AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amin Maalouf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Amin Maalouf   Dim 13 Nov 2005 - 3:32

Comment ai-je pu oublier de parler de cet auteur, Amin Maalouf!!! Je répare mon oubli de ce pas.

-Biographie :

Amin Maalouf est né à Beyrouth (Liban) en 1949. De langue arabe et de culture française, il écrit pourtant en français. Son père était auteur, professeur et journaliste.

Élève des écoles de Jésuites à Beyrouth, Amin Maalouf étudie la sociologie et les sciences économiques, continuant la longue tradition familiale et se lancera dans le journalisme. Il débute en écrivant divers articles de politique internationale dans les colonnes du quotidien Al-Nahar.

En 1976, alors que la guerre civile déchire son pays, il part pour la France avec son épouse et ses trois enfants, où il devient rédacteur en chef de Jeune Afrique en poursuivant sa carrière de journaliste. Cela l'amène à couvrir de nombreux événements, de la guerre du Vietnam à la révolution iranienne, et à parcourir pour des reportages une soixantaine de pays, soit l'Inde, le Bengladesh, l'Éthiopie, la Somalie, le Kenya, le Yémen et l'Algérie.

En 1985, après le succès des Croisades vues par les arabes, Amin Maalouf renonce au journalisme pour se consacrer entièrement à l'écriture. Il est installé dans une petite maison de pêcheur sur l’île française d’Yeu.

Il est l'auteur de nombreux romans qui ont pour cadre le Moyen Orient, l'Afrique et le monde méditerranéen.

Ses romans tentent de jeter un pont entre les mondes orientaux et occidentaux, dont il se réclame simultanément.
Ses livres ont été traduits en plus de 20 langues.

« Quand on a vécu au Liban, la première religion que l'on a, c'est la religion de la coexistence » affirme Amin Maalouf.


Bibliographie
• Léon l’Africain. Éd. originale J.C. Lattès, 1986/ Livre de poche, 1987.
• Les Croisades vues par les arabes. Éd. originale J.C. Lattès, 1986/ J’ai lu, 1999.
• Samarcande. Éd. originale J.C. Lattès, 1988/ Livre de poche, 1989.
• Les Jardins de lumière. Éd. originale J.C. Lattès, 1991/ Livre de poche, 1992.
• Le Premier Siècle après Béatrice. Éd. originale Grasset, 1992/ Corps 16, 1993/ Livre de poche, 1994.
• Le Rocher de Tanios. Éd. originale Grasset, 1993 (prix Goncourt)/ Livre de poche, 1996.
• Les Échelles du levant. Éd. originale Grasset, 1996/ Livre de poche, 1998.
• Les Identités meurtrières. Éd. originale Grasset, 1998/ Livre de poche, 2001.
• Le Périple de Baldassare. Éd. originale Grasset, 2000/ Livre de poche, 2002.
• L’Amour de loin. Éd. Grasset, 2001.
• Origines. Éd. Grasset, 2004.

Pour commencer, je vais parler de Léon l'Africain qui est aussi son premier livre.

-Résumé :

Cette autobiographie imaginaire part d'une histoire vraie. En 1518, un ambassadeur maghrébin revenant d'un pèlerinage à la Mecque, est capturé par des pirates siciliens, qui l'offrent en cadeau à Léon X, le grand pape de la Renaissance. Ce voyageur s'appelait Hassan al-Wazzan. Il devient le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l'Africain. Sa vie est fascinante. Faite de passions, de dangers et d'honneurs, elle est ponctuée par les grands événements de son temps. Il se trouvait à Grenade pendant la Reconquista alors que les Ottomans s'emparaient de la ville. . Pour fuir l'Inquisition, il rendit avec sa famille en Égypte, puis en Afrique noire à l'apogée de l'empire de l'Askia Mohamed Touré, enfin à Rome aux plus belles heures de la Renaissance ainsi qu'au moment du sac de la ville par les soldats de Charles Quint. Homme d'Orient et d'Occident, homme d'Afrique et d'Europe, on pouvait difficilement trouver dans l'histoire personnage dont la vie correspond davantage à l'époque étonnante que fut le XVIe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Léon l'Africain - Samarcande - rocher Tanios   Dim 13 Nov 2005 - 23:04

Amin Maalouf ! J'adore ! J'aime beaucoup les livres d'auteurs du moyen-orient. Mais lui, c'est en plus un humaniste. Il ne pouvait que me plaire.

J'ai lu plusieurs livres de lui. Léon l'Africain, mais il y a très longtemps. Je me demande d'ailleurs si ce n'était pas mon premier roman historique.

Samarcande, plein de poésie.
Le rocher de Tanios : ça m'avait plu mais je ne me souviens plus de l'histoire.
Le périple de Baldassare et Origines.

Origines est très différent des autres puisqu'il part à la recherche de ses propres aieux et par leur biais raconte l'histoire du Liban et l'exode des Libanais à travers le monde. C'est très intéressant mais moins prenant que ses romans, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Alinoé
Kukul L'Orangine des îles farouches
Kukul L'Orangine des îles farouches
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : planète livre
Date d'inscription : 08/11/2004

MessageSujet: Les Jardins de lumière   Mer 23 Nov 2005 - 18:53

J'ai lu Les Jardins de lumière de lui.
C'est l'histoire romancée de Mani ou Manes, créateur du manichéisme.
Je vous assure qu'après avoir lu ce roman on ne peut plus employé le terme manichéen de la même façon !
En effet, Mani explique que chaque homme est composé d'une part d'ombre et d'une part de lumière et qu'il faut aider la part de lumière à s'épanouir. C'est tout en nuance et loin du dualisme ou tout blanc ou tout noir.
Je regrette la disparition de cette religion qui était très tolérante.
Revenir en haut Aller en bas
mu
Sorcière des haies
Sorcière des haies
avatar

Nombre de messages : 3593
Age : 31
Localisation : Le pays où l'ADSL n'existera jamais
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Mer 23 Nov 2005 - 19:07

Je l'ai lu aussi. Et c'est d'ailleurs grâce à ce livre que j'ai commencé les HP!
Quand j'ai commencé le livre, je l'ai dévoré puis vers le milieu, Mani a commencé à me gaver à cause de sa morale. Du coup j'ai lu les 5 tomes d'HP à la suite et j'ai repris "les jardins de lumière".
Et ce coup-ci, j'ai beaucoup plus apprécié.
C'est vrai que ce livre prone la tolérance, que chacun doit voir en lui le côté lumineux pour une vie faite d'harmonie.
Mais je trouvais ça trés utopiste.
Et le personnage de Mani, au fil des pages devenait de plus en plus "puant" (à mon goût). Il faisait trop guru aussi. La soumission de son père, l'enrolement des fidèles...
J'ai bien aimé mais sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
kakkhara
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 30
Localisation : revenant du fond du gouffre
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Rocher de Tanios   Lun 13 Mar 2006 - 20:26

Up de ce topic pour parler du Rocher de Tanios, un livre absolument merveilleux. On a déjà assez parlé de l'auteur et de la bibliographie sur ce topic, alors je vais directement à l'essentiel sur le livre.

Voici ce que j'ai sur le 4ème de couverture, en édition livre de poche :

"Le destin passe et repasse à travers nous, comme l'aiguille du cordonnier à travers le cuir qu'il façonne." Pour Tanios, enfant des montagnes libanaises, le destin se marque d'abord dans le mystère qui entoure sa naissance : fils de la trop belle Lamia, des murmures courent le pays sur l'identité de son vrai père. Le destin passera de nouveau, dans ces années 1830 où l'empire ottoman, l'Egypte, l'Angleterre se disputent ce pays promis aux déchirements le jour où l'assassinat d'un chef religieux contraidra Tanios à l'exil...
Mêlant l'histoire et la légende, la sagesse et la folie des hommes, le romancier de Léon l'Africain et du Premier siècle après Béatrice nous entraîne dans un prodigieux voyage romanesque qui lui a valu le prix Goncourt 1993.


Voilà donc pour ce quatrième de couverture. Le Rocher de Tanios est un livre magique, où on découvre un proche-orient que je pense méconnu de beaucoup de monde, et on est plongé dans la magie d'un monde attirant et exotique (ce qui je vous l'accorde n'a rien de nouveau, mais bon...) Malheureusement c'est un mode de vie à l'ancienne qui disparâit peu à peu, remplacé par l'époque moderne et ce livre apparaît comme un vibrant et nostalgique rappel de temps oubliés. Un livre qui se lit vite, et qui est à découvrir absolument. (je n'ai pas le temps pour l'instant malheureusement de découvrir les autres livres de cet auteur que j'ai découvert les dernière vacances mais s'ils sont de la même qualité, je prendrais le temps aussi d'en parler.)


[EDIT= correction] C'est bon cette fois-ci?^^ (quand je disais que je savais pas comment dire Wink)

[EDIT2=ton vif] : Non je n'est pas trouvé le ton trop vif c'est normal quand on voit des fautes de les corriger et je t'en remercie.


Dernière édition par le Mar 14 Mar 2006 - 0:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Lun 13 Mar 2006 - 22:16

kakkhara a écrit:
(je ne trouve pas le mot exact, alors je vais dire en pleine déchéance)

SIC ! Tu ne peux pas écrire ça même si ce n'est pas le mot exact que tu cherchais. L'orient recèle un Art extrêmement complexe qui n'est pas simplement ancestral mais aussi contemporain;
C'est mal le connaître que d'employer ce terme. C'est faire un raccourci trop dangereux aussi.

Quand tu auras le temps, je t'invite grandement à lire d'autres ouvrages d'Amin Maalouf. Tu ne seras pas déçu.
Revenir en haut Aller en bas
kakkhara
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 30
Localisation : revenant du fond du gouffre
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Lun 13 Mar 2006 - 23:58

Je parlais de la chute d'un mode de vie, non d'un monde en fait. Désolé pour l'erreur d'expression, je corrige ça tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Mar 14 Mar 2006 - 0:09

Excuse-moi de mon message peut-être un peu vif.
Mais même deliquescence, je pense que j'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire.
Car on pourrait aussi dire qu'on peut regretter l'époque de l'amour courtois en France ?!...
Revenir en haut Aller en bas
TiZ
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 30
Localisation : Bengaluru
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Mer 29 Nov 2006 - 14:11

Un autre up pour présenter ce livre : Les identités meurtrières.

Il s’agit d’un essai particulièrement actuel, s’attache à s’interroger sur les aspects de l’identité. L’argumentation est tellement bien menée qu’il est difficile souvent de trouver à contredire ses propos. On ne peut pas ne pas se sentir non concerné par l’objet du livre.

C’est un texte que j’ai apprécié pour sa clarté, son humilité et sa lucidité, d’autant plus que le thème, si universel, est présenté dans un contexte actuel et permet une prise de distance par rapport à ce qui justement est si présent en chaque être humain.
L’auteur cherchera des arguments et exemples tirés de multiples domaines mais aussi de son expérience personnelle pour construire son interrogation.
Le regard que l’on peut porter sur le monde est alors fort différent après cette lecture, qui est une belle ouverture à la réflexion à la fois centrée sur soi et sur le reste de l’humanité.

Voici un extrait de la quatrième de couverture, qui donne un bel aperçu des problématiques abordées et de l’approche de l’auteur : (éditions du livre de poche)

« Que signifie le besoin d’appartenance collective, qu’elle soit culturelle, religieuse ou nationale ? Pourquoi ce désir, en soi légitime, conduit il souvent à la peur de l’autre et à sa négation ? Nos sociétés sont elles condamnées à la violence sous prétexte que tous les êtres n’ont pas la même langue, la même foi ou la même couleur ? […]
Il dénonce les pièges, les illusions, les instrumentations. Il nous invite à un humanisme ouvert qui refuse à la fois l’uniformisation planétaire et le replis sur la « tribu » »


c'est aussi un auteur que j'apprécie beaucoup, mais je n'ai lu de lui que ce livre ci ainsi que Le périple de Baldassar, que j'ai suivi avec plaisir même s'il ne m'a pas autant plus que cette oeuvre ci.
Revenir en haut Aller en bas
Penthésilée
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 31
Localisation : au bord de la mer (glaciale)
Date d'inscription : 12/06/2005

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Jeu 21 Déc 2006 - 23:05

Léon l'Africain

J'ai beaucoup, beaucoup apprécié ce livre, le premier que je lis de Maalouf, et je ne suis pas déçue donc.

D'abord Hassan al-Wazan est quelqu'un d'extrêmement intéressant, sa Description de l'Afrique est une source très importante de l'histoire de l'Afrique noire médiévale, parce que une des rares sources écrites. J'ai juste regretté que son passage en Afrique noire ne soit pas plus détaillé dans le livre.
Mais c'est vraiment le seul reproche. L'auteur montre bien l'Espagne des trois cultures de la fin du Moyen-Age, Grenade devait être vraiment quelque chose à voir; on voit bien le traumatisme qu'a été la fin de la Reconquista.
Et puis il y a toute la description de la vie à la musulmane et tout, ce qui m'intéresse particulièrement.
On "visite" de nombreuses villes aux cultures et aux religions différentes, Le Caire, Constantinople, Fes, Rome,etc...
Léon l'Africain est doué d'une grande ouverture d'esprit, il accueille toutes les cultures à bras ouverts; en fait comme beaucoup de gens qui voyageaient un tant soit peu à l'époque.

C'est donc un très très bon livre, facile à lire avec ça!
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Jeu 23 Juin 2011 - 20:01

Amin Maalouf est depuis aujourd'hui élu à l'académie française source le parisien
Revenir en haut Aller en bas
Ojascoj
desperate housewife
desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 2271
Age : 43
Localisation : dans la petite enfance
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Jeu 23 Juin 2011 - 23:12

Voici une place amplement méritée !
Ca me fait penser que j'ai lu de lui "Les échelles du levant" qui retrace l'amour d'une juive et d'un musulman débuté au temps de la résistance et déchiré par la partition de la Palestine et la création de l'Etat d'Israël. Un livre très beau, tout simple mais qui dit plein de choses.
Et son essai "Le dérèglement du monde" écrit en 2009 prémonitoire sur la crise et bien d'autres choses encore.
C'est un grand homme. Son élection n'est qu'une juste reconnaissance de son érudition et de son humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Jo.March
Stagiaire en bibliothèque
Stagiaire en bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 37
Localisation : ici, là, ailleurs !
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Ven 24 Juin 2011 - 18:33

vivre au Liban m'a incité à lire les auteurs de ce pays :
d'Amin Maalouf je ne connaissais que Le Rocher de Tanios que j'avais aimé sans plus....
en deux ans j'ai dévoré tous les autres livres de cet auteur, dont Les identités meurtrières qui est une réflexion sur ce qui fait l'identité d'une personne et l'intérêt de ne pas enfermer chacun dans des "cases" et des a priori à cause de son histoire, ses origines etc. C'est un très bel appel à la paix, à la tolérance, au respect des autres ! Le texte a pris tout son sens sur place, au Liban, et a encore fait écho quand on parle d'identité nationale, de musée de l'histoire de France etc.
Je suis contente de cette nomination à l'académie française et mes amis libanais en sont très très fiers !
NB : je ne connais pas Origines, en voilà un qui m'a échappé n19 .... vais y remédier cet été !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://delauliban.spaces.live.com
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Amin Maalouf   Lun 12 Déc 2011 - 22:09

Enfin, enfin ! Dans ma folle consommation de livres depuis 2 mois et demi j'ai réussi à lire Les Echelles du Levant. On y suit la trajectoire d'un personnage, il relate sa vie, celle de son ascendance au travers du 20eme siècle au moyen orient. J'ai été captivé par ce roman, impossible de m'arrêter pour dormir. Le plus étonnant c'est que je n'ai pas su - et je ne sais toujours- pas pourquoi ! C'est un des rares livres, que j'ai lu, qui se déroulait dans au moyen orient ; du coup j'ai eu un autre type d'approche sur les conflits qui ont secoués le siècle. Il me semble que ce rapport à l'histoire à participé à mon enthousiasme. Mais il n'y a pas que ça, le personnage principal-dont le nom m'échappe- a une telle vie, entre splendeur et décadence que ça m'a fasciné. Un vrai dépaysement. Je ne sais pas si je vais réussir à trouver un autre roman de Maalouf en Français ici, mais si c'est le cas je me plongerais avec plaisir dans une autre lecture. Ca m'a rappelé un peu l'auteur Turc Nazim Hikmêt, avec son épopée sur l'histoire de son pays, notamment de l'indépendance: Paysages Humains. Par contre le rappprochement est purement thématique, car stylistiquement ce n'est pas comparable
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amin Maalouf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amin Maalouf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amin Maalouf, un conteur oriental
» Amin Maalouf
» Amin MAALOUF
» Amin Maalouf - Léon l'Africain
» Juin 2011 : Samarcande d'Amin Maalouf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: