AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alabama Song - Gilles Leroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ga-L
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 37
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Alabama Song - Gilles Leroy   Lun 12 Mai 2008 - 23:22

ALABAMA SONG

Montgomery, Alabama, 1918. Quand Zelda, « Belle du Sud » rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un tournant décisif. Lui s'est juré de devenir écrivain : le succès retentissant de son premier roman lui donne raison. Le couple devient la coqueluche du tout New York. Mais Scott et Zelda ne sont encore que des enfants : propulsés dans le feu de la vie mondaine, ils ne tardent pas à se brûler les ailes...
Gilles Leroy s'est glissé dans la peau de Zelda, au plus près de ses joies et de ses peines. Pour peindre avec une sensibilité rare le destin de celle qui, cannibalisée par son mari écrivain, dut lutter corps et âme pour exister...
Ce roman mêle avec brio éléments biographiques et imaginaires.

Ci-dessus, une photo de Zelda Fitzgerald.

En voici un extrait, les toutes premières phrases.
Il en est qui se cachent pour voler, pour tuer, pour trahir, pour aimer, pour jouir. Moi j’ai dû me cacher pour écrire. J’avais vingt-ans à peine que déjà je tombai sous l’emprise – sous l’empire – d’un homme à peine plus vieux que moi qui voulait décider de ma vie et s’y prit très mal.

Alors voici que ce livre à grand succès est enfin arrivé entre mes mains. L’histoire de Zelda, la femme de Fitzgerald, la « Daisy » de Gatsby Le Maginfique, m’intéressait et je dois dire que c’est très bien écrit, que Gilles Leroy s’est bien mis dans la peau de cette femme au genre assez particulier, et je pense que c’est ce qui fait la force du roman. On vit au travers du regard et du raisonnement de Zelda La Salamandre, qui vit dans l'ombre de son mari, qui accepte puis qui rejette cette condition de femme non-libre.
J’ai toujours aimé les beaux portraits littéraires de femmes, et celui-ci est assez beau. Je n’ai jamais eu cette fascination pour Fiztgerald comme d’autres on pu l’avoir, je n’ai pas aimé Gatsby Le Magnifique, mais je savais que l’écrivain et sa femme avait fait partie de la haute société américaine. Je n’ai pas du tout été étonnée de constater que cette union n’était qu’apparence.
Je me suis renseignée un peu sur l’histoire de cette femme et de son mari pour distinguer le vrai du faux. Elle était quand même bien malade (schizophrène ou maniacodépressive ou bipolaire, les médecins étudient encore son cas !!), son mari était un alcoolique, et sa vie a fini de façon tragique !
Ce que j'ai retenu du roman, c'est une phrase dite par une actrice celèbre dans les années folles "Les années vingt, c'était eux".

J’ai aussi trouvé sur Evene l’origine du titre du roman (propos de Gilles Leroy, l’auteur)
C’est une jolie histoire. Je voulais le mot “Alabama” dans le titre car c’était le ciel de Zelda. C’était vraiment le lieu d’ancrage de ce livre et de sa vie. En plus dans son unique roman qui est autobiographique, Zelda se donne le prénom d’Alabama. Cela se fait souvent aux Etats-Unis de prendre le nom d’un Etat pour prénom, comme Tennessee Williams par exemple. Ensuite, je me suis souvenu de la chanson ‘Alabama Song’ chantée par les Doors puis par David Bowie. Une chanson un peu bluesy sortie d’un opéra de Bertolt Brecht datant des années 1930. Historiquement, elle colle parfaitement avec le livre. D’autant plus qu’il y est question d’alcool, de perdition… L’idée s’est donc imposée. Nous avons alors demandé sans y croire la permission à la fille de Brecht de reprendre le titre. Elle a voulu lire le roman puis elle a dit oui tout de suite. J’étais flatté et étonné car peu d’héritiers d’une oeuvre acceptent de céder un titre. C’est d’une grande élégance de sa part.

Tout cela me donne envie de lire son livre "Accordez-moi cette valse".
Revenir en haut Aller en bas
 
Alabama Song - Gilles Leroy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rentrée littéraire : ouvrages intéressants.
» [Leroy, Gilles] Alabama song
» [Leroy, Gilles] Zola Jackson
» Nouveau Theme song pour R-Truth
» [Paris, Gilles] Autobiographie d'une courgette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: