AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Beloved - Toni Morrison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Beloved - Toni Morrison   Dim 22 Jan 2012 - 16:30

Beloved - Toni Morrison



4e de couverture :


Inspiré d'un fait-divers survenu en 1856, Beloved exhume l'horreur et la folie d'un passé douloureux. Sethe est une ancienne esclave qui, au nom de l'amour et de la liberté, a tué l'enfant qu'elle chérissait pour ne pas la voir vivre l'expérience avilissante de la servitude. Quelques années plus tard, le fantôme de Beloved, la petite fille disparue, revient douloureusement hanter sa mère coupable. Loin de tous les clichés, Toni Morrison ranime la mémoire, exorcise le passé et transcende la douleur des opprimés.

« Son oeuvre, venue restituer à l'Amérique la mémoire, l'imaginaire et la langue de sa communauté, sonde la société contemporaine en transgressant tous les tabous. »
Le Point

« Un roman bouleversant, violent et douloureux, qui a valu à son auteur le prix Pulitzer en 1988. »
Eliane Vipois, Lire

Traduit de l'américain
par Hortense Chabrier
et Sylviane Rue

Biographie de l'auteur :
Toni Morrison, de son vrai nom Chloe Anthony Wofford, née le 18 février 1931 à Lorain (Ohio, États-Unis), est une romancière, professeur de littérature et éditrice américaine, lauréate du prix Nobel de littérature en 1993. Elle est à ce jour la huitième femme, la première femme noire et le seul auteur afro-américain, à avoir reçu cette distinction.
C’est le roman Beloved, dont l'édition française remonte à 1989, qui a fait connaître Toni Morrison en France. Mais sa notoriété américaine était venue dix ans plus tôt, coup sur coup, en l'espace de deux romans : Sula (1973) et Song of Solomon (1977).
Elle vit actuellement à Princeton.

Bibliographie :

Romans

* 1970 : The Bluest Eye (Holt, Rinehart & Winston). Traduction française : L'œil le plus bleu, 1994
• 1973 : Sula (Knopf). Traduction française : 1992
• 1977 : Song of Solomon (Knopf). Traduction française : Le chant de Salomon, 1996
• 1981 : Tar Baby (Knopf). Traduction française : 1996
• 1987 : Beloved (Knopf). Traduction française : 1989
• 1992 : Jazz (Knopf). Traduction française : 1998
• 1994 : Paradise. Traduction française : Paradis, 1998
• 2003 : Love. Traduction française : 2004
• 2008 : A Mercy. Traduction française : Un don, 2009

Essais

• 1992 : Playing in the Dark-Whiteness and the Literary Imagination (Harvard University Press)
• 1992 : Racing Justice, Engendering Power: Essays on Anita Hill, Clarence Thomas and the Others on the Constructing of Social Reality (Chatto and Windus)

Opéras

1986 : Dreaming Emmet

Littérature pour enfants avec Slade Morrison

Des livres co-signés avec son fils Slade Morrison.
• 2003 La Cigale ou la fourmi (Who's Got Game?: The Ant or the Grasshopper), fable adaptée d'Ésope et illustrée par Pascal Lemaître,
• 2003 Le Lion ou la souris (Who's Got Game?: The Lion or the Mouse?)

Mon avis :

C’est un livre que je me suis surprise à aimer.
En entrant dans le livre, j’ai d’abord été désarçonnée par le style de la narration, « riche et assez ardue » pour reprendre les mots de Margot dans son post sur le roman Sula (cf http://livrebd.forumactif.com/t1640-sula-toni-morrison?highlight=toni+morrison ).
Cela tient essentiellement à deux choses :

- la 1ère, c’est qu’en avançant dans le livre on s’aperçoit que l’histoire n’est pas racontée dans l’ordre chronologique. L’auteur considère pendant longtemps que certains éléments sont acquis au lecteur, et ce n’est que bien plus tard qu’elle va enfin lever les zones d’ombre. Une à une, au compte-goutte.
Du coup le lecteur se demande (du moins au début) s’il n’a pas loupé quelque chose, si ça ne tient pas à une lecture inattentive. Qu’il se rassure, il n’en est rien !

-la 2ème chose, c’est qu’en plus de ne pas tout nous dire d’emblée, il arrive à l’auteur de ponctuer son récit d’éléments fantastiques, voire magiques. Certains sont considérés comme réalistes par les personnages (l’existence des fantômes par exemple, en particulier celui hantant le n°124, semble admise par tous). D’autres aspects sont évoqués comme des rêves, effaçant encore un peu plus la frontière entre la « réalité » du roman, et « l’imaginaire ».

Je me serais attendue à être perdue, voire irritée par ce genre de procédé. Je n’aime pas ne pas comprendre un roman, les zones d’ombres m’irritent ; je me casse la tête à tenter de les combler, mais n’y parvenant pas, je finis généralement par stopper ma lecture, excédée par mes efforts inutiles.

Pourtant j’ai aimé ce roman, et je suis la première à en être étonnée. J’ai été en mesure d’accepter de lâcher prise, de me laisser porter par le récit et par cette langue que je qualifierai de poétique. C’est un des rares textes que j’ai lu en me disant quasi continuellement : « c’est beau ». On se laisse flotter, on flotte, et ça finit par payer, puisque presque tout se trouve expliqué pour celui qui poursuivra sa lecture jusqu’au bout.
Alors Margot, si je peux te donner un conseil : si tu devais lire un autre roman de cet auteur, lis-le en français ! C’est trop dommage de ne pas pouvoir savourer sa langue à 100% Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved - Toni Morrison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toni Morrison - "Home", "Beloved" et autres romans
» Toni Morrison - Le chant de Salomon
» Toni MORRISON (Etats-Unis)
» Toni Morrison
» Toni MORRISON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: