AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yann Queffelec - Le charme noir -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TiZ
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 29
Localisation : Bengaluru
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Yann Queffelec - Le charme noir -   Mer 27 Juil 2011 - 13:54

Yann Queffelec - Le charme noir -

Quatrième de couverture:
"Marc Frocin. C'est mon nom. J'ai quarante ans. Je n'ai pas de métier, pas d'argent, pas d'amis, pas de maison, je vis aux crochets des femmes, et quand les crochets sont émoussés je m'en vais. Mes ambitions de jeunesse ont sombré. J'espérais faire une oeuvre d'art, j'ai fait la guerre entre-temps, un peu de placard, un peu de prison - terminé pour l'art. J'ai trois drogues : la poésie, le pastis et la nuit.[...]"
- éditeur : Folio - date d'édition : 30081985 -

Cet extrait, qui sont en fait les premières lignes, résument assez bien ce livre. Le ton est posé d'entrée de jeu.
Il s'agit ainsi d'un roman à la première personne du singulier majoritairement, entre l'autobiographie, le roman engagé (la guerre d'Algérie tient une part non négligeable de l'histoire), mais dont le cynisme et la débauche concentrée dans le personnage de Marc Frocin en font un genre tout particulier.
On reconnait bien le style de Queffelec dans ces traits et le style employé, qui attendront leur apogée dans les "noces barbares" qu'il écrira un peu plus tard et grâce auquel il gagnera le Goncourt.

Marc Frocin est menteur, alcoolique, cynique et débauché, et ce dès son plus jeune âge, mais il garde cette "lucidité artistique", une certaine vivacité d'esprit, et une poésie (toute personnelle cela dit), qui rendent la lecture rapidement adictive. 
Il rejoint l'Algérie sur un coup de tête, et son inaptitude à la vie en général lui fera vivre cette expérience d'une façon bien différente de celle de ses "compagnons", renforçant d'une part ses traits de personnalité les plus sombres, et le cloitrant d'autre part littéralement dans ses vices. 
Qu'on ne se méprenne pas, il est détestable tout au long de la lecture, et quelques passages sont même assez difficiles à lire pour leur violence, sans pour autant atteindre celle rencontrée dans "les noces barbares". Mais l'écriture est tellement belle, travaillée, que ça a été un véritable plaisir pour moi de lire ce roman, malgré toute la noirceur du contenu qui peut facilement rebuter un lecteur (surtout en ce début de vacances). 

Je me lancerais volontiers dans une autre de ses œuvres, celle-ci m'a redonné ce plaisir de la lecture pour la beauté des mots.
Revenir en haut Aller en bas
 
Yann Queffelec - Le charme noir -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yann Queffélec
» Yann Queffelec
» [Queffelec, Yann] Moi et toi
» [Queffelec, Yann] Les noces barbares
» A ton étoile, le remix de Yann Tiersen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: