AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si c'est un homme, Primo Levi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JaneLane
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 40
Localisation : Joshua Tree
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Si c'est un homme, Primo Levi   Sam 9 Avr 2005 - 3:06

Un livre qui marque...
Je l'ai lu pour les 60 ans de la libération du camp d'Auschwitz, à cause de Jean-Paul Rouve que j'ai vu dans une émission qui racontait qu'il l'offrait à tous ses amis, étrange raison, hein ?

J'avais déjà lu et vu beaucoup d'ouvrages sur les camps et à chaque fois j'avais eu des réactions physiques (cauchemards, nausées) parce que cette réalité là est insoutenable pour moi. Cette fois, j'ai survécu, peut être parce que je l'ai lu d'un bloc dans le TGV...

L'auteur raconte TOUT, le train, le triage, la douche, le quotidien et les mille astuces pour survivre, ses rencontres... Pour ceux qui ne pouvaient pas imaginer comment les journées s'organisent et se suivent dans un camp c'est plus qu'instructif.

J'ai vu une nénette le lire dans le métro l'autre jour, ça m'a scotchée, peut être a t-elle une capacité de concentration extraordinaire, parce que ce livre mérite vraiment une lecture attentive et respectueuse.
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Sam 9 Avr 2005 - 8:16

Pareil que toi ,j'en ai entendu parler pour le 60 ans de la libération du camp et j'avais fait une recherche sur google pour voir un peu le genre du livre , j'en ai trouvé des extraits et des explications et du coup je n'ai pas eu le courage de le lire....
Mais c'est vrai que contrairement à d'autres livres il est un recit d'un parcour et c'est peut etre la veracité des faits exposé sans artifice qui m'a un peu bloqué, et puis je venais de voir "de Nuremberg à Nuremberg"...
Mais à ce moment la il y a eu tout les documentaires, les cerémonie , films...c'était une réalité passée insoutenable, et puis cette années peut être parce que ça faisait 60 ans je ne sais pas mais ça m'a vachement touché.
Maintenant je vais le lire.

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Sam 9 Avr 2005 - 15:08

Je lis ce bouquin en ce moment , sur conseil de mon père car ça peut-être utile pour la philosophie. J'ai annoté tous les passages qui sont forts et sur 40 pages j'ai quasiment 35 page annotées
C'est vraiment touchant comme livre , on a du mal à croire que ça se soit passé comme il le décrit et surtout que cela se soit passé il y a une soixantaine d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Linda
Big Admin absolue
Big Admin absolue
avatar

Nombre de messages : 1988
Age : 37
Localisation : Champigny sur Marne
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Sam 9 Avr 2005 - 23:53

Si vous avez aimé ce livre ou voulez simplement avoir un peu plus de documentation sur l’auteur et ce dont il parle ici, je vous conseille Le devoir de mémoire, qui est un entretien entre Primo Levi et Anna bravo et Federico Cereja.

C’est un tout petit livre que j’ai trouvé il y a quelques années aux éditions de minuit (à l’époque 10 francs).

Voici un extrait de la quatrième de couverture :

Citation :
Primo Levi reprend, en les élagissant, les thèmes déjà abordés dans l’essentiel de ses écrits. Il insiste notamment sur la différence entre l’œuvre du témoin et celle de l’écrivain. L’auteur de Si c’est un homme nous offre une leçon exemplaire de mémoire et de lucidité.
Je l’ai lu il y a quelques années, et que vous dire à part que je ne risque pas de l’oublier….


LEVI Primo, Le devoir de Mémoire, éd. Mille et une nuits, 1995

_________________
[...]
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Lun 11 Avr 2005 - 16:01

Je l'ai lu quand j'étais en 3ème. Ma prof de français était peu conventionnelle, la meilleure prof que je n'ai jamais eu, elle m'a fait découvrir de nombreux auteurs et a su developper chez nous l'amour de la lecture. Je me souviens peu de l'histoire en elle-même mais je me rappelle qu'il m'avait boulversée et qu'il avait débouché sur un débat intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Deana troy
Fergme ta glande gueul' et ouve tes mir-hettes
Fergme ta glande gueul' et ouve tes mir-hettes
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 27
Localisation : la cinquième planète en partant de celle du petit prince
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Mer 27 Avr 2005 - 13:39

Bah moi, je vais le commencer, parce que c'est ma prof qui nous l'a donné à lire..... (je suis en 3ème...) et pis j'ai juste lu les deux premières pages, mais je sais déjà qu'il va me bouleverser ou me marquer. J'ai connu ce bouquin par ma soeur y a quelques années, car elle devait aussi le lire pour les cours.... et pis j'ai bien envie de le lire de toutes façons ...
Revenir en haut Aller en bas
Penthésilée
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 31
Localisation : au bord de la mer (glaciale)
Date d'inscription : 12/06/2005

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Lun 13 Juin 2005 - 0:26

Ah Primo Levi!
Je l'ai lu il y a un ou deux ans, et cela m'a bien sûr boulversé. Pourtant, j'ai lu beaucoup de romans sur la Seconde Guerre Mondiale, notamment sur la vie dans les camps. Mais Si c'est un homme est vraiment particulier. Je ne sais pas pourquoi il prend tant aux tripes, enfin pourquoi plus que les autres livres sur l'univers concentrationnaire, il faudrait peut-être que je le relise une deuxième fois, avec plus de recul (si toutefois c'est possible).
Tout ce que je sais, c'est que, alors que jamais une larme ne franchit mes yeux, j'ai reussi à tenir tout le long de la lecture du bouquin mais une fois que j'ai lu la phrase finale, l'émotion m'a submergée et j'ai pleuré de dégoût pendant une bonne demi-heure...
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Lun 13 Juin 2005 - 16:03

penthésilée a écrit:
Tout ce que je sais, c'est que, alors que jamais une larme ne franchit mes yeux, j'ai reussi à tenir tout le ong de la lecture du bouquin mais une fois que j'ai lu la phrase finale, l'émotion m'a submergée et j'ai pleuré de dégoût pendant une bonne demi-heure...

J'ai eu exactement la même réaction, et comme toi jamais une larme n'était passée avant . Je veux dire que là j'ai pleuré pour tous les livres tristes que j'avais lu en 14 ans et où j'avais jamais pleuré
Revenir en haut Aller en bas
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Mar 8 Nov 2005 - 0:43

Je viens de finir ce livre. Je trouve important de le lire. L'édition que j'ai lue comportait des réponses de Primo Levi aux questions les plus fréquentes des lycéens qu'il a rencontré. L'ensemble : la narration du quotidien dans un camp et les réponses aux questions permettent de bien réfléchir à la question. J'ai notamment été frappée par :
Dans le récit
========
-la déshumanisation des déportés dès leur entrée dans le wagon qui les conduit au camp,
-l'importance du système (toutes les règles qu'il faut suivre et qui sont absurdes pour la plupart)
-la soif, la faim et le froid.
Dans les réponses
============
L'explication du rejet de ceux qui sont différents : Primo Levi explique que c'est un instinct animal (les abeilles d'un ruche vont tuer une abeille de la même espèce qu'elle, mais qui ne vient pas de la même ruche si elle essaie d'y entrer...)
Se méfier des leaders charismatiques qui séduisent par leur éloquence plus qu'ils ne convainquent par des arguments : ne jamais laisser les autres penser à notre place (je pense que c'est d'actualité hélas).
Trouver un bouc émissaire (un ennemi) pour détourner le mécontentement du peuple sur ce dernier (certains hommes politiques continuent à utiliser cela, à des dégré différents, dans la plupart des partis (sinon tous ?)).

Conclusion : nous devons rester vigilents, car le fascisme existe toujours et existera toujours, il faut sans cesse le mettre en échec, en ouvrant les yeux de ceux qui se laissent séduire.

Quand on voit que PRimo Levi a fait un devoir de mémoire, a repris une vie normale après la guerre, je suis troublée par le fait qu'il se soit donné la mort en 1987. Est-ce que la douleur infligée par le Lager était insupportable ? Etait-ce pour une autre raison ? Est-ce que quelqu'un sait pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Suz' le champagne (PAF)
Questionneuse
Questionneuse
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 28/02/2005

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Sam 19 Nov 2005 - 1:31

Wah ba j'ai lu ce livre l'an dernier quand j'étais en 3ème et pis c'est trop fou, moi aussi j'ai pleuré après l'avoir fini... pas des gros sanglots mais des larmes ... alors que d'habitude je ne pleure jamais en lisant un livre, tout se passe à l'intérieur pour moi...

C'est hallucinant, il décrit tout, vraiment tout et comme il a vécu pas mal de conditions différentes à l'intérieur du camp comme le statut de malade, le statut de scientifique et donc prisonnier je ne dirais pas mieux traité mais moins maltraité on apprend vraiment tout

C'était également pour les 60 ans de la libération des camps d'Auschwitz et j'avais vu en cours d'histoire géo notamment pas mal d'images très choquantes comme des corps de gens plus maigre qu'on ne peut l'imaginer sur une personne vivante (quoique vivants ils ne l'étaient plus vraiment) mais en lisant le livre, j'arrivais à matérialiser un peu trop bien même et parfois j'ai du refermer le livre parce que c'était trop dur.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques.forumactif.com
goutte d'eau
Lecteur débutant
Lecteur débutant
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 38
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   Jeu 29 Déc 2005 - 18:36

Je l'ai lu il y a longtemps, je devais être au collège (au moment où l'on apprend ce qui c'est vraiment passé au cours de la 2nde guerre mondiale en cours d'histoire).
Je ne sais même pas comment j'ai pu le lire,
mais je sais que je serais incapable de le relire.
C'est terrible de savoir qu'en plus c'est vrai.
Comment peut on faire subir de telle chose aux gens.
Nous sommes tous pareils.
Les humains sont la pire espèce sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si c'est un homme, Primo Levi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si c'est un homme, Primo Levi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Primo Levi] Si c'est un homme
» SI C'EST UN HOMME de Primo Levi
» Primo Levi
» Le Voyage de Primo Levi - Ferrario & Belpoliti
» Si c'est un homme - Primo LEVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: