les idées grâce à elle et qui lui rendra hommage en écrivant son histoire ; l'épouse du maire de la ville, femme effacée et meurtrie par le deuil, fournisseuse plus ou moins officielle de ses lectures... Tout comme ses personnes hanteront la Mort (elle l'avouera par la suite), ces personnages hanteront votre vie de lecteur.
Hitler plâne sur le roman telle une entité, et ce, du début à la fin. Il est intéressant de découvrir l'autre côté du miroir, où la décadence et la souffrance sont aussi de mise... Ces allemands se verront pour la plupart enrolés de force dans le nazisme, d'un point de vue concret, mais aussi d'un point de vue idéologique.
Markus Zusak traite de l'Histoire de manière à conférer à son oeuvre une dimension d'intemporalité. C'est selon moi l'apanage des chefs d'oeuvre. Le roman est construit de manière absolument brillante. Sa structure diffère de tout ce que j'ai pû lire jusqu'à maintenant. L'auteur fait preuve d'une extraordinaire maîtrise, il est avant tout un formidable conteur.
La Mort en tant que narratrice, a une puissance évocatrice incroyable. Sa vision des choses est différente de la nôtre, elle n'est pas inscrite dans le temps ni dans l'espace, elle n'est jamais limitée.
Elle ne ressent jamais rien d'humain à proprement parler. Elle est complètement dénuée de haine, "vole les âmes avec douceur", et fait parfois preuve de compassion. Mais là encore, une compassion peu comparable avec la nôtre.
Ce roman est un joyau, qui laisse son empreinte et vous accompagne encore et encore, même la lecture achevée.
J'aurais voulu être capable de rendre hommage à chacune des plus petites parcelles de ce livre, restituer la magnificence de ses personnages, chacune de leur facette, chacun de leurs actes, de leurs élans désespérés, rendre intact le pouvoir des mots de l'auteur et ceux écrits par Leisel... Mais il faut se rendre à l'évidence, c'est impossible. Je dirais juste que ce roman tient du coup de maître, voir du coup de génie. Une oeuvre à la puissance incantatoire mais jamais écrasante, un récit où le lecteur ne peut que se sentir proche des êtres et de leur situation... UN CHEF D'OEUVRE!

A noter que l'auteur n'a QUE 30 ans...

....En bref, je vous recommande fortement la lecture de ce roman! J'attends vos commentaires de lecture avec impatience!!


un extrait :

Tout le monde, je suppose, connaît des épisodes marquants dans sa vie, surtout dans l'enfance. Pour certains, ce sera l'incident Jesse Owens. Pour d'autres, une histoire de lit mouillé.

Le mois de mai 1939 tirait à sa fin et la soirée se déroulait comme la plupart des autres. Maman repassait avec sa poigne de fer. Papa était sorti. Liesel nettoyait la porte d'entrée et regardait le ciel au-dessus de la rue Himmel.
Un peu plus tôt, il y avait eu un défilé.
Les membres extrémistes du NSDAP (connu également sous le nom de parti nazi), en chemise brune, avaient parcouru au pas la rue de Munich en portant leurs drapeaux fièrement, la tête haute et comme plantée au bout d'une pique. Ils chantaient à pleine voix, le clou étant une interprétation rugissante de «Deutschland über Alles», «L'Allemagne par-dessus tout».
Comme toujours, ils furent applaudis.
Cela les stimulait. Ils poursuivirent leur route vers on ne savait où.
Les gens les regardaient passer, les uns en saluant bras tendu, les autres en applaudissant à s'arracher la peau des mains. Certains, comme Frau Diller, avaient leur tête des grands rassemblements, grimaçante de fierté, et puis, ici et là, il y avait les gens à part comme Alex Steiner, qui claquait des mains lentement, consciencieusement, comme taillé dans une souche. Soumission.

Liesel était sur le trottoir avec Papa et Rudy. Le visage de Hans Hubermann ressemblait à une fenêtre aux volets clos.

QUELQUES CHIFFRES
En 1933, 90 % des Allemands affichaient un soutien sans faille à Adolf Hitler.
Ce qui veut dire que 10 % ne le soutenaient pas.
Hans Hubermann en faisait partie.
Il y avait une raison à cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://emjy.blogspirit.com/
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Sam 7 Avr 2007 - 19:10

Citation :
Je n'irai pas jusqu'à faire un résumé de cette oeuvre, car il serait forcément réducteur. Je serais tout simplement incapable de lui rendre hommage en relatant son histoire à proprement parler.
Tu as eu raison car tu lui rends plus qu'hommage, la façon dont tu en parles donne vraiment envie de le lire. Je l'ai d'ailleurs commandé. J'espère que ce livre aura le même effet sur moi, enfin bref, je reviendrai m'éditer une fois que je l'aurai lu.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Mer 11 Avr 2007 - 18:13

Je viens de le finir, je l'ai acheté quelques jours avant que tu ne crées ce sujet. Le résumé ainsi que le titre avaient retenu mon attention.
Je ne sais vraiment pas quoi dire à propos de ce livre, les mots ne sont pas assez fort pour décrire mon impression. Touchant, puissant, bouleversant.... Bref, je rejoins Emjy, résumé ce livre serait quasiment lui oter une partie. Tout dans ce livre à son importance, chaque détail est une partie du livre.
Cette Allemagne Nazie comtemplée par la Mort avec une seule question comment est ce possible ?
Chaque personnage à une blessure, avec le croisement des destins ils parviennent à continuer à vivre.... du moins jusqu'à ce que la Mort ne vienne les saisir. Les mots peuvent sauver, créer, faire revivre et tuer bien sûr.
Ce livre est très humain, car il y a tout : la colère, la tristesse, l'amitié, la mort, la joie... Même la Mort elle même parait plus humaine quand on sort de ce livre. Les journaux anglais me semble-t-il disait :" Un livre ambitieux qui peut changer votre vie" et ils n'ont pas tort, on appréhende tout différemment par la suite.
La mise en page est agréable, l'écriture fluide mais tellement marquante qu'on ne peut pas passer à travers.

C'est vraiment, un très bon livre, je le conseille également. Pour l'instant c'est mon coup de coeur de l'année.

Voies parralèlles : Extrêmement fort et incroyablement près- Safran Foer extêmement fort et incroyablement près de Johnathan Safran Foer.
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Mar 1 Mai 2007 - 22:46

J'ai fini "La Voleuse de Livres" y'a à peine pas longtemps, c'est donc une première impression à chaud que je vous livre. J'aurai peut-être dû attendre de le digérer car je viens de noircir (sauf que mon encre est bleue) une bonne dizaine de pages et c'est à coup de ratures, de flèches de renvoi, d'idées sauvagement mises à plats que j'ai tenté d'organiser mon sentiment.

Quelle claque, mes amis, quelle claque !!!! La Voleuse de livre vient de prendre sa place au panthéon des gros coups de coeur à côté de "L'Ombre du Vent", de "L'Assassin Royal" et "Trône de Fer".
Petite précision : pour moi, un "gros coup de coeur" est d'avoir le sentiment que je ne lirais jamais rien d'autre de meilleur, que les personnages, l'histoire continuent d'exister même au délà de la dernière page et que je ne pourrai pas me replonger dans un autre livre tant que je resterai impregnée de celui-ci.

La Mort (la narratrice) dit à propos de mots et de l'histoire de Liesel qu'ils sont si accablants et étincelants à la fois, ce qui résumé bien aussi tout ce que j'ai ressenti. J'ai tour à tour, souri, ri et pleuré (même beaucoup pleuré) et été emprunt à la colère.
C'est une histoire boulversante, riche en sentiments multiples.

L'idée d'humaniser la mort, d'en faire une entité compatissante m'a bien plue. J'aime à penser que lorsqu'elle a dû allé chercher Hitler pour son dernier voyage, elle lui a craché dessus et a laissé son âme déjà pourrie se désintégrer au fond de sa géôle.

Ce livre va continuer d'exister, j'ai même envie de retourner faire un tour du côté de la rue Himmel. Vous n'allez pas me croire mais j'entends encore l'accordéon de Hans dans mes oreilles et ce n'est que du bonheur !!
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Dim 27 Mai 2007 - 19:15

JE NE VOULAIS PAS LE LIRE !
Enfin si, au début, la présentation d'Emjy avait aiguisé ma curiosité et puis la période nazie m'avait rebuté : j'ai beaucoup de mal à lire ou à voir des oeuvres de ce style parce que ça me bouleverse toujours.
Et puis Mu' qui a adoré me l'a prété et j'ai recédé à la curiosité du début et résultat, j'en suis bien contente (merci ma Mu').
Bien sûr, j'ai pleuré les larmes de mon corps, surtout pour les deux chapitres intitulé "la fin du monde" et souvent mon coeur s'est serré. Mais comme Mu', Emjy et Margot, je me suis très attachée aux personnages principaux.
Ca fait deux jours que j'ai fini de le lire, des amis sont venus passer le we chez moi et pourtant, dans un coin de ma tête, continuent de vivre et de rire Liesel, Rudy, Hans, Rosa et Max.
Moi aussi Mu', il me semble entendre jouer l'accordéon de Hans ! Et je traite intérieurement de "Saumensch" et de "Saukerl" les gens qui me gonflent ou que je vis comme des boulets. Et alors mon sourire prend le dessus en pensant à Rosa.
Ce livre a aussi le mérite de nous montrer une Allemagne résistante pas au nom de grands idéaux mais en vertu d'une dignité humaine toute naturelle. Voir vivre la rue Himmel est riche d'enseignements car rarement on s'imagine comment les Allemands ont vécu eux-même cette période.

En revanche, même si l'idée de confier la narration à la Mort est très originale et fonctionne très bien, je n'ai pas été impressionnée par le style. Je le trouve bon mais sans plus. Ce qui descend un peu le livre au panthéon de mes lectures favorites.

Mais, c'est un beau livre et surtout avec de très beaux personnages, poétiques et vivants à souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Ga-L
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 37
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Mer 22 Aoû 2007 - 14:40

Et voilà, j'ai fini La Voleuse de Livres ! Un très beau roman, bouleversant, qui m'a fait pleuré dans le RER, et les gens assis à côté de moi qui me regardaient bizarrement...

Vous avez déjà tout dit, que puis-je rajouter de plus ?

Que Liesel est un personnage inoubliable, que je me reconnais bien dans ma préférence pour les personnages de second plan (Rosa notamment).

Sinon, je dis comme Ojascoj, le style littéraire ne m'a pas impressionné plus que ça.

En revanche, on a eu tous les points de vue sur la guerre de 39-45, celui des résistants, celui des Allemands nazis, celui des juifs, celui des enfants, celui des lâches, celui des femmes, celui des héros, celui d'Hitler etc.
Il manquait effectivement le point de vue de la Mort, et c'est tout le talent de Markus Zusak d'y avoir pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Andromède
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Jeu 8 Jan 2009 - 10:53

Devant tant de critiques enthousiastes, j'ai eu également très envie de lire ce livre.

Mais la magie que vous décrivez n'a pas du tout fonctionné pour moi.
Le style est très simple. Ce qui n'est pas en soi un problème.
En revanche, j'ai eu constamment une impression de déjà vu, voire de remâcher. Beaucoup de livres racontent la 2ème guerre mondiale de façon plus passionnante et plus exigeante.
L'histoire du vol des livres ne m'a pas intéressée plus que ça. J'ai même oublié comment se finissait l'histoire (que j'ai lue cet été).


Je suis intervenue juste pour donner un avis dissonnant o7 ... ce qui est, je crois, intéressant quand toutes les critiques sont positives o13 .
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Sam 10 Jan 2009 - 19:25

Je comprends qu'on ne puisse pas aimer, d'ailleurs Lisou pourrait donner son avis, tout comme toi, elle n'a pas aimé.
Etant relativement ignarde sur cette période (en dehors de mes cours d'histoire de lycéenne) et n'ayant lu que très peu de livres sur cette période, j'ai lu le livre de façon très simple avec comme seule partenaire, ma sensibilité.
D'ailleurs, le style d'écriture peu complexe permet ça.
L'auteur n'a sûrement pas eu la prétention d'écrire un livre historique, il a juste écrit une histoire pendant une période critique, sur la vie dans un quartier pauvre, d'y croiser des gens sans en arriver à la dimension historique mais plutôt à la dimension humaine.
C'est pas très claire ce que j'écris. Je m'expliquerai mieux si vous ne me saisissez pas.
En tous cas, ce style simple, cette histoire m'a beaucoup touchée et émue. C'est même avec plaisir que je le relirai.
Revenir en haut Aller en bas
Andromède
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 50
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Sam 10 Jan 2009 - 20:06

Si cette période vue du point de vue des Allemands t'intéresse, je suis actuellement en train de lire un livre que beaucoup de gens ont adoré : "Seul dans Berlin" de Hans Fallada qui raconte la vie et la résistance de certains Allemands pendant la 2è guerre mondiale.

D'autres livres intéressants sur la période :
"Si c'est un homme" de Primo Lévi ( c'est un peu hard mais passionnant);
"Les Bienveillantes" de Littell (c'est la grosse artillerie Mr. Green à tous les niveaux)

Et un autre plus ou moins lié à la période : "Le liseur" de Schlink qui est un best-seller, très facile à lire et qui ne peut laisser indifférent. Mais peut-être a-t-il été déjà critiqué sur le site...
Revenir en haut Aller en bas
Carabas
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Sam 10 Jan 2009 - 23:12

J'ai beaucoup aimé la Voleuse de livres. Les personnages sont très attachants. D'ailleurs, la Mort elle-même s'y attache, c'est dire.

En fait, j'ai eu du mal à rentrer dedans. Mais au bout d'un moment, je n'arrivais plus à lâcher le livre. C'est un très bon souvenir de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Linda
Big Admin absolue
Big Admin absolue
avatar

Nombre de messages : 1988
Age : 37
Localisation : Champigny sur Marne
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Mar 22 Sep 2009 - 23:43

Mon avis ne sera pas aussi élogieux que les premiers de cette discussion, même si j'ai aimé cette lecture.

Je commence par ce que j'ai le moins aimé : j'ai eu un peu de mal à entrer dans le livre au tout début à cause des petits paragraphes en gras, je trouve que ça casse le rythme mais je m'y suis vite habituée. Autre chose m'a gênée mais là tout le long du livre, il s'agit de la manie de la Mort de tout raconter avant que ça arrive, du style "oh il va se passer ça mais je vous dirai tout en détail plus tard" ggrrrrrr

Ce que j'ai préféré, c'est la description que Markus Zusak fait de ses personnages. J'ai trouvé Hans et les autres très vivants, et je n'ai eu aucun mal à m'immerger dans la rue Himmel!

Bref j'ai beaucoup apprécié ce roman, j'ai passé de bons moments en compagnie de Liesel et de son entourage, ai ressenti un tas d'émotions, tout allait bien jusque...la fin! Elle m'a trop attristée...J'ai détesté l'auteur à ce moment là!! Je n'ai pas pris ce roman comme une réalité de la guerre, mais justement comme un roman, une fable, et je ne m'attendais donc pas à quelque chose de si dur.

_________________
[...]
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   Dim 8 Nov 2009 - 22:06

J'ai fini La Voleuse de livres hier soir, et que dire...

J'ai passé un bon moment de lecture c'est certain. Je rejoins entre autre Margot sur le point que l'on appréhende les choses (en l'occurence ici la 2e GM) de manière différente. Exit le point de vue des victimes (civiles ou militaires) étrangères; on a enfin un aperçu de la vie de "l'autre côté" si j'ose dire. J'ai trouvé ça en soit pas déplaisant. J'ai aussi bien aimé le fait que les livres, la lecture aient une place centrale dans ce livre (je me suis même notée les titres qu'elle lit dans le livre pour voir si je les retrouve!).
Ca, c'était les points positifs.
Il y a cependant quelques petites choses qui m'ont gênées dans le récit :
- Contrairement à beaucoup de monde ici, le fait que l'histoire soit racontée par La Mort ne m'a fait ni chaud ni froid. Enfin, plutôt froid en fait pour être honnête...le côté dès le début du livre "Tadadam, je suis la méchante mort qui vous raconte une histoire", courtes phrases (avec un alinéa à chaque phrase pour bien montrer : ATTENTION suspense !) m'a bien saoulé. Le côté haché qui s'en suit, avec les tas de petits paragraphes en gras au milieu ont un peu gâché ma lecture, mais au fil de l'histoire j'ai fais un effort pour ne plus y prêter attention;
- Je rejoins Linda quand elle se dit agacée parce que le personnage de la mort livre beaucoup d'informations bien avant que cela se produise; qu'elle tue le suspense m'a beaucoup frustrée.

En résumé, même si j'ai passé un bon moment de lecture, je ne crierai pas au chef-d'oeuvre pour ma part. Je confesse tout de même que j'ai lu les dernières 50 pages assez vite, et que j'aurai peut-être dû plus prendre mon temps. Néanmoins mon avis n'en aurait pas été beaucoup plus élogieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La voleuse de livres" de Markus Zusak   

Revenir en haut Aller en bas
 
"La voleuse de livres" de Markus Zusak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La voleuse de livres" de Markus Zusak
» LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak
» La Voleuse de Livres de Markus Zusak
» [Zusak, Markus] La Voleuse de Livres
» La Voleuse de Livres [Markus Zusak]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: