AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La marche de Radetzky- Joseph Roth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: La marche de Radetzky- Joseph Roth   Sam 27 Déc 2008 - 18:59

Resumé

Sur le champ de bataille de Solferino, le sous-lieutenant Von Trotta sauve la vie de l'empereur d'Autriche. Cet acte lui vaut d'être anobli. Arrachés à leur condition de paysans slovènes, les membres de la famille Von Trotta voient leur destin bouleversé. Sur trois générations, l'auguste faveur se transforme en une malédiction irrémédiable... Un requiem sur la chute de la monarchie austro-hongroise.



L'auteur




Auteur Autrichien, d'origine juive il se convertira au catholicisme vers la fin de sa vie. Il est considéré comme mégalomane et aimant se mettre en scène dans ses romans.
Ne en 1894 dans un lieu incertain (comprendre différent selon les biographies), il ne connait pas son père et se prétendra enfant illégitime d'un haut fonctionnaire autrichien. Il étudie la philosophie et les lettres, devient journaliste. En 1916 il s'engage dans l'armée. En 1933 il s'exile d'Allemagne (il critiquera l'Anchluss et la montée du nazisme) et vient s'intaller à Paris où il sombre dans l'alcoolisme et la misère. Il meurt en 1939 à Paris.
Il regrettera toute sa vie la monarchie et l'empire.

Ce que j'en pense : un livre qui va me marquer. Honnêtement je ne pensais pas qu'il me mettrait dans cet état (les a prioris c'est mal ! ).
J'ai encore du mal à en parler. Tout comme l'éducation sentimentale c'est un roman d'apprentissage "raté", sauf qu'il y a un coté plus tragique dans ce roman, en effet le destin des personnages de la famille sont liés à l'empereur d'Autriche Hongrie. Or, le roman débute par l'évènement qui annonce "le début de la fin de l'empire" et du coup l'avènement de la famille est avorté.
Le second aspect tragique du roman c'est surement les relations filiales, je m'explique : le grand père est un héros "malgré-lui" le père fonctionnaire et le fils militaire... Ils vivent tous les 3 dans des codes extrèmement précis, sensé empecher le malheur, ainsi leurs relations ne sont que très formelles, ils ne se laissent jamais aller à l'émotion. Le jeu des focalisations (internes et externes) rendent les dialogues père et fils très poignants car, nous lecteurs, nous rendons compte des non-dits.


Bref j'ai beaucoup aimé. je crois que ce livre va me manquer et me marquer.
Revenir en haut Aller en bas
 
La marche de Radetzky- Joseph Roth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Marche de Radetzky - Joseph Roth
» Joseph Roth (Autriche)
» Joseph Roth
» FLASH : MESSE DU SAMEDI 07/01/2012 EGLISE SAINT JOSEPH A MATONGE – UNE LITURGIE DE LA PAROLE ET DE L’ENGAGEMENT CHRETIEN POUR SAUVER LE CONGO
» Avis de marché - Ville de Paris (75) - restauration des décors peints et sculptés de la chapelle des bienheureux martyrs à l'église Saint Joseph des Carmes à Paris 6e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: