AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OUT de Kirino Natsuo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: OUT de Kirino Natsuo   Lun 22 Oct 2007 - 13:12

OUT de Kirino Natsuo



Sur l'auteur:
Née en 1951, Kirino Natsuo a commencé son travail d'écriture à l'âge de 30 ans après avoir donné naissance à sa fille. Elle a été révélée au grand public par son titre : YAWARAKANA HOHO (en japonais, SOFT CHEEKS en anglais, DISPARITIONS en français). Depuis lors, elle a écrit treize romans intégraux et trois volumes d'histoires courtes collectives.
Avec OUT, best-seller au Japon avec plus de 500000 exemplaires vendus, et premier de ses livres à être traduit en anglais, elle reçoit le Grand Prix du Roman Policier au Japon et sa nomination aux MWA Edgar Allan Poe Awards de 2004 fait d'elle le premier écrivain japonais à être sélectionné pour ce prix.

Prix reçus par l'auteur:

* 1993 : Rain Falling on my Face (Prix Edogawa Ranpo)
* 1998 : OUT (Grand Prix du Policier au Japon)
* 1999 : Soft Cheeks (= Yawarakana hoho; Prix Naoki)
* 2003 : Grotesque (Prix Izumi Kyoka)
* 2004 : OUT (Sélectionné aux EU pour le Prix Allan Edgar Poe, dans la catégorie meillleur roman)
* 2004 : Zangyakuki (Prix Shibata Renzaburo)
* 2005 : Tamamoe ! (Prix Fujinkoron)


Résumé:

Elles sont quatre femmes, qui chaque nuit, se retrouvent dans une banlieue sinistre de Tokyo. Elles travaillent à la chaîne dans une usine de paniers repas : cinq heures et demie debout devant un tapis roulant. A l'aube, le dos en compote, l'odeur de friture et de soja dans les cheveux, elles rentrent chez elles. Chacune vit petitement, avec des problèmes d'argent permanents. Il y a Kuniko, la célibataire trop grosse qui n'aime que les fringues. Yoshié, épuisée par sa belle-mère grabataire et sa gamine dépensière. Et puis Masako, forte femme, à qui son fils ne parle pas. Enfin la fragile et jolie Yayoi, qui ne supporte plus son mari Kenji, ivrogne, violent et joueur. Un matin, de retour du travail, il lui annonce qu'il a joué et perdu toutes leurs économies. Elle l'injurie. Il la bat. Elle l'étrangle avec sa propre ceinture. Ensuite, elle appelle Masako au secours.

L'une après l'autre, puis ensemble, ses trois collègues de travail vont l'aider à faire disparaître le cadavre. Elles vont soigneusement le découper, puis l'éparpiller dans la nature, avant de retourner à l'usine, garnir les paniers repas. La vie pourrait continuer ainsi, morose et contraignante. Mais la police, puis un malfrat ultra violent vont brouiller la donne.

J'adore cette femme, elle nous fait voir un Japon et une société Japonaise comme on ne l'imagine pas et des Japonaises loin des douces geishas soumises qu'on nous jette en référence.
Le roman est noir, froid et parfois choquant mais l'histoire nous tient du début jusqu'à la fin. On plonge dans le monde cru des banlieues, des petites gens, de la misère urbaine, de ces femmes pleine d'espoirs anéantis sous le joug d'un mari alcoolique joueur et tyrannique, ou d'une belle mère. La réalité de ses vies qui s'entremêlent est posée sans ménagement et va en arriver a l'inéluctable.
Je peux pas vous raconter la suite parce que ça gacherai le plaisir mais c'est un thriller plein de rebondissement, compliqué et simple a la fois, noir bien noir comme je les aime (mais rassurez vous c'est pas hannibal lol)... mais enfin une histoire..."surprenante" n15

J'ai lu je sais plus où que le livre avait été adapté au ciné et je serai curieuse de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
 
OUT de Kirino Natsuo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par genres) :: Policier-
Sauter vers: