AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Racine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Racine   Dim 26 Déc 2004 - 4:37

Jean Racine(1639-1699) est le maitre de la cruauté, des emportements de la passion, du langage. Il a porté à la perfection le génie classique français.
Andromaque fut créée en 1767, cette tragédie est inspirée d'une piece d'Euripide. C'est le premier chef d'oeuvre de Racine. La finesse de l'analyse psychologique, la simplicité de l'action. Pour la première fois sur une scène était representé l'amour-passion. Cette pièce était en partie pour une comédienne que Racine avait enlevé à Molière et dont il était épris : Marquise du Parc.

Résumé
Acte I :
Oreste, fils d'Agamemnon, est envoyé par les Grecs afin de récupérer Astyanax, fils d'Hector et d'Andromaque, prisonnier de Pyrrhus, fils d'Achille.
Oreste en profite pour revoir Hermione, qu'il aime et qui est fiancée à Pyrrhus. Il retrouve à cette occasion son ami Pylade, qu'il n'avait pas vu depuis plus de 6 mois.
Oreste annonce son intention de ramener le fis d'Hector en Grèce mais Pyrrhus refuse formellement. Il invite ensuite Oreste à aller rencontrer Hermione, fille d'Hélène.
Phoenix met en garde Pyrrhus que Oreste pourrait retomber amoureux d'Hermione. Pyrrhus annonce à Andromaque, dont il est passionnément épris, du danger reposant sur son fils. Il s'engage à se battre pour la sauvegarde de l'enfant si elle consent à l'épouser. Andromaque, veuve d'Hector, refuse. Pyrrhus devient menacant.
Acte II :
Hermione annonce à sa confidente Cléone qu'elle consent à rencontrer Oreste. Sa confidente lui conseille de fuir avec lui. Celui-ci révèle sa flamme à Hermione qui se montre complaisante. Retournement de situation. Pyrrhus annonce à Oreste et à Phoenix son intention de finalement épouser Hermione.
Il hésite encore et Phoenix termine de le convaincre de se marier avec Hermione.
finalement Pyrrhus ayant annoncé son mariage, Oreste est désespéré. Il croit ne plus jamais avoir Hermione.
Acte III :
Oreste est avec Pylade, furieux du mariage il projette d'enlever Hermione.
Oreste discute avec Hermione mais est résigné. Elle s'étonne qu'il ne soit pas plus furieux. Cléone le plaint.
Andromaque vient supplier Hermione de protéger son fils mais celle-ci refuse. Andromaque méprise Hermione. Céphise conseille à celle-ci de voir Pyrrhus.
Pyrrhus et Andromaque s'entretiennent. Il lui annonce qu'elle peut encore sauver son fils en acceptant ses propositions mais elle hésite et, avant de prendre sa décision, va chercher conseil sur la tombe d'Hector.
Andromaque est partagée entre l'amour de son fils et le dégoût que lui inspire Pyrrhus. La situation est suspendue à la décision d'Andromaque.
Acte IV :
Andromaque décide d'épouser Pyrrhus pour sauver son fils et de se tuer ensuite. Céphise est ravie mais tente de dissuader Andromaque de se donner la mort. Cléone annonce à Hermione que Pyrrhus épouse Andromaque. Elle fait venir Oreste et en échange de son amour, elle demande à Oreste de tuer Pyrrhus. Celui-ci hésite mais donne finalement son accord.
Pyrrhus tente maladroitement de se justifier mais ne fait qu'exacerber le désir de vengeance de Hermione.
Phoenix met en garde Pyrrhus, mais il igoner ses recommandations.
La tragédie se noue : la mort semble promise à chacun.
Acte V :
Cléone rapporte comment se déroule le mariage. Hermione sachant que Pyrrhus est heureux désire sa mort. Cléone annonce également que Oreste est pris de remord. Celui-ci annonce à Hermione qu'il a tué Pyrrhus. Hermione l'accable de reproche et lui dit qu'elle renonce à Oreste.
Hermione se suicide, Oreste sombre dans la folie. Andromaque fait poursuivre Oreste. Pylade sauve son ami qui devient fou, et seule Andromaque et son fils échappent à la mort.

Racine a su donner un souffle nouveau aux tragédies grecques et il excelle dans l'art de la passion .
Andromaque reste ma tragédie préféréé mais j'adore aussi Iphigenie .
Ah la Grèce et ses héros il n'y a que Racine pour faire un théatre pareil ; il a su le mettre à la porté de tous .

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Li'ilch
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 182
Localisation : St Sébastien sur Loire (à une rue de Nantes)
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Racine   Ven 21 Jan 2005 - 15:18

A l'occasion d'une étude comparée pour les cours, j'ai lu Andromaque d'Euripide et aussi l'Andromaque de Racine. Et, contrairement à ce que j'attendais, la première m'a semblée beaucoup plus agréable à lire (malgré la perte due au passage par la traduction car je l'ai lue en français).

Cela vient peut être de l'appropriation de Racine dans le but d'illustrer les passions humaines...

J'ai retrouvé ça pour Britanicus : La pièce de Racine est vraiment éloignée du récit de Tacite (que j'ai lu non-traduit cette fois : je fais du latin!).

Qu'en pensez-vous ??? confused
edit shen: il y a deja un sujet sur andromaque dans la partie théatre . donc je te laisse déplacer ton sujet et je ferme aprés .on continuera la bas ok?
C'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
http://syriaetliilch.blogg.org
Criki
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 46
Localisation : Sélénite
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Racine   Sam 19 Fév 2005 - 23:43

Personellement j'ai préféré l'Andromaque de Racine... En même temps je ne suis pas très objective... J'adore Racine :S

Ma pièce préféré de Racine, c'est Phèdre... Alors là, c'est Whaouuuu !!!!
J'ai beaucoup apprécié Médée aussi.
J'adore la tragédie et Racine est le maître en la matière pour moi !!!
Je trouve que la puissance des sentiments qu'il met en scène est magnifique, les personnages ne sont ni tout blanc, ni tout noir, ce qui fait leur force et qui fait qu'on peut se reconnaitre en eux. Enfin, j'adore quoi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Racine   Dim 13 Mar 2005 - 0:20

J'étudie Britannicus en francais pour la passion racinienne et franchement j'adore ! Les description de Racine fait de la passion pour Junie de Néron . Il y a une gradation cela passe par la perte de la parole puis par la perte du mouvement .... puis la perte de la raison tout court comme si la passion le détruisait interieurent
Revenir en haut Aller en bas
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Racine   Ven 22 Juil 2005 - 18:30

Je vais vous dire ce que je pense de Racine en général (je sais, aujourd'hui j'écris beaucoup..j'hésite même à commencer un travail)

J'ai lu de lui Phèdre et Andromaque. Je trouve que faire lire ça à des étudiants de 15 ans, c'est un peu passer à côté de ses pompes. je trouve que c'est quand même horriblement difficile si l'on veut vraiment savourer la qualité de l'écriture.

Une petite critique du théâtre à l'époque: avec ces règles de durée, bienséances...le théâtre tragique s'est enfermé dans un shéma beaucoup trop restrictif.

Outre les analyses psychologiques (qui, je vous le rappelle, sont quand même un des buts des mythes), le texte est trop rigide. A voir une pièce comme ça ne me convincrait sûrement pas. On arrive pas à y croire. Non que sela semble irréel, mais trop académique, le texte est hostile à une immersion. Mais c'est très personnel...

Je pense que ces oeuvres devraient être prises commes des petits poèmes séparés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
Julia
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 194
Localisation : Ici et ailleurs dans votre galaxie
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Phèdre   Sam 5 Nov 2005 - 15:11

Titre: Phèdre
Auteur: Racine

Résumé: Des histoires d'amour interdites ou incestueuses (ca se dit comme ça?). Des malédictions, de l'ironie tragique. Meurent ceux qui vivaient et vivent ceux qui auraient du mourrir.

Mon avis:
Je n'ai pas spécialement aimé. Mais si je vous en parle c'est pour avoir votre avis. car peut-être que ça me poussera a relire ce livre en prenant plus de plaisir que la première fois ou je l'ai lu en lecture obligatoire




Edit Shen: J'ai déplacé ton sujet ici car on a déjà commencé à y parler de Phèdre. Pense à faire une recherche avant ou à mieux regarder les topics existants, il n'y a quand même pas trop de topics dans la partie "théatre".
Revenir en haut Aller en bas
Clems
Entre ange et démon, attention je suis modé!
Entre ange et démon, attention je suis modé!
avatar

Nombre de messages : 1064
Age : 34
Localisation : à la recherche du temps déjà perdu
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Racine   Jeu 10 Nov 2005 - 11:08

Bon, je dois avouer que Racine, c'est pas mon super pote!! J'ai beaucoup de mal avec lui, car on doit el considérer comme un génie de l'ecriture, alors qu'il n'a fait que reprendre des pièces antiques. Il se permet même de les modifier quand celles ci ne lui plaisent pas, comme c'est le cas dans Iphigénie.
En plus, on ne peut pas vraiment caractériser l'ecritude de Racine! Il opère selon la théorie "du caméléon"! Il écrit ses pièces en fonction de ce qu'attend le public! Il écrit pour plaire, et non pas pour lui. Il y a là un aspect qui me gène, car l'auteur qui écrit pour avoir du succés n'est pas un auteur authentique, mais ce n'est que mon avis!

En outre, je viens de finir Bérénice, et j'ai beaucoup aimé. L'écriture est beaucoup plus simple, on rentre directement dans l'intrigue (ce qui n'est pas forcément le cas pour ses autres pièces).
En résumé, il s'agit du prochain mariage de l'empereur romain Titus et de la Reine de Palestine, Bérénice. Bérénice pense que ce mariage va avoir lieu, mais il existe une loi Romaine qui interdit aux empereurs d'épouser une étrangère, il faut que l'impératrice soit romaine, et surtout elle est reine, et les Romains nourrissent une haine envers les Rois. Titus doit donc annoncer à celle qu'il aime, qu'ils doivent de se séparer!

Cette pièce a beaucoup plu à Louis XIV, qui s'est completement reconnu dans le personnage de Titus! En effet, lui aussi a dû renoncer à une femme (Marie Mancini), pour son royaume.

Pour moi, cette pièce est la meilleure de Racine, la mieux écrite, la plus aboutie ( et puis c'est la seule où ça se termine pas en bain de sang!!!)

_________________
j'suis prof!!!!! ayé j'ai réussi!!
En ce moment....je suis dans la littérature de jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
errol
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 36
Localisation : Tu continues tout droit devant toi et mardi tu tournes à gauche...
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Racine   Jeu 10 Nov 2005 - 12:49

La pièce qui me plait beaucoup de Racine, c'est Britannicus.
Notemment la relation entre Agripine et Néron; Agripine qui pert de plus en plus l'influence qu'elle avait sur son fils, et ce dernier qui devient progressivement peu recommendable.
Bérénice est aussi une pièce remarquable, pas de conflit sanglant, pas de haine, juste l'histoire d'un amour contrarié, mais les scènes entre Titus et Bérénice sont d'une beauté... n12
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Racine   Ven 11 Nov 2005 - 20:50

Citation :
Il se permet même de les modifier quand celles ci ne lui plaisent pas, comme c'est le cas dans Iphigénie.
C'est un peu le principe de l'époque maintenant on dirait "revisité"ou modernisé. Mais quand même Racine a mis une intensité dans ses pièces et dans ses dialogues que peu on su créer.
Je me suis délectée de toutes ses pieces que ce soit celles inspirées de la mythologie grecque (mes préférées) ou romaine. il y déchaine des passions d'une violence rare.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
suzaku
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: re:   Sam 12 Nov 2005 - 23:44

Je le dis encore : pour moi le théâtre n'est pas fait pour êrtre lu, mais vu... Personnellement, j'ai lu Phèdre en lecture obligatoire, et ça m'a vraiment soulée : théâtre me laisse insensible a la lecture. Par contre j'adore aller voir les pièces. Bien sûr il y a quelques exeptions, où, par la lecture, on arrive a entrer dans la pièce, et alors c'est du pur bonheur, mais c'est rare!
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Racine   Sam 7 Nov 2009 - 18:34

J'ai lu Phèdre . Je crois que c'est vraiment celui que j'ai préféré, il ya une construction précise de l'intrigue rien que par les mot (puisque la présence de l'action sur scène est restreinte au classicisme.) J'ai apprécié qu'il y ai des retournement de situation, Phèdre essaye de ce sortir du guépier où les dieux l'ont mise et finalement elle condamne tous ses proches à souffrir.
Enfin quelque chose qui me surprend toujours c'est l'utilisation des Alexandrins pour composer une oeuvre entière, plus les rimes ça demande un travail fou ! Rien que pour ça j'admire !
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Racine   Ven 7 Oct 2011 - 19:02

J'ai lu Andromaque, je crois que pour moi ça a été la pièce de Racine la plus complexe à comprendre. J'explique, l'intrigue se déroulant sur le fond de la guerre de Troie ça m'a considérablement compliqué les choses.
Ne possèdant pas beaucoup de culture mythologique, je ne sais pas qui est troyen qui est grec, qui a tué qui. Donc au bout de deux scènes j'étais déjà perdue à cause des noms et des références à des personnages (pourtant bien connus, mais en ce qui me concerne je connais juste les noms sans en savoir plus). Finalement avec un petit coup de pouce j'ai fini par remettre tout le monde à sa place et je me suis laissée portée. L'intrigue m'a semblé plus dense que les autres textes que j'avais pu lire auparavant car plusieurs couples se forment dans un temps très resseré.
Evidemment, on retrouve toujours la thématique récurrente de l'amour impossible commune à toutes ses pièces ; cela dit je trouve que Racine arrive à le renouveler de manière judicieuse, il en offre une nouvelle déclinaison à chaque oeuvre. Le travial sur les vers je pense y ai pour beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Racine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Racine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Racine, Jean] Phèdre
» [Desplat-Duc, Anne-Marie] Les Colombes du Roi-Soleil - Tome 1: Les comédiennes de Monsieur Racine
» [Robinson, Peter] Le sang à la racine
» Jean Racine
» racine de corail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Théâtre-
Sauter vers: