AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Homo Faber - MAX FRISCH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Homo Faber - MAX FRISCH   Sam 13 Mar 2010 - 19:46

Homo Faber - MAX FRISCH


4e de couverture :

Walter Faber, ingénieur, voyage beaucoup, au service de l'Unesco. Il raconte sa vie, ses aventures, ses voyages, à la manière d'un technicien, dans un style précis. Pourtant, à travers ce langage dépouillé, une autre vie s'impose, qui ne se réduit pas à des chiffres ou à une série de coïncidences que l'on prendrait bien pour le destin.
Au cours de ses voyages, Faber rencontre trois femmes aussi différentes entre elles que les visages différents qu'il leur montre.
Un roman plein d'entrain et de péripéties, qui montre l'impuissance de l'homme de la civilisation moderne.

Biographie : http://www.gallimard.fr/

Né en 1911 à Zurich, Max Frisch, après ses études et des voyages en Europe centrale, est devenu architecte tout en se consacrant à sa vocation littéraire. Il a reçu en 1958 le prix Georg Büchner, et en 1976 le prix de la Paix, décerné par les libraires allemands. Son œuvre comporte de nombreuses pièces de théâtre et des romans. Il est décédé en 1991.

Mon avis :
Ce livre fait partie des romans les plus importants du 20e siècle; aussi, étant littéraire ET plus particulièrement germaniste, je me devais de lire ce livre. Je trouve la présentation que livre la 4e de couverture assez mauvaise, car elle met l'accent sur le secondaire d'une part; et d'autre part il est absolument faux de qualifier ce roman de "plein d'entrain". je regrette, NON,
Homo Faber n'est pas "plein d'entrain". Bien au contraire : c'est lourd, ça n'a pas d'âme. De ce point de vue l'auteur a admirablement réussi ce qu'il s'était fixé pour objectif : un roman sans émotions, sans pathos, dans lequel le protagoniste vit et décrit sa vie avec un objectivisme et une indifférence aux belles choses de la vie qui a quelque chose de glacial. Cet homme, c'est l'homme moderne. Et il fait peur.
De plus, j'ai trouvé que certaines intrigues frôlaient l'irréalisme, ce qui a amplifié la distance qui existait déjà entre le texte et moi. Une chose m'a dérangé plus que tout :

Spoiler:
 

En deux mots : non crédible !

Et pour conclure : un livre intéressant du point de vue de la réflexion menée par l'auteur (comme rendre l'essence de l'homme moderne à travers mon écriture), mais qui du même coup est devenu pour moi parfaitement indigeste.

Le roman a par ailleurs été adapté au cinéma en 1991 par Volker Schlöndorff sous le titre The Voyager. Plus d'infos :

http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Voyager
Revenir en haut Aller en bas
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Homo Faber - MAX FRISCH   Jeu 13 Juin 2013 - 14:52

J'avais peur du style de ce livre, dont j'avais beaucoup entendu parler. Mais contrairement à toi, le style ne m'a pas tant déplu et j'ai eu pas mal de facilité à le lire. Je partais avec pas mal d'appréhensions au début, pourtant. 

Je trouve par exemple que 
Spoiler:
 
se lit très vite.

Ma lecture remonte à bientôt une année, donc j'ai oublié un certain nombres de choses. Et si je suis d'accord avec toi pour dire qu'il n'est pas plein d'entrain, le récit raconte pas mal de péripéties.

En ce qui me concerne, j'avais bien aimé ce livre, j'ai été content de découvrir ce qui semble être être l'oeuvre majeure de Max Frisch.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
 
Homo Faber - MAX FRISCH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: