AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ravel - Jean Echenoz

Aller en bas 
AuteurMessage
Amelly
Ecrivain
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 396
Age : 29
Localisation : Dans le néant cosmique du Yagadougou
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Ravel - Jean Echenoz   Mar 21 Fév 2012 - 16:56

Ravel - Jean Echenoz



4e de couverture :

Ravel fut grand comme un jockey, donc comme Faulkner. Son corps était si léger qu'en 1914, désireux de s'engager, il tenta de persuader les autorités militaires qu'un pareil poids serait justement idéal pour l'aviation. Cette incorporation lui fut refusée, d'ailleurs on l'exempta de toute obligation mais, comme il insistait, on l'affecta sans rire à la conduite des poids lourds. C'est ainsi qu'on put voir un jour, descendant les Champs-Élysées, un énorme camion militaire contenant une petite forme en capote bleue trop grande agrippée tant bien que mal à un volant trop gros. Ce roman retrace les dix dernières années de la vie du compositeur français Maurice Ravel (1875-1937). J.E.

Courte biographie de l'auteur :

Jean Echenoz (26 décembre 1947 à Orange, Vaucluse, France) est un écrivain et romancier français. Il est lauréat du prix Médicis de 1983 pour Cherokee et du prix Goncourt de 1999 pour Je m'en vais.
Fils d'un psychiatre, il passe sa petite enfance dans un milieu familial culturellement favorisé : l'Aveyron, puis dans les Basses-Alpes.
Il poursuivit d'abord des études de sociologie et de génie civil dans les villes de Rodez, Digne-les-Bains, Lyon, Aix-en-Provence, Marseille et Paris, où il s'est installé en 1970. Il a brièvement collaboré au journal L'Humanité et à l'AFP. En 1975, il suit à Paris les cours de l'École pratique des hautes études et d'autres enseignements à la Sorbonne. L'année suivante, son fils Jérôme est né. En 1979, après quelques années d'hésitation, il publie son premier livre, Le Méridien de Greenwich (prix Fénéon).

À ce jour, il a publié treize romans chez Minuit et reçu une dizaine de prix littéraires.

Dans le cadre d'une nouvelle traduction de la Bible pour les éditions Bayard, qui ont confié à différents auteurs la rédaction de chaque livre de celle-ci, il a effectué – en collaboration avec un spécialiste de l'hébreu – une traduction très lisible, en termes pratiquement contemporains, des Livres des Macchabées.

Bibliographie :

Aux Editions de Minuit

*Le Méridien de Greenwich, 1979
*Cherokee, 1983
*L’Équipée malaise, 1987
*L’Occupation des sols, 1988
*Lac, 1989
*Nous trois, 1992
*Les Grandes blondes, 1995
*Un an, 1997
*Je m'en vais, 1999
*Jérôme Lindon, 2001
*Au piano, 2003
*Ravel, 2006
*Courir, 2008
*Des éclairs, 2010

Poche « Double »

*L’Équipée malaise , 1999
*Je m'en vais , 2001
*Cherokee , 2003
*Les Grandes blondes , 2006
*Lac , 2008
*Nous trois , 2010

Mon avis :
Ravel appartient avec Courir (cf. http://livrebd.forumactif.com/t2579-courir-jean-echenoz?highlight=echenoz ) et Des Eclairs à une trilogie biographique (Maurice Ravel / Émile Zatopek et Nikola Tesla). Le dernier volume vient de sortir est a fait l'unanimité de la critique (je pense pouvoir en faire la critique très bientôt ^^).

J’ai beaucoup aimé ce livre, même si j’ai encore plus aimé le précédent que j’ai chroniqué (Courir). J’ai juste trouvé le 1er chapitre où l’on assiste au départ de Ravel un rien ennuyeux (j’avoue que sa maison ne m’a pas intéressé). Mais à partir du moment où il est arrivé aux Etats-Unis et qu’il a entamé sa tournée de concert il m’a été difficile de lâcher le livre.

Comme dans Courir, on retrouve ici tous les ingrédients d’un bon Echenoz : cette façon de raconter la vie (méconnue) d’un personnage (dont le nom, lui au moins, l’est) sur le mode du conte sans que cela devienne niais ou infantilisant. Echenoz n’entre pas dans les détails mais ne reste pas pour autant à la surface des choses.
A chaque opus je me régale d’avoir appris tant de chose sur quelqu’un que je connaissais à peine.
J'avoue que Ravel, à part la Boléro...et même là-desus j'ai appris quelque chose : l'origine de ce morceau et ce que Ravel en pensait lui-même, tout cela m'était totalement inconnu !

Je conseille, donc ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Ravel - Jean Echenoz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'écriture, un acte physique pour Jean Echenoz...
» jean Echenoz
» Jean Echenoz
» [Echenoz, Jean] Des éclairs
» [Racine, Jean] Phèdre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Des Lecteurs :: Forum Livre :: Littérature générale (classification par époques) :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: