AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une odeur de gimgembre- Oswald Wynd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Une odeur de gimgembre- Oswald Wynd   Lun 25 Fév 2008 - 19:32

Résumé

Journal intime entrecoupé des lettres qu'elle adresse à sa mère restée au pays ou sa meilleure amie, de Mary McKenzie. Une jeune Ecossaise de classe moyenne qui s'embarque en 1903 pour Pékin, où elle va se marier avec Richard Collinsgsworth. Ce mariage, en dépit de la naissance de Jane, ne sera pas très heureux. Pleine d'empathie pour les Chinois, s'ennuyant dans son petit milieu d'expatriés, elle va se donner à un samouraï japonais, dont elle aura un fils. Scandale : son mari la chasse et lui prend sa fille, expédiée en Angleterre et qu'elle ne reverra jamais.

L'auteur source Evene

Né en 1913
Décédé en 1998
Né au japon, Osward Wynd y vécut jusqu'à l'âge de vingt ans. Il est l'auteur, entre autres, sous le pseudonyme de Gavin Blake, de romans policiers. On lui doit surtout 'Une odeur de gingembre', paru en 1977, son chef-d'oeuvre.




Mon avis :
J'ai flashé sur le titre mais le résumé m'a paru un peu austère. La chine du début du 20ème ça me paraissait un peu comment dire... lointain aussi bien temporellement que géographiquement k10 Finalement j'ai accroché.
J'aime beaucoup le mélange des genres "journal intime" et l'épitolaire. Il n'y a pas beaucoup d'action c'est essentiellement un roman psychologique (assez courant en Angleterre à cette époque)... l'écriture est fluide et très pointue. J'ai vraiment eu l'impression d'être dans le cerveau de l'héroine. J'ai été très impressionnée par la force de caratère de Mary lorsque qu'elle réussi à s'intègrer au Japon alors qu'elle ne parle pas la langue et qu'elle se retrouve dans une condition sociale totalement différente... j'l'a trouvais un peu niaise à certains passages mais à la fin elle a gagné mon respect !

Voie parrallèle : Lady Chatterley - DH Lawrence (présenté sur le forum) pour la psychologie et "L'étude des moeurs d'une époque.
Revenir en haut Aller en bas
Ga-L
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 37
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Une odeur de gimgembre- Oswald Wynd   Mar 4 Nov 2008 - 21:33

Voilà un très joli livre. Et une autre façon d'aborder la lecture : par le biais d'un journal intime et de quelques lettres.

On grandit avec Mary, dont la personnalité s'affirme au fil des années. On découvre avec elle ces deux pays si particuliers, la Chine et surtout le Japon. Le Japon du XXe siècle, qui finalement n'a pas tellement changé, tant dans les rapports hommes/femmes que Japonais/Occidentaux.
Et on y aborde tous les sujets : la mode, les tremblements de terre, les habitats, la nourriture...
Il y a sur ce forum des personnes qui comme moi s'intéressent à la culture japonaise, et si vous ne connaissez pas ce livre, n'hésitez pas à le découvrir, à "partir en voyage".

Ce livre a eu un effet spécial sur moi. Ce fut une lecture sereine. J'étais bien dans cette histoire, j'étais bien dans la vie de Mary.

Je n'ai pas envie de poursuivre une recherche là-dessus, mais avec les quelques infos que l'on a sur l'auteur, j'aime à penser qu'il est le petit Tomo du livre... Margot, qu'en penses-tu ??
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Une odeur de gimgembre- Oswald Wynd   Ven 7 Nov 2008 - 23:10

Ga-L a écrit:

Je n'ai pas envie de poursuivre une recherche là-dessus, mais avec les quelques infos que l'on a sur l'auteur, j'aime à penser qu'il est le petit Tomo du livre... Margot, qu'en penses-tu ??

Je n'avais pas envisagé l'hypothèse mais c'est vrai que vu la façon dont c'est écrit ça se pourrait. On sent un certain attachement pour Mary. Puis toutes ces lettres, il les a forcément récupéré quelque part, on les lui a peut-être léguées (ou il les a retrouvées). Malheureusement, on dispose de peu d'info sur l'auteur et cela restera pour l'instant qu'une supposition.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une odeur de gimgembre- Oswald Wynd   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une odeur de gimgembre- Oswald Wynd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: