AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Occupation - Annie Ernaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: L'Occupation - Annie Ernaux   Ven 6 Jan 2012 - 15:29

L'Occupation - Annie Ernaux


4e de couverture :

J'avais quitté W.
Quelques mois après, il m'a annoncé qu'il allait vivre avec une femme, dont il a refusé de me dire le nom. A partir de ce moment, je suis tombée dans la jalousie. L'image et l'existence de l'autre femme n'ont cessé de m'obséder, comme si elle était entrée en moi. C'est cette occupation que je décris. A. E.

Biographie de l'auteur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Ernaux

Annie Ernaux, née Annie Duchesne le 1er septembre 1940 à Lillebonne, est une écrivaine française.

Annie Ernaux passe son enfance et sa jeunesse à Yvetot, en Normandie. Née dans un milieu social modeste, de parents d’abord ouvriers, puis petits commerçants, Annie Ernaux fait ses études à l’université de Rouen. Elle devient successivement institutrice, professeure certifiée, puis agrégée de lettres modernes. Au début des années 1970, elle enseigne au collège d’Évire à Annecy, puis à Pontoise, avant d'intégrer le Centre national d'enseignement à distance.

Elle fait son entrée en littérature en 1974 avec Les Armoires vides, un roman autobiographique. En 1984, elle obtient le prix Renaudot pour un de ses ouvrages à caractère autobiographique, La Place.

Les Années, vaste fresque qui court de l'après-guerre à nos jours, publiée en 2008, est récompensée par le prix Marguerite Duras 2008, le prix François Mauriac 2008, le prix de langue française 2008 et le prix des lecteurs du Télégramme 2009.

En 2011, Annie Ernaux publie L'Autre fille, une lettre adressée à sa sœur, décédée avant sa naissance, ainsi que L'Atelier noir, qui rassemble différents carnets d'écriture constitués de notes, de plans et de réflexions liées à la rédaction de ses ouvrages. La même année une anthologie intitulée Écrire la vie paraît dans la collection « Quarto ». Elle rassemble la plupart des écrits autobiographiques de l'auteur et propose un cahier d'une centaine de pages, composées de photos et d'extraits du journal intime inédit de l'auteure.

En outre, un prix littéraire dont elle est la « marraine » porte son nom : le Prix "Annie Ernaux".

Bibliographie :

Trop conséquente, voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Ernaux .

Mon avis :


J'avais posté il y a quelques semaine un article sur son roman La Place : http://livrebd.forumactif.com/t2659-la-place-annie-ernaux .

Je m'attendais à un récit sur la guerre à cause du titre Laughing ; j'ai donc été bien surprise par la 4e de couverture.
C'est un texte très court (moins de 100 pages) qui se lit très bien mais là non plus je ne crierai pas au chef-d'oeuvre. Ce qu'elle dit sur la jalousie me paraît juste mais elle n'écrit rien de révolutionnaire tant au niveau du contenu que du style. Je pense que l'on aurait pu écrire un texte bien plus pertinent sur ce thème. Le plaisir de lecture me semble relever plus du voyeurisme que du plaisir de lire de la littérature.

Nombrilisme et voyeurisme, les mots-clés pour décrire la littérature française contemporaine ?
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Occupation - Annie Ernaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: