AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cycle arthurien

Aller en bas 
AuteurMessage
Impatience
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Cycle arthurien   Dim 14 Nov 2004 - 23:32

Bonjour bonjour,
Je visite et que vois-je ?! rien sur la littérature médiévale ! Alors commençons par la crème de la crème : le cycle arthurien. On regroupe sous cette appellation à la fois les romans de chevalerie mettant en scène la Table Ronde et les romans ayant trait à Merlin. Je vous parlerai surtout des premiers, Merlin je connais encore mal.
A la base, jetez vous sur Chrétien de Troyes : Le Chevalier au Lion, Le Chevalier à la Charette, le Conte du Graal ou Erec et Enid sont disponibles en édition de poche (attention, prenez une traduction, sinon c'est un rébarbatif).
Voilà. Vous avez lu le roman de chevalerie "pur" : prouesses, joutes, merveilles et damoiselles vous en ont mis plein les yeux, vous avez découvert que l'heroïc fantasy prenait ses racines loin dans l'histoire littéraire, vous avez goûté les charmes de l'écriture médiévale (les descriptions, le goût pour l'énumération qui devient un jeu, la précision des combats qui les rend si vivants, la poésie des épisodes fantasmagoriques...). Vous êtes prêt pour partir en quête du Graal.
Pour cela, lisez donc Robert de Boron, auteur de Joseph d'Arimathie (le Graal de la Palestine à la Grande-Bretagne), Merlin (pfiou, Disney n'a rien inventé, il en même oublié les 3/4 en fait) et Les premiers faits du roi Arthur. Mais cette fois-ci, il faudra peut-être l'emprunter à la bibli du coin : Gallimard, la Pléiade, Le Livre du Graal, I. Et là, là vous découvrez pourquoi et comment le graal est devenu LE Graal. Ou comment on est passé d'un plat à poisson (si si, dans Chrétien de Troyes !) au vase mystique. Vous le suivez de la Cène au pays de Galles, vous rencontrez le Diable et Dieu qui se disputent Merlin, puis... vous perdez le Graal en route ! Pas de panique : La Quête du Saint Graal (aux éditions Honoré Champion) vous raconte la fin.

Bon. Il y a de très nombreux autres romans appartenant au cycle arthurien, mais ça vous fait déjà qq heures de lecture génialissime, où vous discernerez petit à petit tout ce qui fait l'univers culturel européen sans même que vous vous en rendiez compte...

Je répondrai à toutes les questions, j'ai oublié plein de trucs !
Revenir en haut Aller en bas
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Chrétien de Troyes   Lun 15 Nov 2004 - 12:02

Bravo, Impatience, c'est vrai j'avais oublié que dans la littérature médiéval il y avait Le cycle arthurien. Je pensais plutôt à Rabelais.
J'ai dévoré Chrétien de Troyes. C'est comme de la mythologie, il y a manipulation des héros par des forces supérieures (Merlin par exemple, les dieux dans la mythologie gréco-romaine) et présence de la fatalité : le fatum.
Perceval le gallois est très énervant (et le film d'Eric Rohmer (art et essais Laughing) avec Fabrice Luchini k14 a le mérite de bien nous agacer aussi, c'est d'ailleurs le seul mérite de ce film complètement hermétique)
Pour approfondir, j'ai lu un spécialiste des celtes Jean Markale qui a écrit pleins de tomes (au moins 8)sur Le cycle du graal. Attention, c'est une oeuvre d'universitaire et non pas un roman. Pour Markale, la légende de la table ronde et du roi Arthur provient du fantasme d'avoir un roi unificateur alors qu'à l'époque on avait plutôt plusieurs petits seigneurs qui ne cessaient de guerroyer les uns contre les autres pour des questions de territoires, alors que dans le cycle, les raisons des batailles sont plus nobles (l'honneur).
Puis l'interprétation féminine de Marion Zimmer Bradley "Les dames du lac" en trois tomes. Là c'est plus de l'heroic fantasy, complètement romanesque (soupir haa, ça m'a bien plu, surtout morgane).
Revenons à la source : tout l'idéal courtois est présent dans l'oeuvre de Chrétien de Troyes. Tout compte fait, ça correspond bien au programme de 5ième en histoire. Il faut que je fasse lire ça à divanao Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 28
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Marion Zimmer Bradley - Les dames du lac   Lun 15 Nov 2004 - 18:55

Moi c'est l'inverse, c'est Robert de Boron que j'ai lu mais c'était il y a quelque temps. Effectivement on suit le "plat à poisson "comme dit Impatience, mais c'est le premier à avoir donné sa version du Graal ou du moins l'importance qu'il a de nos jours. Et puis Merlin que j'ai découvert.
C'est vraiment super!

Citation :
Puis l'interprétation féminine de Marion Zimmer Bradley "Les dames du lac" en trois tomes.
Alors ça! C'était original mais j'ai aussi aimé Morgane...
Tu as lu celui qu'elle as fait sur la guerre de troie ? (oups j'ai oublié le nom c'est dû a mon grand âge!!!)
C'est pareil elle a une vision d'Achille, d'Hector etc très originale mais sympa!
Je suis hors sujet pardon.....

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Impatience
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Lun 15 Nov 2004 - 23:46

Rhô, Alinoé, Rabelais c'est pas Moyen-Age, c'est XVIè, la Renaissance, tout ça ! Mais si tu veux, je veux bien faire un post sur Rabelais un de ces 4 et dans la partie appropriée. Ceci dit, je n'ai pas tout lu (me manque le Quart Livre) donc si tu veux t'en occuper...

Juste une précision en passant : Markale n'est pas à proprement parler un universitaire, mais c'est tant mieux parce que du coup ses ouvrages critiques sont beaucoup plus accessibles que ceux de Pauphilet ou Micha par exemple. Ils sont moins arides, les références aux textes sont plus explicites... Il a aussi fait une espèce de compilation romancée des différents romans du cycle, en livre de poche ("J'ai lu" je crois) qui sont assez sympas pour commencer : l'écriture paraît moins étrange aux lecteurs peu avertis. Mais question rigueur, c'est pas vraiment ça.

Et sinon, oui, c'est vrai, j'avais oublié de le dire : c'est bien R. de Boron qui a donné son orientation chrétienne à l'histoire du Graal. Pour les allergiques à la religion, c'est peut être un peu too much !


Dernière édition par le Jeu 24 Fév 2005 - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Mar 16 Nov 2004 - 16:39

Honte sur moi Embarassed Si je la joue mauvaise fois je dirais que c'est à cause de "Lagarde et Michard" on avait la version "Moyen âge + XVIième siècle" mais en fait je n'en suis même pas sûre.boulet
Ne compte pas sur moi pour Rabelais, je ne suis pas fan.
Revenir en haut Aller en bas
Loki
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 20/08/2005

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Lun 22 Aoû 2005 - 23:19

Citation :
Rhô, Alinoé, Rabelais c'est pas Moyen-Age, c'est XVIè, la Renaissance, tout ça !
Mais non, Impatience! Foin de toutes ces vieilles classifications stériles! Rabelais est aussi médiéval que renaissant! Et dans ma bouche, croyez le bien, c'est un immense compliment!

Bon, (Impatience, pas tapper k3 ) J'avoue que Chrétien de Troyes ne me laisse pas un souvenir impérissable. Après lecture d'Erec et Enide, et d'un gros deux tiers d'Yvain, le chevalier à la charette attend toujours, dans son édition billingue, sur le fond de son étagère.
Mis à part lui, dans le cycle arthurien, je me souviens d'un roman arthurien en occitan, Jauffre, et d'avoir lu la mort Arthu . Plaisants, mais je ne me damnerais pas pour ces livres...

Et damne, c'est bien dommage que ce qui reste de la littérature médiévale soit représenté tout entier en ce cycle. Bon, il ne me reste plus qu'à libérer le chemin et d'ouvrir plein d'autres petits topic pour vous faire découvrir des perles rares en vieux langage françois

Posté le: Lun 22 Aoû 2005 - 23:18

C'est très très vieux, ma lecture de Markale... 10 ans, à peu de chose près. Et le pauvre, on me l'a tellement démoli en fac.

Non, moi si quelque chose doit être retenu de la littérature d'inspiration celtique, ce sont les recueil de lais. Ceux de Marie de France, mais aussi les anonymes. De courtes histoire très attachantes.

Edit'Linda: Comme tu avais fait un doublon j'ai édité afin de mettre ensemble tes deux messages o13
Revenir en haut Aller en bas
Ciceronne
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Mer 8 Fév 2006 - 14:32

Bonjour Smile.


Ceci n'est qu'une brève intervention pour vous signaler avoir lu Le Chevalier au Lion il y a un ou deux ans et malgré quelques problèmes de compréhension, j'ai beaucoup aimé (d'autant plus que mon professeur de français m'ayant demandée de le lire, m'avait aussi dit de faire un resumé sur !).

Mais je ne crois pas avoir eu le même point de vue que la plupart des lecteurs. Ce n'était pas la bravoure d'Yvain qui m'impressionnait (quoiqu'à certains passages, comme au debut avec son combat contre le seigneur où il lui coupe la tête -répugnant Razz), plutôt le Lion. J'ai beaucoup aimé la façon dont Chretien de Troyes montrait ses actions, même s'il ne mettait pas un point d'honneur à ses héroïsmes mais plutôt à ceux d'Yvain.


Voilà tout ce que j'avais à dire ^^'.

Ciceronne.
Revenir en haut Aller en bas
http://96057.aceboard.Net
Freyja
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Mer 10 Mai 2006 - 4:41

Que dire sur Chrétien de Troyes... sinon rappeler qu'il figure aussi le premier romancier de langue française.
J'ai dévoré Le Conte du Graal et Yvain à l'adolescence et plusieurs fois depuis. Wink
Un vrai régal ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
JFK
Président du monde
Président du monde
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 33
Localisation : Vétroz, Valais, Suisse
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Sam 31 Mar 2007 - 16:02

Il existe un petit livre appelé "Merlin l'enchanteur" et regroupe une compilation de plusieurs textes parlant de ce fameux personnage. IL n'est vraiment pas cher et propose de nombreuses versions sur l'origine de Merlin et son apparation dans les divers écrits de l'époque.

C'est un bon ouvrage introductif qui permet d'en apprendre beaucoup sur lui, mais il laisse sur sa faim. En effet, les histoires sont racontées avec plus ou moins de détail, mais le texte original est souvent très court et la suite de l'histoire est racontée dans un résumé. Il faudrait aller voir la version originale (toujours précisée en notes).

Mais dans l'ensemble, c'est une bonne introduction au personnage complexe de Merlin et à ses origines variées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dalton.ch
kakkhara
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 31
Localisation : revenant du fond du gouffre
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Dim 1 Avr 2007 - 12:03

Jean Markale a réécrit le cycle arthurien en pas mal de volumes.

Ca doit s'appeler le cycle du graal.

Moi j'ai trouvé ça plus écrit dans un souci commercial que dans celui d'instruire, (parce que quand même c'est vachement à la mode mine de rien).
Mais c'est pas non plus trop mal et puis y'a plein de gens qui adorent alors je suis sûrement trop difficile...

[EDIT] Ah oui et y'a une version cistercienne du mythe aussi, donc forcément beaucoup plus connotée religieusement étant donné la rigueur de leur ordre.
Le côté fortement religieux amortit le côté merveilleux, mais il est toujours présent, et c'est très intéressant de lire cette version. Elle aussi s'appelle tout bonnement la quête du Graal. Il n'y a pas d'auteur particulier c'est l'oeuvre d'un ou plusieurs obscur(s) moine(s) copiste(s).
Revenir en haut Aller en bas
TiZ
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 31
Localisation : Bengaluru
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Lun 9 Avr 2007 - 0:49

je suis en ce moment dans la lecture de Mallory, le Morte D'Arthur. ca se lit trés bien, et j'aime beaucoup la relative rapidité des faits.
cette oeuvre date du XVème siècle, et est, dit on en préface, une référence dans la littérature Anglosaxonne encore maintenant.
Etonnant de ne l'avoir pas vu citée ici.

ah et jai lu Une anthologie intéressante à lire pour un panel large de références et de nombreuses versions à avoir en tête, aux éditions Librio. je nai plus le titre sous la main, malheureusement et impossible de le retrouver par le net :/
je reviendrai donc sur mon post, et dici la jaurai surement plus de choses à dire sur Mallory.

Voici la référence de l'anthologie que j'ai citée dans mon précédent message: Estelle Doudet les Chevaliers de la Table Ronde

édit mu' : j'ai fusionné tes deux messages pour éviter le double-post.
Revenir en haut Aller en bas
Light-crusader
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Mer 23 Mai 2007 - 9:35

Pour ceux qui se débrouillent en anglois archaïque, la lecture de
Sir Gawayne and the Green Knight semble indispensable. C'est une fondation de la littérature british un peu comme notre Chanson de Roland. J'aimerai assez vous indiquer l'auteur mais la paternité de ce texte est des plus incertaines XD.
Je ne pense pas que vous aurez du mal a le trouver.

On y retrouve toutes les particularités médiévales, la quète du héros, l'exhaltation des valeurs de courtoisie et d'honneur qui, en ces temps troublés ne peuvent que faire rêver. Le choix du personnage principal est parfait en ce sens que qui, mieux que le neveu et bras droit d'Arthur, incarne mieux la courtoisie et la fidélité à la parole donnée?

edit: Texte dispo sur le site du projet gutenberg!!! hourra pour le domaine public!!!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Lecteur débutant
Lecteur débutant
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Sam 23 Aoû 2008 - 18:01

Je ne suis pas sûr que Jean Markale soit le bon intercesseur pour le cycle du graal.

Personnellement j'ai pris la Quête du graal dans la collection Points Seuil, traduction Albert Beguin, mais je suis vite revenu à Chretien de troyes avec Perceval le Gallois.

Où le prendre ? La légende arthurienne chez Bouquins Robert Laffont propose de bonnes traductions et des introductions savantes non rébarbatives.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.grain-de-sel.cultureforum.net
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Sam 25 Juil 2009 - 13:38

J'ai lu dans un premier temps "Les romans de la table Ronde" pour la rentrée, le Roman du graal m'attend sur mon bureau.
Un peu déçue, en effet, après avoir lu un conte les autres m'ont fait une impression de "déjà vu". On retrouve les même motifs de l'amour impossible, de la loyauté, de l'honneur. Même les combats sont strictement identiques. Puis je ne sais pas si c'est moi mais dès qu'il y a des "coupures" lors de certaines jouxtes (qui se pourraient être impressionnantes, avec 4 ou 5 brigands), j'ai trouvé ça frustrant !
Cela dit j'ai l'impression d'avoir rattrapé une énorme inculture en lisant ce cycle, je connaissais de nom Lancelot le chevalier à la charette et Yvain le chevalier au lion mais j'étais bien incapable d'expliquer pourquoi on les nommait ainsi. Maintenant je peux ! Seconde chose, beaucoup de références littéraires postérieures me sont apparues en lisant certains contes... Romeo et Juliette par exemple dans "Cligès ou la fausse morte". Incontestablement le cycle de chrétien de Troyes est un pilier, il a influencé toute la littérature contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Fenryder
Lecteur débutant
Lecteur débutant
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 26
Localisation : je m'évade souvent dans les bouquins!
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Mar 28 Juil 2009 - 11:21

J'ai lu plusieurs des livres de Chrétien De Troyes, comme la plupart d'entre vous, j'ai adoré ces livres, et je voulais souligner une erreur qui s'est glissé dans le message de Loki, car si mes souvenirs son bon il fait référence à deux titres différents, Yvain le chevalier au lion et Lancelot, le chevalier à la charrette. Soi dit en passant, ce qui m'a le plus marqué à travers ces premiers Romans, c'est le mystère qui est entretenue autour du Graal.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cycle arthurien   Ven 11 Déc 2009 - 20:58

J'ai (enfin?) lu le conte du graal, la version incomplète de Chrétiens de Troyes celle qui a inspiré les continuations et les cycles Arthuriens en prose.
Pour l'instant de mes lectures sur Chrétien de Troyes c'est celle que j'ai préférée. C'est vraiment un récit très étrange tant dans la construction- enchassée ce qui est rare pour l'époque- que dans les faits racontés. Autre chose à propos de la construction, tous les personnages qu'ils rencontrent ont un rôle dans la progression du récit (certains reviennent même). Cela dit, une note de frustration car il n'y a pas de fin, le mystère reste entier sur la nature du Graal.

Le personnage de Perceval m'a bien fait rire, il est d'une naiveté déroutante, heureusement il s'arrange vite. Bientôt je lirai la première continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cycle arthurien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cycle arthurien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cycle arthurien
» Le cycle Arthurien : les sources
» le cycle arthurien
» 1/72 versus 1/76
» [ Cycle de l'Ibis ]-> Quatrieme Partie ! Chapitre 2 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Médiévale-
Sauter vers: