AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arto Paassilinna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Arto Paassilinna   Jeu 12 Juil 2007 - 13:09

L'histoire

Vatanen, un journaliste à la vie minable est en voiture avec son photographe sur une route de forêt. Soudain, ils tapent contre un lièvre. La pauvre bête étant blessée, Vatanen a une lubie et le prend, s'enfonçant dans la forêt.

Abandonnant son boulot et sa femme, il commence alors une vie dans la nature, entraîné dans de folles aventures.

Je viens de découvrir qu'une adaptation ciné du livre est sortie en décembre dernier

Mon avis

C'est le second Paassilinna que je lis, et j'ai à nouveau adoré. Qualifié de "roman écologique" sur le 4e de couverture (dans une jolie édition France Loisirs), on y suit les aventures d'un homme se rapprochant de la nature et de ses difficultés (le froid, les incendies de forêt etc.) Et comme l'auteur a été bûcheron, il sait de quoi il parle.

L'histoire est vraiment drôle, mais j'adore également le style de l'auteur, racontant les choses un peu à la manière du Petit Nicolas. Le héros se trouve aussi dans des situations totalement loufoques. C'est un moment de lecture fort hilarant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: La cavale du géomètre   Lun 9 Juin 2008 - 13:06

Je me suis permis de renommer le sujet afin d'éviter un trop grands nombres de sujet consacré à cet auteur.


Car je vais vous présenter la Cavale du géomètre.


Taavetti Rytkönen, un homme âgé, sort d'une banque après y avoir retiré tout son argent. Seulement voilà, cet homme est amnésique et ne sais plus du tout ce qu'il fait là. Recueilli par un chauffeur de taxi, les 2 compères entament alors un long voyage à travers la Finlande...

On retrouve dans ce livre un Paasilinna classique avec les ingrédients qui rendent ses livres savoureux: une sorte de road movie à travers la Finlande, des rencontres inattendues, des aventures loufoques, des anciens officiers de la seconde guerre (un classique chez cet auteur) et quelques paysans alcolo.

Si l'on aime cet auteur, on ne peut qu'adorer ce livre. Il offre de franches rigolades. Ce qui m'impressionne, c'est qu'on suit les pérégrinations des "héros" comme si c'était normal, et d'un coup on se rend compte que c'est totalement débile. Imaginez 2 bosniaques venus en Finlande pour me surer un hôtel qui se retrouvent à fabriquer des saucisses sur un bateau bloqué dans un marais...

La dimension écologique est toujours présente, et j'ai trouvé que cette oeuvre, comme les autres, contient un côté utopique fort amusant. En effet, on retrouve souvent des gens d'origines diverses qui pour un temps se mettent à vivre en communauté dans des situations loufoques. Je ne suis pas très objectif car j'adore cet auteur, mais si vous voulez passer un petit moment agréable et rigolo, je ne saurais que vous conseiller la lecture de l'un de ses livres...


PS: d'autres présentations de cet auteur bientôt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen   Lun 18 Aoû 2008 - 14:52

Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen

Oskar Huuskonnen, pasteur aux sermons enflammés, se voit offrir pour son anniversaire un jeune ourson qui a perdu sa maman, électrocutée par une ligne à haute tension. De cette situation de départ un peu originale, nous suivons le pasteur, l'ourson et d'autres personnages fort étranges dans une suite de situations très rocambolesques.

De l'invention du javelot ascensionnel à la construction d'une tanière pour l'ours tout confort (avec fax et climatisation), le pasteur et ses acolytes nous gratifient d'une véritable déferlement de moments très amusants.

Je viens de le lire (il a été traduit l'an dernier), et à nouveau j'ai adoré. Cela devient de plus en plus difficile pour moi de parler de cet auteur (alors que j'aurais d'autres livres à présenter), tant j'adore son style, la folie de ses histoires et son humour.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Re: Arto Paassilinna   Dim 29 Mar 2009 - 17:01

Cher JFK, moi aussi j'adore cet auteur.

Je l'ai découvert avec "Le fils du dieu de l'orage" qui est absolument délirant, et qui montre que Jésus Christ aurait beaucoup de mal à avoir du succès de nos jours !!!

Cette lecture plus ton enthousiasme m'a poussée à lire d'autres roman d'Arto Paassilinna (j'ai du mal avec son nom) et j'ai lu le Lièvre de Vatannen et la Cavale du Géomètre. Le risque est de croire que les Finlandais sont tous comme ça ... Ces lectures donnent la pêche. Il y a beaucoup d'humanité, les personnages sont des hommes ordinaires qui vivent des aventures loufoques mais pas forcément extraordinaires, l'auteur les présente avec une telle simplicité que tout semble naturel. Pas de prise de tête, ça repose. Et pourtant, ça fait réfléchir tranquillement tout de même.

Mon préféré pour l'instant est "Le fils du dieu de l'orage". Mais j'aime beaucoup les autres aussi.

Dans la Cavale du géomètre, le groupe de Françaises est très amusant !!!
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Arto Paassilinna   Dim 20 Sep 2009 - 21:34

J'avais complétement oublié de poster ici alors que j'ai lu deux livres d'Arto Paasilinna.

J'ai commencé par " Le Fils du Dieu de l'Orage " que j'ai trouvé délirant tout comme Alinoé. J'ai aimé le fait qu'il mette à mal la religion et qu'il fasse une critique de l'embrigadement. Enfin, c'est comme ça que j'ai perçu le livre. Mais j'ai un sentiment mitigé, sentiment que j'ai du mal à exprimer. Par moments, je me suis ennuyée, je trouvais le récit trop plat. Ceci dit, j'ai quand même bien aimé ce roman.

Puis j'ai lu " Le Lièvre de Vatanen " et là, je me suis régalée du début à la fin. J'ai fait un merveilleux petit voyage à travers la Finlande. J'ai beaucoup ri et beaucoup tremblé à chaque fois qu'il y avait une menace que Vatanen soit séparé de son lièvre. Et la fin, bien qu'attendue, est géniale. En plus d'être un " roman écologique ", c'est aussi une critique de la société et de ses contraintes. J'envie Vatanen d'être arrivé à s'en défaire...

J'en avais acheté un troisième "Prisonnier du Paradis " que je n'ai pas encore lu.
Revenir en haut Aller en bas
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Arto Paassilinna   Mar 14 Sep 2010 - 13:59

Je crois avoir lu tous les livres traduits de cet auteur à l'exception du "Fils du Dieu de l'Orage" et du dernier ouvrage à être disponible en Français. Plutôt que de tous les résumer, je vais me borner à en dire 2 mots, en indiquant mon appréciation (évidemment subjective).

Le Meunier hurlant : un opus moyen, assez grinçant par moment, peut-être l'un des plus sombres. Cela fait longtemps que je l'ai lu, les souvenirs sont vagues.

La forêt des renards pendus : une histoire comme on les aime, avec des personnages haut en couleur, des situations invraisemblables, de la bonne humeur et une vie dans le grand nord organisée de façon pratique (imaginez un militaire ivre conduire une moto-neige en forêt avec derrière une baignoire pleine de cadeaux). J'ai beaucoup aimé, il s'agit de l'un de ses meilleurs bouquins et l'un des plus déjantés.

Prisonniers du paradis : voilà un livre un peu particulier par son cadre, puisqu'il ne se déroule pas en Finlande. Mais bien que l'intrigue se passe sur une île paradisiaque, ce sont bien des Scandinaves qui animent cette histoire où, comme souvent, un groupe de personnes doit apprendre la vie en communauté en dehors de toute civilisation. A noter la fameuse distillerie clandestine (en pleine jungle cette fois).

La Douce Empoisonneuse : Une personne âgée est traumatisée par son petit fils (si je me rappelle bien) et ses voyous de copains. Elle décide de se venger. En plus de traiter d'un sujet qui n'est pas très joyeux, je trouve qu'il s'agit du livre le moins drôle. C'est celui que j'ai le moins aimé.

Un homme heureux raconte l'histoire d'un ingénieur qui devra faire face à l'hostilité des personnes du nouvel endroit où il travaille. Mais il fera son nid avec un joyeux ménage à trois. On retrouve dans ce livre tous les ingrédients qui font le succès de Paasilinna : des professions qu'incarnent rarement les héros des livres (conseiller en agriculture, chef industriel, ingénieur…), une Finlande profonde, pleine d'alcooliques et d'anciens soldats. J'avais bien aimé ce livre.

Le Bestial Serviteur du Pasteur Huuskonen : Cet opus finlandais raconte l'histoire d'un ourson devenu orphelin très jeune et offert à un pasteur. La première partie est excellente, avec la pratique originale du javelot ascensionnel et la construction de la tanière de l'ours (dotée du fax !). Dans la 2e partie du livre, nos héros voyagent et le rythme s'essouffle un peu.

Le Cantique de l'Apocalypse joyeuse : Un tout grand opus ! Les dernières volontés d'un communiste et athée notoire sont de construire une église. Son héritier s'y emploie alors et va drainer avec lui des personnages hauts en couleur. Tandis qu'une utopie prend forme autour de l'église, les affaires du monde vont de mal en pis. J'ai vraiment adoré ce livre, on y rit beaucoup et la capacité de l'auteur a créer des petits mondes indépendants fait mouche une fois encore. On aurait presque envie d'y vivre.

Les Dix Femmes de l'industriel Rauno Rämekorpi : Dans cet opus récent, le lecteur retrouve le chauffeur de taxi Seppo Sorjonen (présent dans petits suicides et la cavale) accompagné d'un drôle de gaillard. Voulant se débarrasser des nombreux cadeaux qu'il a reçu pour son anniversaire, Rämekorpi, un fringant jeune homme de 60 ans décide de faire une tournée de ses connaissances. Mais tant qu'à faire, pourquoi se contenter de distribuer des fleurs et du champagne aux femmes qu'il visite alors qu'il y a moyen de s'amuser autrement ? Les aventures de cet industriel aux mœurs légères sont vraiment excellentes. Si la deuxième partie du livre se répète un peu, le plaisir est toujours présent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arto Paassilinna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arto Paassilinna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: