AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J.D. Salinger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JaneLane
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 40
Localisation : Joshua Tree
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: J.D. Salinger   Sam 9 Avr 2005 - 1:14

Un auteur à lire dans la langue de Shakespeare de préférence
Je l'ai lu en français quand j'étais ado et j'en avais un très bon souvenir alors je me suis dit, tiens, relis le en angalis maintenant avec tes yeux d'adulte...

1-The Catcher in the Rye est un petit bijou de la littérature américaine

l'idée du livre: un récit écrit à la première personne, un ado de 17 ans très attachant qui vient de se faire virer de son école pour la nième fois, qui passe quelques jours à New York avant de rentrer chez ses parents pour Noel...

C'est bourré de 'goddam' et de 'sunovabitch' certes, mais c'est bien écrit, c'est insolite, émouvant, drôle, très agréable à lire, du coup je fais durer le plaisir j'ai pas envie de le finir...

2-Franny & Zooey

3-Nine stories : les titres des nouvelles sont hilarants en français ça donne: un jour révé pour le poisson banane,, juste avant la guerre avec les esquimaux...ma préférence va à Teddy
Revenir en haut Aller en bas
Linda
Big Admin absolue
Big Admin absolue
avatar

Nombre de messages : 1988
Age : 37
Localisation : Champigny sur Marne
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: Re: J.D. Salinger   Dim 18 Mar 2007 - 16:22

L'attrape coeur

Titre anglais : The Catcher in the rye

Quatrième de couverture :
Citation :
Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J.D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains et son chef d'œuvre, L'attrape-coeurs , roman de l'adolescence le plus lu dans le monde entier, est l'histoire d'une fugue , celle d'un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n'ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d'aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d'incertitude et d'anxiété , à la recherche de soi-même et des autres. L'histoire éternelle d'un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

Vous trouverez ICI l'article de wikipedia sur cet auteur.

Voilà j'ai enfin lu ce classique que je m'étais promis de lire depuis des années!

Seule petite déception : l'écriture (ou la traduction française?). J'ai mis du temps à m'habituer au langage du "héros", Holden Caufield : c'est de l'argot, un peu viellot parfois (en même temps le livre a été écrit dans les années 40 donc forcément), et j'ai pas toujours compris les choix de traduction, comme par exemple de mettre toujours "bicause" à la place de "parce que".
C'est peut-être moi qui n'ai pas réussi à m'adapter au décalage entre mon époque et celle du livre pour ce qui est de ce point...

Sinon Holden Caufield fait parti de ces personnages qu'on aime ou qu'on déteste! Dans mon cas j'ai ressenti les deux à la fois.
Il est prétentieux, lâche pour certaines choses, il a toujours un truc à redire sur tout le monde, sur chaque situation etc.
Mais au fil des pages on découvre un gamin qui a peur de grandir, qui est capable de beaucoup aimer, qui se cherche, qui a vécu des choses difficiles.

J'ai aimé aussi la façon dont est constuit l'histoire : c'est une "tranche de vie", sur trois jours, et j'aime bien les tranches de vie, enfin brèfle comme dirait l'autre.

Pis pour la petite anecdote : c'était le livre préféré de Mark David Chapman, celui-ci a demandé à John Lennon de lui signer un exemplaire, peu avant de l'assassiner.

_________________
[...]
Revenir en haut Aller en bas
nanou
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 26
Localisation : Yonne (89)
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: J.D. Salinger   Mer 27 Juin 2007 - 16:47

J'ai également lu ce classique il y a peu de temps et je partage les impressions de Linda... Je lirais surement un jour la version original car je n'ai vraiment pas accroché à la traduction française !
J'ai surtout eu du mal a m'intéresser au personnage de Holdein Caufield (j'ai toujours du mal avec les persos principaux, dans la plupart des livres que je lis je me sens extrement proche d'un personnage secondaire ce qui parfois me fait perdre un peu la saveur d'un livre...). C'est donc ce qui c'est passé ici (bien qu'il n'y ait pas vraiment de personnage secondaire....enfin c'était étrange comme lecture..)...
Finalement j'ai globalement aimé et je l'ai lu assez rapidement, mais il m'a laissé une impression assez étrange (qui est d'ailleurs renforcée par le fait que l'histoire se termine au bout de 3 jours et... c'est tout ! ) en fermant le livre, j'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose... enfin c'est trèèèès confus ce que je raconte... si il vous manque des précisions n'hésitez surtout pas à me demander, j'essairai de clarifier mes propos !
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: J.D. Salinger   Mar 29 Juil 2008 - 19:45

Je m'étais promis que je le lirai. C'est fait !
J'ai plutôt aimé, même si j'ai eu du mal vers la fin, j'avais du mal à voir où ça allait me mener. J'ai eu l'impression, comme Nanou que le livre n'était pas fini.
La traduction française ne m'a pas gêné, le coté argotique du langage permet peut être de "typé" le personnage et aussi de le rendre soit plus detestable soit plus proche du lecteur. A mes yeux il incarne la jeunesse de façon intemporelle grace à son coté "je critique tout et tout le monde" sans forcement penser à mal, egalement par l'utilisation de l'argot.
Comme les ados ils se donnent des airs et, quand tu creuses tu te rends compte qu'il est émotif et qu'il se cherche.
Ce livre m'a laissé de très etranges impressions mais je crois qu'il m'a marqué par son coté inconventionel.
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Montréal, Québec
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: J.D. Salinger   Jeu 10 Déc 2009 - 6:13

En ce qui me concerne, je n'ai pas du tout accroché. Je ne l'ai même pas fini en fait. Je dois avouer que la traduction n'est pas du tout intéressante. Je devrais peut-être le lire dans sa forme originale.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
Pimousse cassis
Pimousse cassis
avatar

Nombre de messages : 2309
Localisation : Con Quijote perdida en la Mancha
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: J.D. Salinger   Ven 29 Jan 2010 - 16:43

J. D Salinger est mort à New York le 27 Janvier 2010
Plus d'info
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J.D. Salinger   

Revenir en haut Aller en bas
 
J.D. Salinger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jérôme David SALINGER (Etats-Unis)
» JD Salinger et la famille Glass
» Les classiques qui ne devraient pas être des classiques (ou "qu'est ce que le point?")
» JD Salinger
» FOOLHUNTER (II) (Greg Salinger) [Foolkiller (II)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: 20ème-
Sauter vers: