AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Constat d'Accident - Paul Auster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 30
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Constat d'Accident - Paul Auster   Ven 30 Avr 2010 - 15:24


Uploaded with ImageShack.us

Quatrième de couverture

Cette suite de courts récits, articles, préfaces, réunis par Paul Auster, semble d'abord un reflet de son univers romanesque. Mais peu à peu, après l'évocation de l'enfance, du hasard, de l'amitié, de la littérature et de la poésie, la fiction et la mémoire s'éloignent et Constat d'accident prend l'aspect d'une chronique d'inquiétude : les mots d'un romancier que les terribles événements du 11 Septembre auraient ramené vers les angoisses du passé. Paul Auster, qui fut considéré par la critique comme le plus français des écrivains américains, dit ici son appartenance, ses utopies, ses réticences face à la politique de G. W. Bush, mais aussi sa confiance et son respect pour l'humanité.

Ca se lit vite, beaucoup trop vite mais on y retrouve quand même toute la beauté de l'écriture de Paul Auster.
Dans ce petit livre, rien de romancé, il se souvient d'anecdotes, commente l'actualité et prend position sur les évènements du 11 septembre. On le retrouve un petit peu plus engagé même si les idées ne sont pas développées et que son inimitié ( je ne trouve pas d'autre mot ) pour le politique de Bush est juste suggérée.
C'est une petite critique de la politique et la société américaine. Il essaie de comprendre aussi l'engouement pour le football est surtout la réaction des gens lors de la victoire de la France au Mondial 1998. Le chauvinisme et la fierté d'appartenir à une patrie ne se voient que lorsqu'il y a victoire qu'elle soit sportive ou de guerre.
Et puis ça parle de New York, rien ne vaut New York ( à part y aller ) décrite par P.Auster.

Quel est l'intérêt de ce livre si rien n'est développé, chaque histoire ne prend que deux ou 3 pages ? Ben, rien que le plaisir de lire sa poésie et d'en savoir un peu plus sur lui, de passer un peu plus d'une heure en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Constat d'Accident - Paul Auster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SEUL DANS LE NOIR (PAUL AUSTER)
» PAUL AUSTER
» SEUL DANS LE NOIR de Paul Auster
» Paul Auster.
» Paul Auster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: