AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le nom de la rose - Umberto Ecco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lotis
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 40
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Mar 8 Mar 2005 - 13:04

Un vrai monument, d'après moi. Deux monuments, meme, le film et le roman étant magnifiques tout les deux.

J'ai vu le film il ya quelques années déjà et j'ai aimé cette ambiance sombre, mettant parfaitement en valeur l'obscurantisme de cette époque troublée de La Grande Inquisition.
Evidement, Sean Connery n'est pas pour rien dans la réussite du film, campamt admirablement bien Frère Guillaume, ancien inquisiteur, moine enqueteur en avance sur son temps, la tete sur les épaules et les pieds sur terre.
Tout commence par l'arrivée de Frère Guillaume et Adso, son novice,(Christian Slater dans le film) dans une abbaye pour enqueter sur une série de morts étranges. Ils vont y découvrir bien des non- dits de l' Abbaye et de l'église en général et la volonté farouche de cacher les sciences et le savoir en général , qualifiés d'hérétiques.
Après avoir vu cette merveille, j'ai voulu évidement lire le livre ,Moman l'avait dans sa bibliothèque en plus. Mais la voilà qui me préviens que attention, Umberto Ecco c'est super compliqué, que j'en ai pour des mois à tout lire...Moi, pas peur, j'y vais quand meme.
Effectivement , c'est très compliqué avec beaucoup de passages en latin, mais ça vaut vraiment le coup de s'accrocher, les personnages sont très riches et la description de l'époque, de l'Inquisition et ses tortures, de la manière de vivre des moines bénédictins de l'époque est saisissante.
Quant à l'intrigue, elle est menée de main de maitre et le lecteur est mené par le bout du nez par l'auteur qui l'emmene ou il veut...
Revenir en haut Aller en bas
Linda
Big Admin absolue
Big Admin absolue
avatar

Nombre de messages : 1988
Age : 37
Localisation : Champigny sur Marne
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Mar 8 Mar 2005 - 13:36

Je voulais parler du livre mais vu que je l'ai lu au tout début du lycée une relecture s'impose pour pouvoir en discuter...j'avais vu le film dans la foulée aussi. J'avais adoré le bouquin (aujourd'hui je ne peux pas dire faudrait que je le relise) pour plusieurs raisons, dont par exemple le contexte, car l'époque de l'inquisition m'a toujours intéressée, ou encore le coté policier de l'histoire.

Ce n'est pas facile de comparer le livre au film car une adaptation à l'écran n'est jamais complètement fidèle, mais là malgré quelques différences, il m'avait bien plu dans l'ensemble. La seule chose qui m'avait un peu manquée c'est que le suspens est beaucoup plus présent dans le roman! Avec par exemple toute la recherche en rapport avec la bibliothèque, son architecture...et aussi le fait que le livre est beaucoup plus sombre, mais cela vient peut-être du fait que quand on lit on laisse beaucoup plus libre cours à l'imagination!

Mais ça reste tout de même un bon film je pense, je le conseille, qu'on ait lu le livre ou non (enfin lisez le quand même! Il vous permettra peut-être de mieux comprendre certaines scènes, et puis bon c'est toujours mieux de connaître l'oeuvre originale ^^).

Voici un petit résumé du début que j'ai trouvé sur alalettre.com pour ceux qui ne connaissent pas Le nom de la rose

Citation :
An de grâce 1327, la chrétienté est en crise. Les hérésies sont traquées. Le pape lutte à la fois contre l'empereur Louis de Bavière et contre ses ennemis intérieurs. Il s'oppose à tous ceux qui souhaitent réformer l'Eglise.
Guillaume de Baskerville, moine franciscain, ex-inquisiteur et conseiller de l'empereur se rend, en compagnie d'Adso, un jeune bénédictin, qui est aussi le narrateur du roman, dans une abbaye bénédictine du Sud de la France. Ils doivent participer à une importante rencontre entre des franciscains prônant la pauvreté du Christ et les partisans du pape. Cette réunion doit permettre aux deux parties de trouver un accord.
L'abbaye vit des heures troublées. Dès son arrivée, l'abbé Abbon demande à Guillaume de Baskerville d'enquêter sur les causes de la mort violente d'un de ses pensionnaires. En effet pendant la nuit, Adelme d'Otrante, un jeune moine a chuté de l'Edifice, une importante bâtisse dans laquelle se trouvent à la fois le réfectoire et l'immense bibliothèque de l'abbaye.

Et l'affiche du film:


_________________
[...]
Revenir en haut Aller en bas
rosencrantz
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Mar 8 Mar 2005 - 14:44

J'adorais le film, puis j'ai lu le livre, et depuis, je ne peux plus regarder le film. C'est une très bonne adaptation, mais le roman est tellement riche qu'aucun film ne peut lui arriver à la cheville (vous voyez où c'est la cheville d'un livre n'est ce pas??). Je crois pas que le film aurait marché si il avait retrancrit tous les débats théologiques du livre par exemple, on se serait tous endormis.

Citation :
Evidement, Sean Connery n'est pas pour rien dans la réussite du film
C'est sûr, il joue trop bien. Il y a aussi les rôles secondaires comme Salvatore ou les autres moines, qui sont tous tenus par des acteurs aux têtes glauques!!

Par contre je comprends pas pourquoi Adso est franciscain dans le film, alors que c'est un bénédictin dans le livre (comment ça on s'en fout?).

attention je raconte un détail de la fin dans la ligne qui suit



Puis c'est dommage qu'ils aient pas brûlé la fille dans le film, ça ne fait pas trop logique.
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Mar 8 Mar 2005 - 17:39

J'ai revu le film hier soir. Moi aussi il faudrait que je relise le livre car je l'ai lu, il y a bien longtemps. J'avais eu du mal à accrocher, du coup j'ai mis du temps à voir le film. Erreur car c'est un excellent film et j'ai vraiment eu plaisir à le revoir hier soir
Revenir en haut Aller en bas
lotis
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 40
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Mer 9 Mar 2005 - 12:31

Citation :
Je crois pas que le film aurait marché si il avait retrancrit tous les débats théologiques du livre par exemple, on se serait tous endormis.

Oui, c'est il me semble la différence majeure entre le livre et le film.
Umberto Ecco, fidèle à lui meme, a écrit un roman complexe, aux références compliquées et pas toujours des plus accessibles.
Alors c'est sur, Jean-Jacques Annaud nous en présente une version tronquée, mais c'est tout de meme plus abordable que le livre (d'ailleurs , si je n'avais pas vu le film avant , je n'aurais surement pas lu le livre!!)

Code:
Il y a aussi les rôles secondaires comme Salvatore ou les autres moines,
Ah! Salvatore est juste extraordinaire!!
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Jeu 10 Mar 2005 - 4:25

J'ai fait comme toi j'ai vu le film avant de lire le livre. Mais j'avais trouvé le film tellement fabuleux et puis je me voyais bien dans la bibliothéque a sauver des flammes ces precieux livres...combien ne donnerai-je pour tomber dans un endroit pareil....

Bref j'ai aimé les deux dans leurs differences aussi mais autant.
J'ai bien aimé ces debats théologique un peu longs mais interessants.

Mais c'est aussi vrai que le choix des acteurs rend le film époustoufflant, j'y ai retrouvé ce coté sombre par la lumiere (ce ciel bas et gris tout le tps), la bibliotheques y est merveilleusement retranscrite, et puis le coté inquisitions y est trés bien traité.
bon je ne suis pas tres objective parce que j'ai adoré les deux...

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Sam 12 Mar 2005 - 17:34

J'ai vu le film...mais je n'ai pas (encore) lu le livre.

J'ai vraiment adoré le concept même de cette oeuvre. Déjà rien que le titre qui un sens vraiment profond:

Guillaume de Baskerville est un nom tiré de 2 personnages célèbres:

Baskerville vient du livre de Sir Conan Doyle (le chien des Baskerville), je crois parce que ce moine mène une sorte d'enquête.

Guillaume de... vient du philosophe Guillauem d'Ockam qui a été l'un des premiers philosophes nominalistes.

Du nominalisme, en 2 mots, on peut dire que pour eux...on ne connait des choses que les noms et Guillaume d'Ockam a amorcé cette tendance.

C'est là que l'on voit la clé de voute de l'oeuvre (je rapelle que Umberto Ecco et prof de philo).

Il ne reste de la rose (le surnom de l'antiquité) que son nom.

Et c'est génialement ficellé: reprendre un livre perdu d'Aristote qui, sauf erreur, à réellement existé (son ouvrage sur la tragédie nous est resté). Mais le livre sur la comédie a disparu...il ne reste de l'antiquité que son nom...mais nous avons perdu sa substance.


Dernière édition par JFK le Mer 29 Aoû 2012 - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
errol
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 36
Localisation : Tu continues tout droit devant toi et mardi tu tournes à gauche...
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Jeu 3 Nov 2005 - 16:31

Arg... ce topic m'avait échappé...
Le Nom de la Rose... Comme vous l'avez dit: un livre extraordinnaire et un film magnifique - déjà rien que les décors k14 ...-
J'ai vu le film avant de lire le livre, mais cela ne m'a pas gêné tant les deux oeuvres sont réussies.
Et Umberto Eco qui ne prend pas son lecteur pour un crétin mais qui a une écriture très éxigeante -tremble Dan Brown, tremble- sollicitant de la part de celui-ci curiosité, réflexion sans tomber dans une démonstration d'un étalage de science et de culture.
Perso c'est un des mes auteurs favoris, rien que l'innarable "Comment voyager avec un saumon" est un sommet d'humour et d'absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Jeu 3 Nov 2005 - 19:19

Moi aussi j'ai adoré le film et le livre. J'ai lu le livre avant le film et pour une fois, je n'ai pas été déçue par le livre même si, bien sûr, comme relevé plus haut, il y a quelques incohérences et quelques racourcis.

C'est vraiment un très bon polar. Je pense que c'est le premier que j'ai lu en la matière alors maintenant, j'ai tendance à trouver les vrais livres du genre un peu simpliste...
Parce qu'Umberto Eco, c'est assez compliqué comme écriture. (Plus dur que Proust, je trouve !).
Mais quand on s'y plonge, le résultat est épatant.

Quand j'ai lu le livre, je faisais encore du latin (j'étais en seconde) et je le maitrisais bien. Alors, ça a été encore plus enrichissant de comprendre les passages en latin. Mais maintenant que j'ai tout oublié, je ne sais pas si j'aurai l'impression de rater quelque chose en n'étant plus capable de déchiffrer ces passages.
Revenir en haut Aller en bas
Suz' le champagne (PAF)
Questionneuse
Questionneuse
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 28/02/2005

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Sam 5 Nov 2005 - 19:10

Citation :
Par contre je comprends pas pourquoi Adso est franciscain dans le film, alors que c'est un bénédictin dans le livre (comment ça on s'en fout?).
parce qu'il aurait été trop compliqué dans le livre d'expliquer comment un bénédictain peut être le disciple d'un fransiscain, je pense...

alors je n'ai fait que voir le film mais comme c'était en cours d'histoire/géo allemande (si, si, je l'ai vu en allemand et Guillaume s'appelle William là-dedans...), on a travaillé dessus, moi perso je suis allée voir sur wikipédia en allemand et en français et c'était très complet...

je trouve le titre génial : au moyen-âge la rose était symbole de l'amour envers une femme et aussi du désir (pas sûre parce que je trouve pas la traduction exacte du mot qu'ils ont employé en allemand, je vois ce que ça veut dire mais je n'arrive pa sà faire saisir la nuance enfin brefle) et la femme dans le film... on ne connait pas son nom, on ne le sait jamais... et comme c'est Adso le narrateur... euh voilà le nom de la rose quoi...)

je trouve aussi que leur jeu de la lumière, les scènes de nuit, dans des sous-sols, des bibliothèques labyrinthiennes, la brume, les moines très laids (oui ils ont pris exprès des acteurs pas très avantagés... je vous jure pour faire plus staïle)... tout ça, ça donne une athmosphère parfaite...

PS : c'est horrible, l'assistant du bibliothécaire (spoïl : celui qu'on retrouve mort dans une baignoire) il me faisait penser à Jabba le Hut... n19
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques.forumactif.com
Penthésilée
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 31
Localisation : au bord de la mer (glaciale)
Date d'inscription : 12/06/2005

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Lun 23 Jan 2006 - 1:21

J'adore ce film!!!!! comme pas mal de réalisations de J. J. Annaud (ortho?), il est magnifique. Du coup, ça m'a donné envie de le lire le bouquin. Je viens juste de le finir.
Alors, comment dire...c'est un très très bonlivre!!! aussi bien quele film, mais très différent, et pourtant, ça ne me choque pas.

D'un côté on a un livre hyper documenté et, il faut le dire, un peu ardu! c'est pas pour faire genre me la péter, mais je suis bien contente d'avoir mon DEUG d'Histoire médiévale (et surtout les cours sur l'histoire religieuse!) parce que j'aurais rien pigé je pense. J'ai lu un article sur Umberto Eco dans le magazine L'Histoire (c'est un historien, mais aussi un sémiologue, un philosophe, etc.... c'est le genre de mec qui a le bol de passer sa vie dans les bibliothèques, quand il ne fait pas le tour du monde), et le journaliste parlait de ses romans comme des oeuvres de vulgarisation..... bas didonc! moi je trouve pas ça hyper accessible comme bouquin!!!
enfin bref, c'est bien j'ai appris plein de mots! lol. Mais il y en avaient qui étaient même pas dans mon dico!!!! o_O ça veut dire quoi "l'epcyrose"?
Faut dire aussi que y'a pas mal de passages en latin (et dans ma version, il n'y avait pas les traductions bien sûr! ^^) et j'ai du me débrouiller avec mes maigres souvenirs de collégienne.
Mais Eco réussit quand même le tour de force de nous livrer un polar hyper bien ficelé, avec des références historiques très pointues, de l'humour, et une écriture agréable. Quand même, 6 pages de description lyrique du tympan de l'abbatiale, faut le faire!!!! Chapeau Umberto!! (hi hi! ch'fais des vers, sans en avoir l'air, j'm'appelle Beaudelaire).
Et cet humour!!!

Mais je dois dire que si je n'avais pas connu le film avant, je ne sais pas si je serais allée au bout...
Et comme je l'ai dit au début, Annaud a fait du film quelque chose de différent, mais il a su en garder l'âme, pour nous retransmettre le livre, mais de façon peut-être plus accessible, plus "grand public", sans le dénaturer toutefois. Et ça aussi c'est un exploit! ^^
N'empêche, vous arrivez, vous, à imaginer Guillaume de Baskerville autrement que sous les traits de Sean Connery? lol, il est parfait dans ce rôle!
et pis aussi, à ne pas négliger Embarassed o21 , la scène d'amour du film reste pour moi une des plus troublantes de l'histoire du cinéma (comme souvent avec Annaud encore ^^), pourtant celle du livre est.... chiante. Mais on ne peut guère s'attendre à autre chose de la part d'un narrateur qui est moine, et qui a goûté au fruit défendu seulement cette fois-là!!! loool
Revenir en haut Aller en bas
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Mer 29 Aoû 2012 - 21:11

J'ai lu le livre ce printemps, une dizaine d'années après avoir vu le film. Et évidemment, ce fut un grand moment de lecture. Comme vous, j'ai été frappé par l'immense érudition de l'auteur et la richesse du livre. Au fil de ma lecture, je n'ai eu de cesse d'aller sur internet pour chercher la signification de certains termes ou pour m'informer sur certaines informations (les fraticelles, les relations entre les ordres religieux, etc.).

J'aime bien l'expression "la science c'est comme la confiture: moins on en a, plus on l'étale". Ce roman est une exception à cette règle. Umberto Ecco nous en met plein la vue du début à la fin avec d'innombrables références, mais jamais je n'ai eu l'impression qu'il voulait le faire. Il partage son érudition en mettant le lecteur sur un pied d'égalité et ne laisse pas du tout transparaître une impression de hauteur comme on pourrait le trouver chez un Dan Brown par exemple. Et dans ces conditions, c'est un plaisir de s'engouffrer dans le foisonnement qu'il nous propose. Je compte bien lire un jour d'autres oeuvres d'Umberto Ecco (romans ou travaux plus scientifiques) car j'ai vraiment été conquis.

Finalement, il est vrai que le texte est très riche et dense. Mais je n'ai eu aucune peine à avancer dans ma lecture tant j'étais fasciné.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Mer 29 Aoû 2012 - 22:04

JFK a écrit:

J'aime bien l'expression "la science c'est comme la confiture: moins on en a, plus on l'étale". Ce roman est une exception à cette règle. Umberto Ecco nous en met plein la vue du début à la fin avec d'innombrables références, mais jamais je n'ai eu l'impression qu'il voulait le faire. Il partage son érudition en mettant le lecteur sur un pied d'égalité et ne laisse pas du tout transparaître une impression de hauteur comme on pourrait le trouver chez un Dan Brown par exemple.
Lool dés que j'ai lu cette phrase c'est le nom de Dan Brown (avant même de le lire) qui s'est imposé avec son fameux Da vinci code (que j'ai détesté mais me suis forcée à finir pour pouvoir finir ma critique sur le forum^^). Toute la différence entre ce que je qualifie de "grand" écrivain et écrivain de plage. Mais bon je ne vais pas recommencer à dire tout le mal que je pense de Brown. C'est vrai que Ecco m'a subjugué mais sans m'agresser ou du moins sans faire étalage, c'était une source de connaissance qui m'a donné envie de chercher, connaitre et aller plus loin. Brown m'a gonflé dés les premières pages. Mais je ne crois pas qu'on puisse les comparer, on est carrément pas dans les même "cours"^^.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
PatrickCollin
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 8
Age : 42
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/07/2013

MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   Mar 23 Juil 2013 - 15:46

J'ai lu le livre et vu le film, qui est à mon avis une très bonne adaptation. Il était indispensable d'alléger le propos trop riche d'Umberto Eco, pour le rendre intelligible et prenant pour le spectateur, sinon il se serait enfuit en hurlant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le nom de la rose - Umberto Ecco   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le nom de la rose - Umberto Ecco
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le nom de la rose de Umberto Eco
» Rose des sables
» Panthère Rose
» La Caverne de la Rose d'Or
» Joyeux anniversaire Bonbon Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Autour du livre... :: Adaptations Cinématographiques-
Sauter vers: