AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sherman Alexie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Sherman Alexie   Ven 4 Nov 2005 - 19:54

Voici un autre auteur indien que j'affectionne particulièrement.
Je le mets en littérature contemporaine car il est vivant et donc susceptible d'écrire d'autres livres (contrairement à James Welch qui a cassé sa pipe l'année dernière).

Sherman Alexie, c'est la nouvelle génération d'auteurs indiens. Celle qui s'est nourrie des livres de James Welch, celle qui est née américaine de seconde zone tout en ignorant sa culture d'origine.
Ses livres sont d'ailleurs tous en prise avec le réel, se déroulant dans l'amérique d'aujourd'hui, soit celle des réserves, soit celle des grandes villes.
Intégrés ou pas, les Indiens de ses romans souffrent tous de leur double culture. Mais ils conservent une espèce de recul, d'humour grinçant, d'ironie.

Voici deux recueils de nouvelles que je vais vous présenter en détail ainsi qu'un roman qui m'a particulièrement impressionné.

Phoenix Arizona et autres nouvelles :

Voici la présentation de l'éditeur :

Citation :
Dix ans après que son père a disparu sans fournir d'explication, Victor, un jeune Indien, apprend que celui-ci vient de mourir d'une crise cardiaque dans une caravane miteuse à Phoenix, Arizona. Thomas, son ami et souffre-douleur, sait que l'argent lui manque pour aller chercher ses cendres. Il propose de financer le voyage, à condition que Victor l'emmène avec lui.
Ainsi commence la nouvelle Phoenix, Arizona adaptée au cinéma par Chris Eyre et Sherman Alexie. Elle illustre l'esprit du présent recueil, qui s'inscrit sous le double signe de l'humour et de la tragédie. D'une sincérité brutale et d'une grâce indéniable, ces nouvelles nous parlent de familles, de matchs de basket, d'amitié, de violence, de souffrance et d'amour. MAis avant tout de relations entre les gens et de la distance qui souvent les sépare.

La vie aux trousses :
Chronique d'une vie ordinaire, peut-être, d'une vie ordinaire si...
La seule chose qui différencie les personnages de ce recueil de nouvelles-ci, des autres Américains, c'est leur origine indienne. Ici, ils sont tous intégrés... mais quelque part la faille surgit.
Sherman Alexie exploite la même veine de tendresse, cruauté, humour grinçant.

Indian Killer :
Celui-ci est un roman. On suit les tribulations sans repère de John Smith, jeune Indien adopté à la naissance par un couple de blancs. Parallélement, Sherman Alexie décrit des scènes de meurtre, assassinats perpétrés avec des rites indiens. John est-il ce mystérieux tueur en série ?
Ces scènes font froids dans le dos et l'ensemble du livre pose des questions sur l'Amérique d'aujourd'hui très troublantes.

Bon allez, je ne résiste pas à l'envie de vous présenter un autre roman du même auteur, très différent. Il s'agit de :

Indian Blues :
Ce roman est très poétique. Il déroule une histoire dans une réserve indienne sur le vieux thème du "pacte avec le diable".
Citation :
Un célèbre bluesman, Robert Johnson, assassiné en 1938, réapparait cinquante ans plus tard dans la réserve spokane, à la recherche d'une indienne susceptible de l'aider à rompre son sort. Par un heureux hasard, des jeunes vont récupérer sa fameuse guitare et fonder un groupe de rock, les Coyote Springs, dont le succès extraordinaire les conduira à New York. Mais peut-on impunément jouer de l'instrument diabolique ?

Voilà, j'espère avoir donné envie à quelques uns de découvrir ses livres. Ou à ceux qui l'ont déjà lu de réagir !
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Sherman Alexie   Ven 27 Juin 2008 - 17:24

Il y a quelques temps, dans ma librairie nimoise favorite, j'ai trouvé le dernier roman de Sherman Alexie qui s'appelle Flight.
Je ne pouvais rien faire de mieux que de l'acheter parce que Sherman Alexie, par principe j'achète.

Voici la présentation de l'histoire :

Seattle en 2007-2008, Spots, le narrateur, appelé ainsi à cause de sa peau acnéïque, est un jeune délinquant, orphelin depuis l'âge de 6 ans. Son père était Indien, l'a abandonné à la naissance. Sa mère, une Irlandaise lui a légué ses yeux verts. A 15 ans, il a déjà vécu dans 20 familles d'accueil, fréquenté 22 écoles et a fait de nombreux séjours en prison... lors de l'un d'eux, il rencontre un jeune blanc qui se fait appeler "Justice" qui va le prendre sous son aile.

Ce que j'en pense :
Je n'ai pas repris l'intégralité de la présentation de la 4e de couverture car j'ai découvert le livre sans rien en lire et que mes émotions ont été d'autant plus fortes que le début de l'histoire n'avait pas été défloré.
Définitivement, j'adore Sherman Alexie. Ce dernier livre mêle comme les autres, humour (j'ai vraiment bien ri parfois), rage, violence, critique et fantaisie.
Ce qui m'a fait bizarre, c'est que le narrateur faisant des sauts dans le temps et empruntant le corps d'autres personnages, j'avais l'impression de lire des épisodes de Code Quantum avec Scott Bakula ! Ca c'est un peu dommage et c'est la seule critique. Parce que sinon, c'est vraiment de la littérature indienne, avec toute cette culture sous-jacente, le drame de ce peuple et son univers poétique mais désabusé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sherman Alexie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: