AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le complot contre l'Amérique - Philip Roth

Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Le complot contre l'Amérique - Philip Roth   Mer 14 Sep 2011 - 13:38

Le complot contre l'Amérique - Philip Roth


4e de couverture :
http://www.folio-lesite.fr/Folio/livre.action?codeProd=A33790

Lorsque le célèbre aviateur Charles Lindbergh battit le président Roosevelt aux élections présidentielles de 1940, la peur s'empara des Juifs américains. Non seulement Lindbergh avait, dans son discours radiophonique à la nation, reproché aux Juifs de pousser l'Amérique à entreprendre une guerre inutile avec l'Allemagne nazie, mais, en devenant trente-troisième président des États-Unis, il s'empressa de signer un pacte de non-agression avec Hitler. Alors la terreur pénétra dans les foyers juifs, notamment dans celui de la famille Roth.
Ce contexte sert de décor historique au Complot contre l'Amérique, un roman où Philip Roth, qui avait sept ans à l'époque, raconte ce que vécut et ressentit sa famille – et des millions de familles semblables dans tout le pays – lors des lourdes années où s'exerça la présidence de Lindbergh, quand les citoyens américains qui étaient aussi des Juifs avaient de bonnes raisons de craindre le pire. Ce faisant, il nous offre un nouveau chef-d'œuvre.


Biographie de l'auteur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Philip_Roth

Philip Roth est un écrivain américain né le 19 mars 1933 à Newark, dans le New Jersey.

Petit-fils d’immigrés juifs originaires de Galicie arrivés aux États-Unis au tournant du XXe siècle, fils d'un modeste agent d'assurances chez Metropolitan Life Insurance Company, il a une enfance heureuse à Weequahic (en), quartier de la petite classe moyenne juive de Newark, qui sera la scène principale d'un grand nombre de ses livres. Après des études à Rutgers à Newark, à l'Université de Bucknell en Pennsylvanie, puis à l'Université de Chicago, il y enseigne les lettres, puis la composition à l'Université de l'Iowa jusqu'au début des années 60, lorsqu'il s'établit à New York pour se consacrer à l'écriture. Il reprendra ses activités d'enseignant de manière intermittente, en littérature comparée, à Princeton et l'Université de Pennsylvanie, jusqu'en 1992. Il vit aujourd’hui dans le Connecticut.

Il accède à la reconnaissance internationale avec le recueil de nouvelles Goodbye, Columbus, qui remporte le National Book Award en 1960, et grâce à son bestseller Portnoy et son complexe, paru en 1969. Son œuvre est notamment dédiée à son personnage et alter ego Nathan Zuckerman, dont le cycle débute avec L'Écrivain des ombres (Ghost Writer, 1979) et s'achève avec Exit le fantôme en 2007.

Cité par le célèbre critique Harold Bloom parmi les quatre principaux auteurs américains vivants, avec Cormac McCarthy, Don DeLillo et Thomas Pynchon, il est avec ces deux derniers l'un des principaux représentants du courant post-moderne, mais son œuvre variée ne s'y résume pas. La réflexion de Roth sur l'identité américaine, notamment à travers l'histoire des années 1940 à 1960, nourrit ses œuvres les plus récentes (Pastorale américaine, Le Complot contre l'Amérique). Philip Roth est souvent cité parmi les favoris du Prix Nobel de littérature, mais ne l'a pour l'instant pas reçu, fait qualifié d'anomalie par diverses autorités comme le New York Times ou encore Toni Morrison, dernier lauréat américain. Philip Roth est enfin le seul auteur américain vivant à voir son œuvre faire l'objet d'une édition par la Library of America, ce qui n'est arrivé que deux fois par le passé, avec Eudora Welty et Saul Bellow ; la publication des huit volumes devrait s'achever à l'occasion du quatre-vingtième anniversaire de l'écrivain, en 2013.

Bibliographie : (uniquement oeuvres de fiction)

Cycle Nathan Zuckerman

-- >Première apparition de Nathan Zuckerman dans "My life as a man", 1974 trad. "Ma vie d'homme", 1976

*The Ghost Writer, 1979
trad. : "L'Écrivain des ombres", 1981 ; rééd. "L'Écrivain fantôme" in Zuckerman enchaîné, 1987
*Zuckerman Unbound, 1981
trad. : "Zuckerman délivré", 1982
*The Anatomy Lesson, 1983
trad. : "La Leçon d'anatomie", 1985
*The Prague Orgy, 1985
trad. : "L'Orgie de Prague" in Zuckerman enchaîné, 1987

Les quatre romans ci-dessus sont réunis dans Zuckerman Bound (Zuckerman enchaîné), trilogie et épilogue.

*The Counterlife, 1986
trad. : "La Contrevie", 1989 nouvelle traduction en 2004.
*American Pastoral, 1997
trad. : "Pastorale américaine", 1999.
*I Married a Communist, 1998
trad. : "J'ai épousé un communiste", 2001.
*The Human Stain, 2000
trad. : "La Tache", 2002
*Exit Ghost, 2007
trad. : "Exit le fantôme", 2009

Cycle David Kepesh

*The Breast, 1975
trad. : "Le Sein", 1975
*The Professor of Desire, 1977
trad. : "Professeur de désir", 1979
*The Dying Animal, 2001
trad. : "La Bête qui meurt", 2006

Cycle Nemesis

*Everyman, 2006
trad. : "Un homme", 2007
*Indignation, 2008
trad. : "Indignation", 2010
*The Humbling, 2009
trad. : "Le Rabaissement", 29 septembre 2011
*Nemesis, 2010

Autres romans

* Letting Go, 1962
trad. : "Laisser courir", 1966
*When She Was Good, 1967
trad. : "Quand elle était gentille", 1971
*Portnoy's Complaint, 1969
trad. : "Portnoy et son complexe", 1970
*Our Gang, 1971
trad. : "Tricard Dixon et ses copains", 1972
*The Great American Novel, 1973
trad. : "Le Grand Roman américain", 1980
*My Life as a Man, 1974
trad. : "Ma Vie d'homme", 1976
* Deception, 1990
trad. : "Tromperie", 1993
*Operation Shylock: a Confession, 1993
trad. : "Opération Shylock : une confession", 1995
*Sabbath's Theater, 1995
trad. : "Le Théâtre de Sabbath", 1997
*The Plot against America, 2004
trad. : "Le Complot contre l'Amérique", 2006

Recueil de nouvelles :

* "Goodbye, Colombus", 1959 (trad. 1962).

Mon avis :

J'ai eu du mal à rentrer dans ce livre, sans savoir si ça tenait à lui ou à moi. Je pense que ça tient au concept même de l'oeuvre : Philip Roth présente une uchronie dans laquelle il imagine qu'un antisémite du nom de Lindbergh gagne les élections présidentielles américaines à la place de Roosevelt. Son roman décrit la montée en puissance de ce politicien ainsi que les conséquences qu'aurait eu son élection sur les Etats-Unis, et plus particulièrement sur la communauté juive. L'auteur mêle des évènements et personnages historiques réels avec des choses qui sont issues de sa seule imagination, ainsi qu'à sa propre vie de famille. Une annexe à la fin du livre ainsi qu'une chronologie des évènements historiques permet au lecteur de démêler le vrai de l'imaginaire dans ce roman, ce que je trouve indispensable pour ne pas s'emmêler les pinceaux.

Je pense que c'est le fait que le livre débute sur une partie "politique" qui m'a un peu freiné, mais il ne fait surtout pas s'arrêter en si bon chemin ! J'ai trouvé que cette idée de mélanger ces 3 dimensions pour former une unité qui serait le roman que nous avons sous les yeux tout simplement géniale. J'ai aimé l'histoire familiale ainsi que ce suspense qui naît du fait que l'on se demande sans cesse si, et comment la situation des juifs va se dégrader davantage. Par la suite la dimension "politique" que je trouvais indigeste pour entrer dans le roman ne m'a plus du tout gênée, bien au contraire, puisque bien qu'elle tente de donner l'illusion d'un simple récit d'évènements elle se trouve finalement romancée comme le reste du livre.

Une histoire intéressante et passionnante. Une très bonne démonstration sur la façon insidieuse dont les fascismes peuvent naître dans les sociétés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le complot contre l'Amérique - Philip Roth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philip Roth - Le Complot contre l'Amérique
» Le nouveau Philip Roth.
» Philip Roth.
» Philip Roth
» Philip ROTH - Le sein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: