AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Sam 6 Aoû 2011 - 23:16

Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough



4e de couverture :

Roman Meggie Cleary : un destin à peine ébauché, mais si lourd à porter. Tout a commencé par l'arrachement à la ferme natale, quand sa famille a quitté la Nouvelle-Zélande pour l'Australie. Là, dans l'immense domaine dont son père est le régisseur, la petite Meggie travaille et veille sur ses frères. Elle n'a que neuf ans lorsqu'elle rencontre celui qui va marquer toute sa vie : Ralph de Bricassart, un jeune prêtre ambitieux. Au fil des années, ils vont se chercher, se fuir, se retrouver, se perdre de nouveau... Pour se délivrer de cet amour impossible, elle épouse Luke O'Neill, qui très vite révèle sa véritable nature, brutale et tyrannique. De son côté, Ralph, fidèle à sa vocation, gravit les échelons de la hiérarchie ecclésiastique...

Biographie de l'auteur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Colleen_McCullough

Colleen McCullough AO (née le 1er juin 1937) est une écrivaine australienne à succès. Elle est née à Wellington, dans l'ouest de la Nouvelle-Galles du Sud. Elle est née d'une mère néo-zélandaise et d'un père écossais.

Neurologue de formation, elle a travaillé dans différents hôpitaux à Sydney et au Royaume-Uni avant de s'installer pour dix années de recherche et d'enseignement au Département de Neurologie à l'École de Médecine de New Haven, Connecticut. À la fin des années 1970, elle s'est fixée sur l'île de Norfolk, où elle vit avec son mari.

Sa carrière d'écrivain commença avec le roman Tim (qui a été adapté à l'écran avec Mel Gibson et Piper Laurie comme interprètes principaux), suivi de Les oiseaux se cachent pour mourir, Une obsession indécente, Une foi pour le troisième millénaire, La Fuite de Moragan, et la série en six volumes des Maîtres de Rome. Le sérieux de la recherche historique dans ses romans sur Rome a conduit la Macquarie University à la nommer docteur ès lettres en 1993.

Elle a également écrit une biographie : Roden Cutler, V.C.

Elle est membre de l'Académie des Sciences de New York, ainsi que de l'Association américaine pour le progrès de la science.

Elle aime également la peinture elle exposera ses œuvres à quelque reprises.

Mon avis :

Les oiseaux se cachent pour mourir fait parti de ces romans dont tout le monde connaît le titre mais que personne (ou presque) n'a lu. Je ne sais pas à quoi je m'attendais exactement, mais j'avoue avoir été surprise par l'intrigue. C'est très bête j'avoue k10
J'ai beaucoup aimé ce livre, le côté saga familiale australienne. Voir les enfant grandir, vieillir, avoir des enfants à leur tour, et ainsi de suite. C'est une lecture prenante, que l'on dévore malgré ses quelques 669 pages (j'avoue néanmoins avoir sauté les passages descriptifs sur la faune et la flore australienne). Il faut cependant avouer que niveau clichés / situations romanesques rebattues 100 fois, rien ne nous est épargné. On a :
- la pauvre famille nombreuse secouru par une riche parente qui décide tout d'un coup de se manifester.
- famille nombreuse mais qu'une seule fille, évidemment.
- famille qui vit à la campagne, isolée du reste du monde et heureuse comme ça.
- une fille qui tombera amoureuse d'un prêtre aussi beau qu'inaccessible.
- un mariage avec un homme "violent et tyrannique" (dixit la 4e de couv'; euh ça se discute...si cet homme est violent et tyrannique pour Colleen McCullough j'aurai envie de lui demander si elle a déjà lu des romans avant d'écrire son livre...quoique pas besoin d'aller chercher dans des livres, malheureusement la réalité aussi est très parlante).
- des liens de parenté ignorés des intéressés.
- des morts tragiques.
- globalement, un sort qui s'acharne (j'aurais presque pu en rire).

Bon, il ne manquait plus que l'inceste et je crois qu'on avait à peu près tout...
Et pourtant, et pourtant...on se laisse prendre. On s'intéresse au sort de cette famille et à chaque génération on espère que le vent tourne.
Une chose m'a cependant étonné, et ce sera mon seul bémol : quand on fait le bilan de ce qu'il se passe c'est quand même une tragédie (!). Eh bien je ne sais pas si ça tient au livre ou à moi qui m'endurcis, mais je n'ai pas eu de compassion ni de peine 1 seule seconde. Et pourtant on a là un matériau hautement tragique (encore une fois : le sort s'acharne). Colleen McCullough n'a selon moi pas eu la maîtrise littéraire nécessaire pour le faire, et c'est fort dommage, car cela aurait hissé son livre parmi les plus grandes tragédies romanesques. Les personnages et leur douleur manquent un peu d'incarnation.

PS : j'ai absolument tenu à mettre la couverture qu'a mon exemplaire parce que je la trouve kitch à souhait!! Pendant toute la lecture je me suis dis que les gens devaient penser que je lisais un roman d'amour du genre Danielle Steel k10 J'en aurais presque eut honte ! (non mais avouez qu'elle est super mal choisie cette couverture!).
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Dim 7 Aoû 2011 - 1:13

Alors je fais partie de ces rares personnes à avoir lu le livre. Je l'ai lu adolescente après avoir vu le feuilleton ( très fidèle au roman ) avec dans le rôle de Ralph de Bricassard : Richard Chamberlain. C'est le côté romanesque qui avait dû mettre en émoi l'adolescente que j'étais. J'avais beaucoup aimé le livre même si je connaissais l'histoire mais cette saga familiale a su me faire vibrer.
En y réfléchissant, je ne suis pas sûre non plus d'avoir ressentie de la compassion, j'ai aimé suivre les histoires de cette famille mais aucun des personnages ne m'avaient réellement touchée. C'est plutôt l'ensemble du roman.
N'empêche que c'est un des livres que j'ai lu ado mais dont je me souviens parfaitement du contenu.

Et oui, la couverture est moche, celle de l'époque n'était pas plus jolie. C'était des oiseaux sur fond de coucher de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Dim 7 Aoû 2011 - 12:45

Oui j'ai vu les autres couvertures du livre et je suis étonnée de voir qu'il n'y en a aucune qui fasse justice au livre. Elles sont plus hideuses (et sans rapport avec l'histoire) les unes que les autres.
Quant au film on m'a beaucoup vanté le charme de Richard Chamberlain qui est, paraît-il, absolument parfait dans le rôle de Ralph de Bricassart. Du coup je me laisserai peut-être tenté un de ces jours si j'arrive à me procurer le film ^^
Revenir en haut Aller en bas
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Dim 7 Aoû 2011 - 20:36

J'ai également lu ce roman quand j'étais adolescente. C'est une grande saga familiale. Ce qui m'en reste c'est la tonte des moutons et les mauvaises relations de couple. Et puis la passion amoureuse avec le prêtre.
Cela a été un bon moment de lecture.
Mais j'ai lu des livres qui m'ont bien plus ébranlée au niveau des sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Lun 8 Aoû 2011 - 11:15

Bon ça me rassure de voir que ce n'est pas moi qui suis devenue complètement insensible Smile
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Lun 8 Aoû 2011 - 17:13

Citation :
Quant au film on m'a beaucoup vanté le charme de Richard Chamberlain qui est, paraît-il, absolument parfait dans le rôle de Ralph de Bricassart. Du coup je me laisserai peut-être tenté un de ces jours si j'arrive à me procurer le film ^^
Fort probable que le feuilleton ait mal vieilli. mais il doit se trouver facilement, il a eu un grand succès.
Richard Chamberlain a ( avait ) beaucoup de charme et le rôle, en effet lui collait assez bien. D'ailleurs, le pauvre, n'a pas par la suite brillé dans sa carrière. Ce rôle lui a sûrement beaucoup trop collé à la peau.
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Mer 10 Aoû 2011 - 14:29

Ah ouiiii moi aussi ça fait parti des romans d'adolescence n15. Je l'ai aussi lu après avoir vu une partie des feuilletons (je dis une partie parce qu'il me semble que c'était long enfin qu'il y en avait pas mal et que je ne les ai pas vu dans l'ordre :p) Mais Chamberlain avait son charme "à l'époque". Je suppose que ça a du super mal vieillir.
Tout ça pour en revenir au livre que j'avais dégoté chez ma grand mère qui était très fleur bleue, et franchement? Ben j'avais bien aimé^^. Mais bon je me laisse vite prendre dans ce genre de trucs très pralinesques...
C'est vrai que tous les ingrédients du mélo y sont et qu'on se demande bien ce qui peut arriver de pire après chaque tuile mais il en arrive toujours d'autres. Bon moi ça m'a pas trop fait pleurer mais faut reconnaitre qu'ils y vont fort^^.
C'est certainement pas le roman du siècle mais bizarrement on reste dedans jusqu'à la fin et comme ALinoé et Mu', je m'en rappelle encore.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Mer 10 Aoû 2011 - 23:18

Je suis sincèrement épatée : soit on a un forum de cracks qui lit ses "classiques" (pas à prendre au sens Racine/Goethe/Shakespeare du terme), soit je faisais partie de la minorité des incultes sans le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Jeu 11 Aoû 2011 - 0:12

Mais nan t'es juste plus jeune que nous et c'était une série tellement culte dans les année 80 tout comme julio iglesias, toutes les nanas étaient folles de Ralph de Bricassart. Faut quand même dire qu'à "cette époque" c'était le genre de roman qui faisait fantasmer toutes les ménagères de - et + de 50 ans, les midinettes en manque de sensations, les fleurs bleues etc et moi lool. ALors quand ils ont mis Chamberlain pour jouer Ralph c'était Gable dans Rett n15

Pour le fun va voir: Bande d'annonce

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Jeu 11 Aoû 2011 - 10:52

Ah oui effectivement, je n'étais même pas encore née à ce moment là Laughing ! Bon j'ai une excuse alors...
Pour la bande annonce : k10 mais ce qui me gêne un peu c'est que la voix qui double Richard Chamberlain c'est la même que Batman en version dessin animé...ça c'est plutôt de la mienne de génération Very Happy Mais du coup je crois que j'aurai du mal à adhérer au culte du père Ralf.
Revenir en haut Aller en bas
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Jeu 11 Aoû 2011 - 11:40

J'étais tout petit quand la série aété diffusée, mais je me rappelle du curé et des moutons (il y a pas un moment où ils les tondent?). J'étais en vacances en montagne l'été où cela a été diffusé. Ca rentrait pas dans le cadre de ces sagas familiales à la mode durant pas mal d'étés?

Par contre je ne savais pas que c'était tiré d'un livre. D'ailleurs, pendant longtemps j'ai confondu Les oiseaux se cachent pour mourir et Le silence des agneaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
jonkalak
Double daddy
Double daddy
avatar

Nombre de messages : 2434
Age : 40
Localisation : Planet earth
Date d'inscription : 25/11/2004

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Jeu 11 Aoû 2011 - 12:06

mu a écrit:
Fort probable que le feuilleton ait mal vieilli. mais il doit se trouver facilement, il a eu un grand succès.
C'est même rediffusé régulièrement sur le cable ou la TNT.
Mais je confirme que ça a beaucoup vieillit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.soleilceltic.com
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   Jeu 11 Aoû 2011 - 15:51

Citation :
J'étais tout petit quand la série a été diffusée, mais je me rappelle du curé et des moutons (il y a pas un moment où ils les tondent?).

Si ! C'est bien simple, la tonte, on ne parle que de ça k10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les oiseaux se cachent pour mourir - Colleen McCullough
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: