AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les âmes grises - Philippe Claudel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shenzy
Princesse aux petits pois.
Princesse aux petits pois.
avatar

Nombre de messages : 3741
Age : 27
Localisation : somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Les âmes grises - Philippe Claudel   Dim 11 Déc 2005 - 18:11

Les âmes grises - Philippe Claudel



Quatrième couverture.

Nous sommes en 1917 dans une petite ville de province. Toute la société des notables est présente et tient son rôle. Le maire, le juge, le procureur, le flic, le médecin… tous font rouler depuis des années l’agréable train-train de la comédie sociale faite d’amicaux échanges. C’est curieux, même la Grande Guerre ne semble pas avoir bousculé les positions et les habitudes de chacun. Tout reste bien en place dans l’immuable tranquillité de la bourgeoisie sûre d’elle-même. Pourtant tout bascule lorsqu’une fillette de 10 ans est retrouvée morte dans l’eau. La petite Belle-de-Jour, comme on l’appelle. Tous la connaissent, elle servait au Rébillon, la seule brasserie restaurant du coin. "Bien, bien, bien…" reprend le juge, tout content d’avoir un meurtre, un vrai à se mettre sous la dent, un meurtre d’enfant en plus, et de petite fille pour couronner le tout. Dès lors, le soupçon gagne et rogne les âmes grises de nos notables. En premier lieu le procureur qui habite au château, juste à côté du lieu du meurtre…

Juste une petite citation qui est le plus beau reflet du livre:
« Les salauds, les saints, j'en ai jamais vu », dira Joséphine. « Rien n'est ni tout noir, ni tout blanc, c'est le gris qui gagne. Les hommes et leurs âmes, c'est pareil . T'es une âme grise, joliment grise, comme nous ».

Voila un livre que je viens de découvrir malheureusement apres sa sortie au ciné sinon je serai allée volontier le voir.
Mais sur le
site officiel du film ils disent que le film n'est pas une retransposition du livre mais en fait que les deux forment un tout.
Mais bon c'est pas du film qu'on parle ici mais du chef d'oeuvre glacé de Claudel.
En fond la première guerre mondiale,on y decouvre ce qu'elle a pu avoir de plus vil sur les hommes, autant sur le plan moral que les atrocités qu'ils ont subbit, ceux qui en ont profité, ceux qui en ont souffert, une petite ville avec ses notables, ses rumeurs, ses personnages avec leurs lachetés, leurs hontes et leurs douleurs, qui ressortiront lors de la découverte du cadavre de "Belle de jour".
Le livre commence par un fait divers et partira dans la plongées des souvenirs et fera ressortir tous les secrets et les horreurs enfouis.
Tout n'est pas noir ni blanc et tout le livre s'efforce de nous montrer l'envers et le devant du décors de la vie .
C'est un roman plein de pudeur, froid, poignant et surtout bouleversant.
A ne pas rater!!!

_________________
"Après avoir étudié la condition des femmes dans tous les temps et dans tous les pays, je suis arrivé à la conclusion qu'au lieu de leur dire bonjour, on devrait leur dire pardon"

Alfred de Vigny
Revenir en haut Aller en bas
Ayako duchesse de Lynx
Lecteur confirmé
Lecteur confirmé
avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Les âmes grises - Philippe Claudel   Lun 4 Sep 2006 - 0:58

Je conseille également ce livre, mais pas à ceux légèrement depressif, car c'est un très beau livre, mais assez dur.

Il est très poignant, racontant les viscissitudes de le vie de l'époque, de la solitude, des hommes. Et le tout dans un style très simple et prenant.

Je rejoins assez l'avis de Shenzy, pour moi ce livre montre ce qui fait l'humain, et pour beaucoup, pas la meilleure part.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Les âmes grises - Philippe Claudel   Dim 14 Jan 2007 - 0:52

Froid, j'ai été surprise par la forme que prenais le récit, en effet il est moins basé sur le fait divers que je l'aurais cru. J'ai du coup été assez déçue . Mais j'apprécié le fait que cela se passe sur fond de la guerre. Puis les différents personnages dépeints par Claudel sont terribles, notamment l'inspecteur à qui j'ai eu une grosse envie de mettre une baffe. Et l'institutrice est un peu un être fragile dans un monde de brute.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les âmes grises - Philippe Claudel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les âmes grises - Philippe Claudel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: