AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wajdi Mouawad -Incendies-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TiZ
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 30
Localisation : Bengaluru
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Wajdi Mouawad -Incendies-   Lun 4 Mai 2009 - 1:00

Il s'agit là d'un véritable coup de coeur, je n'ai pas vibré sur une pièce depuis mes années de lycée. C'est une amie metteur en scène à Montréal qui me l'a fait découvrir. Je m'attendais donc à quelque chose d'énorme, mais pas à ce point là.

Wajdi Mouawad est d'origine libanaise, mais quitte son pays avec sa famille à l'âge de 8 ans, pour la France puis le Québec. Il y travaille depuis 1983, comme metteur en scène, acteur, auteur. Il est aussi fondateur et directeur de plusieurs compagnies de manière successive ou synchrones, entre la France et le Québec (Théâtre de Quat’Sous à Montréal, Théâtre Ô Parleur avant cela, Au Carré de l’hypoténuse , ...)

Parmi ses oeuvres, on compte
-Willy Protagoras enfermé dans les toilettes (élue meilleure production à Montréal par l’ Association québécoise des critiques de théâtre)
-Rêves
-Les mains d'Edwige au moment de la naissance
-Littoral (Molière du meilleur auteur francophone vivant)
-Incendie
-Forêts

Ces trois dernières œuvres s'articulent autour des thèmes de la filiation, de la guerre et de la mémoire.

Je viens de lire Incendie :
Jeanne et Simon sont deux jumeaux qui au moment de la mort de leur mère se voient découvrir l'existence d'un frère et par le testament, sont sommés de retrouver leur père et remettre à chacun d'eux une lettre. Cette même mère qui depuis 5 ans s'est tue, et n'a plus rien dit jusqu'au jour de sa mort.

Le thème des origines m'a tout de suite séduite, j'ai commencé le livre avec beaucoup de hâte. Le style est très aéré, mais la violence émerge vite et on ne se sent plus si à l'aise. La poésie transpire des mots, et on évolue dans l'histoire de moins en moins léger. J'ai savouré chaque scène, chaque chant, plus j'avançais.
L'auteur jongle avec passé/présent avec beaucoup d'habileté, de clarté, et la sensation que j'ai ressenti chaque fois relève de l'aspiration, au sens littéral. Le personnage de la mère reste assez central malgré le début marqué par sa mort. Sans quoi finalement on ne pourrait comprendre l'histoire.

C'est aussi une des rares pièces où j'ai senti le poids de plus qu'aurait eu la mise en scène, de la multiplicité des représentations et des jeux, et donc de tout ce que je manquais à lire simplement le texte. On retrouve tout plein de manières de parler Québécoise, ce qui m'a rappelé aussi de bons souvenirs.
Je me retrouve à expliquer avec beaucoup de difficultés pourquoi je me suis sentie si submergée par son écriture, peut être aussi je viens tout juste de terminer le livre, tout est encore chaud dans ma tête. Je gagnerais peut-être à le relire, avec moins d'implications émotionnelles. En tous les cas je n'attends qu'une chose, pouvoir voir cette pièce en scène, ou au moins pouvoir découvrir un autre bout de la poésie de Wajdi Mouawad, mais en mouvement au théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Wajdi Mouawad -Incendies-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wajdi MOUAWAD (Liban/Canada/Québec)
» Wajdi Mouawad
» Wajdi MOUAWAD (Liban/Canada/Québec)
» les jolis poèmes (ou extraits)
» [Mouawad, Wajdi] Anima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Théâtre-
Sauter vers: