AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lignes de faille - Nancy Huston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 28
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Lignes de faille - Nancy Huston   Dim 2 Aoû 2009 - 13:06

Lignes de faille - Nancy Huston (Babel 2006)


4e de couverture


Entre un jeune californien du 21e siècle et une fillette allemande des années 1940, rien de commun si ce n'est le sang. Pourtant, de l'arrière-grand-mère au petit garçon, chaque génération subit les séïsmes politiques ou intimes déclenchés par la génération précédente. Monstrueuses ou drôles, attachantes ou désespérées, les voix de Sol, Randall, Sadie et Kristina (des enfants de 6 ans dont chacun est le parent du précédent) racontent, au cours d'une marche à rebours vertigineuse, la violence du monde qui est le nôtre, de San Francisco à Munich, de Haïfa à Toronto et New York.
Quel que soit le dieu vers lequel on se tourne, quelle que soit l'époque où l'on vit, l'homme a toujours le dernier mot, et avec lui la barbarie. C'est contre elle pourtant que s'élève ce roman éblouissant où, avec amour, avec rage, Nancy Huston célèbre la mémoire, la fidélité, la résistance et la musique comme alternatives au mensonge.


Courte biographie (sur 4e de couverture)


Née à Calgary (Canada), Nancy Huston, qui vit à Paris, a publié de nombreux romans et essais chez Actes Sud et chez Leméac, parmi lesquels Instruments des ténèbres (1996, prix Goncourt des lycéens et prix du livre Inter), L'Empreinte de l'Ange (1998, grand prix des lectrices de Elle), et dernièrement Passions d'Annie Leclerc (2007). Elle a reçu le prix Femina 2006 pour Lignes de faille.

Eléments biographiques (source Wikipédia)


Quand Nancy Huston a six ans, sa mère part refaire sa vie ailleurs. Son père s'installe dans le New Hampshire aux États-Unis quand elle a quinze ans. Elle explique son intérêt pour la littérature par le traumatisme de l'abandon par sa mère de la fillette qu'elle était : « Le lien que j'avais, petite, avec ma mère était un lien d'absence, exclusivement nourri d'imaginaire et d'évocations à travers ses lettres, ses mots. »

Elle arrive en France à l'âge de 20 ans. Elle devient une élève de Roland Barthes. Elle participe un temps au MLF, période pendant laquelle elle écrit des essais. Viennent ensuite les romans, avec en 1981 Les Variations Goldberg. Avec Cantique des plaines, elle revient pour la première fois dans son travail romanesque à sa langue maternelle et à son pays d'origine. Comme le roman est refusé par les éditeurs anglophones, elle se résigne à le traduire en français et s'aperçoit en passant que la traduction améliore l'original ! Depuis, elle utilise cette technique de double écriture.

Nancy Huston est également musicienne, jouant de la flûte et du clavecin. La musique est d'ailleurs une source permanente d'inspiration pour beaucoup de ses romans.

Elle est la conjointe du philosophe, linguiste et sémiologue français d'origine bulgare Tzvetan Todorov.

Mon avis


Je trouve que la 4e de couverture résume assez bien le livre. Le livre se divise en 4 parties dans lesquelles chacun des enfants va s'exprimer sur une partie de sa vie, qui est causée par la/les génération(s) suivante(s) et déterminante pour les générations futures.
-J'ai bien aimé ce côté "saga familiale" à rebours, puisqu'on part du petit Sol (2001) pour arriver jusqu'à son arrière-grand-mère (années 1940). Au fur et à mesure que l'on remonte dans le temps les interrogations des générations les plus récentes trouvent leurs explications, et il en suit une atmosphère particulière du fait que si le lecteur comprend de mieux en mieux les agissements des anciens, les jeunes générations ne le sauront jamais. On voit très bien comment chaque générations a vécu avec ses traumatismes et ses secrets, et comment ceux-ci influent sur la vie de gens nés des décennies après eux.
-J'ai bien aimé aussi le fait que l'auteur traite de beaucoup de problématiques à la fois au sein du même livre. On part des Etats-Unis du 21e siècle pour arriver en Israel pendant la Guerre du Golfe, puis on retourne aux USA des années 1960 pour enfin aboutir à l'Allemagne de la 2nd guerre mondiale. On parcours le monde de la dernière moitié du 20e siècle avec ses évènements clés à rebours,ce qui est absolument savoureux! L'auteur nous montre par là clairement que chaque génération a au fond vécu dans un monde différent du monde de celle qui lui a précédé, et que c'est la raison de ce que nous appellons communément "conflit de génération". Ici ramené à une échelle "planétaire". J'ai trouvé le concept génial parce qu'original, et parce que le livre résume à lui seul les grandes problématiques qu'ont connu les gens qui ont vécu au 20e siècle.

Si la 1ère partie peut en agacer certains (Sol étant un petit génie malsain) l'impression négative qu'on peut avoir du roman s'estompe quand vient l'histoire de son père, qui lui est normal. Au début de ma lecture je me suis dis : Oh non encore un roman qui veut choquer, mais je me suis vite rendue compte de mon erreur la partie de Sol passée. Je pense hélas que c'est un poids dans le livre et que cette provocation à outrance dès le début du roman peut en décourager de moins coriaces que moi. Il faut le savoir, alors vous êtes prévenus Smile.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lignes de faille - Nancy Huston
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lignes Maritimes d'Afrique Equatoriale
» Problème de lignes parasites
» Ou se situe "Le leg de la faille"
» Un blog : Lignes de métro
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: