AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eduardo Mendoza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lisou
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 41
Localisation : mon Pellier est aussi le tien...
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Eduardo Mendoza   Mer 22 Oct 2008 - 11:46

Chouette, on va rigoler !!! Dés que j'ai fini mon bouquin (... qui lui n'est pas franchement hilarant...) Je m'attelle à votre coup de coeur !!!
Peut- être que vous pouvez essayer la série d'enquêtes policières d'Eduardo Mendoza en attendant la sortie de la suite des Spellman en poche ? Je me suis bien marrée en en lisant quelques uns...!
Ci-joint la biographie de l'auteur sur Wikipédia, ça donne une idée et des titres d'ouvrages pour ceux et celles qui ne connaissent pas cet auteur !

BIOGRAPHIE D'EDUARDO MENDOZA (Wikipédia)
Eduardo Mendoza est un écrivain espagnol né à Barcelone le 11 janvier 1943, il est considéré comme l'auteur le plus représentatif de sa génération.
Fils de magistrat, il suit sa scolarité dans un collège tenu par les frères Maristes. Après des études de droit, il étudie la sociologie à Londres entre 1966 et 1967. Il travaille comme avocat, mais en 1973 il part pour New York où il est traducteur à l'ONU.

Son premier roman paraît peu avant la mort de Franco et reçoit le Prix de la Critique. Centré sur la répression des anarchistes en Catalogne dans les années 1910, La Vérité sur l'affaire Savolta est audacieux pour l'époque.

Avec Le Mystère de la crypte ensorcelée, dont le héros sort d'un hôpital psychiatrique, il livre un roman policier parodique, féroce critique de l'hypocrisie religieuse.

La Ville des prodiges, où la ville de Barcelone tient un rôle important, est célébré comme un chef-d'œuvre dès sa sortie en 1986. Mario Camus l'adapte au cinéma en 1999.

On retrouve son humour dans un roman prépublié dans El País en 1990, Sans nouvelles de Gurb, sur un extraterrestre perdu dans Barcelone sous l'apparence de Madonna. Le Dernier voyage d'Horacio II, un roman de science-fiction humoristique, paraît également dans El País en 2001.

A partir de 1995, il donne des cours de traduction à l'Université Pompeu Fabra de Barcelone.


J'ai beaucoup aimé L'artiste des dames, dont le héros sort à nouveau de l'hosto psychiatrique pour une enquête policière complêtement déjantée, loufoque, absurde !!! Ce héros m'a fait penser à certains dessins de Reiser (du style "gros dégeulasse" - J'vous juuûre, c'est un titre d'ouvrage !). Plus qu'un héros, c'est plutôt un SUPER ANTI-HEROS que l'auteur nous présente !!!!
Donc avis aux amateurs !!!

édit mu' : J'ai déplacé ton post au bon endroit. On crée un topic par auteur ou par livre, on ne mélange pas les auteurs et les genres car celà rend les recherches difficiles et ça créerait un joli bordel. Bon allez, ce coup-ci je te pardonne, tu es nouvelle. Si tu as des soucis pour naviguer sur le forum, va faire un petit tour ici

Re- édit Lisou... : Oup's !!! désolée pour ce cafouillage indépendant de ma volonté !!! Et merci pour la rectification !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Eduardo Mendoza
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eduardo MENDOZA - Sans nouvelles de Gurb
» Eduardo MENDOZA - Présentation et bibliographie
» Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges
» Eduardo MENDOZA (Espagne)
» Eduardo MENDOZA - Le mystère de la crypte ensorcelée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par genres) :: Policier-
Sauter vers: