AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reflets en eau trouble - Joyce Carol Oates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 28
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Reflets en eau trouble - Joyce Carol Oates   Ven 4 Jan 2013 - 12:28

Reflets en eau trouble - Joyce Carol Oates


4e de couverture :

Dans la nuit, perdue sur un mauvais chemin, une voiture dérape, manque un virage et se précipite dans l’eau. Au volant, un sénateur ambitieux qui a bien arrosé sa soirée et comptait la finir dans les bras de la jeune femme assise à ses côtés. ATTENTION SPOIL :
Spoiler:
 

Du fait divers qui scandalisa l’Amérique de 1969, Joyce Carol Oates a tiré un roman bref et terrible, qui stigmatise le déclin moral, spirituel et intellectuel de la société américaine. Un conte cruel sur la puissance et la naïveté.

L'auteur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Joyce_Carol_Oates

Joyce Carol Oates est née à Lockport dans l'état de New York. Son père, Frederic Oates, est dessinateur industriel, et sa mère Carolina femme au foyer. Sa grand-mère paternelle, Blanche Woodside, vit avec la famille et est très proche de Joyce, qui l'évoquera dans son roman "The Gravedigger's daughter" en 2007. Son frère Fred Junior naît en 1943 et sa soeur Lynn Ann en 1956. Très tôt, elle s'intéresse à la lecture, notamment au livre de Lewis Caroll Alice aux pays des merveilles, que lui a offert sa grand-mère, et dont elle dira qu'il fut sa plus grande influence littéraire.

Puis à l'adolescence elle découvre les écrits de William Faulkner, Fiodor Dostoïevski, Henry David Thoreau, Ernest Hemingway, Charlotte Brontë, et Emily Brontë, qui l'influenceront beaucoup par la suite. Joyce commence à écrire à l'âge de 14 ans, lorsque sa grand-mère lui donne une machine à écrire. Elle travaille pour le journal de son lycée, le Williamsville South High School, dont elle sort diplômée en 1956 (c'est d'ailleurs la première dans sa famille à obtenir un diplôme d'enseignement secondaire).

Elle obtient alors une bourse pour l'université de Syracuse, où elle commence à écrire des romans, dont elle n'est jamais réellement satisfaite. A 19 ans, elle gagne cependant un prix dans un concours de nouvelles. Elle est diplômée de l'université de Syracuse en 1960, puis de l'université de Wisconsin-Madison en 1961.

Joyce Carol Oates, née le 16 juin 1938 à Lockport dans l'État de New York, est une poétesse et romancière américaine.

Bibliographie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Joyce_Carol_Oates


*Des gens chics, Stock, 1970
*Corps, éditions Pauvert, 1973
*Le Pays des merveilles, Stock, 1975
*Haute Enfance, Stock, 1979 (édition américaine 1969)
*Mariages et Infidélités, Stock, 1980
*Bellefleur, Stock, 1981 (édition américaine 1980)
*Eux, Stock, 1985
*La Légende de Bloodsmoor, Stock, 1985 - rééd. 2011
*L'Homme que les femmes adoraient, Stock, 1986
*Les Mystères de Winterthurn, Stock, 1987 - rééd. 2012
*De la boxe, Stock, 1988
*Marya, Stock, 1988
*Aile de corbeau, Stock, 1989
*Souvenez-vous de ces années-là, Stock 1991
*Cette saveur amère de l'amour, Stock, 1992
*Reflets en eau trouble, Ecriture, 1993
*Un amour noir, Éditions Du Felin, 1993
*Le Rendez-vous, Stock, 1993
*Au commencement était la vie, Éditions Du Felin, 1994
*Le Goût de l'Amérique, Stock, 1994
*Hantises, Poche, 1994
*Confessions d'un gang de filles, Stock, 1995
*En cas de meurtre, Actes Sud, 1996
*Corky, Stock, 1996
*Solstice, Stock, 1997 (édition américaine 1985)
*Zombi, Stock, 1997
*Man Crazy, Stock, 1999
*Premier Amour, Actes Sud, 1999
*Nous étions les Mulvaney, Stock, 1999
*Blonde, Stock, 2000 (édition américaine 2000). Un roman sur Marilyn Monroe.
*Mon cœur mis à nu, Stock, 2001
*Je me tiens devant toi nue - Miss golden dreams, Éditions Du Laquet, 2001
*Nulle et Grande Gueule, Gallimard Jeunesse, 2002
*Johnny Blues, Stock, 2002
*Délicieuses Pourritures, 2003
*Infidèles ; histoires de transgressions, Stock, 2003
*Le Ravin, Éditions de l'Archipel, 2003
*J'ai refermé ma porte, Éditions Philippe Rey, 2004
*Hudson River, Stock, 2004
*Je vous emmène, Stock, 2004
*La Foi d'un écrivain, Éditions Philippe Rey, 2004
*Zarbie les yeux verts, Gallimard Jeunesse, 2005
*Les Chutes, Philippe Rey, 2005 Prix Femina étranger
*Hantises, Stock, 2005
*Viol, une histoire d'amour, Éditions Philippe Rey, 2006
*Vous ne me connaissez pas, Éditions Philippe Rey, 2006
*La Fille tatouée, Stock, 2006
*Mère disparue, Éditions Philippe Rey, 2007
*Les Femelles, Éditions Philippe Rey, 2007
*Sexy, Gallimard Jeunesse, 2007
*La Fille du fossoyeur, Éditions Philippe Rey, 2008
*Journal 1973-1982, Éditions Philippe Rey, 2009
*Fille noire, fille blanche, Éditions Philippe Rey, 2009
*Vallée de la mort, Éditions Philippe Rey, 2009
*Le Triomphe du singe araignée, Éditions Les Allusifs, 2010
*Un endroit où se cacher, Albin Michel, coll. « Wiz », 2010
*Petite sœur, mon amour, Éditions Philippe Rey, 2010
*Folles Nuits, Éditions Philippe Rey, 2011
*J'ai réussi à rester en vie, Éditions Philippe Rey, 2011
*Le Musée du Dr Moses : histoires de mystère et de suspense, Éditions Philippe Rey, 2012

Mon avis :

L’histoire en elle-même m’a beaucoup plu, même si je ne peux pas en dire beaucoup plus de peur de spoiler. Comme la 4e de couverture trahissait beaucoup trop de l’intrigue, je me suis permise d’en cacher une partie, parce que je pense que le suspense fait partie intégrante du roman.

Enfin du suspense il n’y en aurait sans doute pas eu si j’avais su avant la lecture que cette histoire reposait sur un fait réel : ( http://www.e-litterature.net/publier2/spip/spip.php?page=article5&id_article=322 ).

« Reflets en eau trouble se veut une parabole sans concession de la décadence du personnel politique américain de la fin des Trente Glorieuses. La prolifique Joyce Carol Oates s’inspire en l’occurrence d’un fait divers tragique de l’été 1969 ayant impliqué le sénateur Edward Kennedy, le frère cadet de JFK. Rentrant particulièrement aviné d’une soirée privée sur l’île de Chappaquiddick, le jeune loup politique perdit le contrôle de sa voiture, laquelle finit sa course dans un cours d’eau […] »
-->l’article continue mais je n’ai cité que le début pour cause de spoil.

En ce qui concerne le livre en lui-même, si le sujet (très simple finalement) m’a intéressé, je n’ai pas trop aimé la façon dont l’auteur l’a traité. Le livre est écrit (de mémoire) au discours indirect libre à travers la perspective de Kelly. Si je devais utiliser un seul mot pour décrire l’impression de lecture que j’ai eu, ce serait : radotage. La narration n’est pas chronologique, l’auteur opère donc toujours un va-et-vient entre des scènes marquantes du passé de Kelly et le présent de l’incident. Mais l’incident est décrit, re-décrit, et re-re-décrit avec les mêmes formules, les fin de chapitres répètent les mêmes phrases encore et encore. Par exemple
Spoiler:
 
. A la longue c’était vraiment usant !
Je crois que si celles-ci n’avaient pas été, j’aurais été en mesure d’apprécier ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Reflets en eau trouble - Joyce Carol Oates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyce Carol Oates
» Joyce Carol Oates (*)
» Joyce Carol Oates alias Rosamond Smith.
» Nulle & Grande Gueule - Joyce Carol Oates
» Hudson River - Joyce Carol Oates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: